Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck

Une plongée profonde entre les îles de Luzon (connue pour ses volcans Taal et Pinatubo) et Mindoro, dans le Passage de l'île Verte, aux Philippines a permis aux plongeurs d'un groupe de chercheurs de l'université d'Austin au Texas et de scientifiques Néerlandais de se retrouver dans un environnement de bulles ce dioxyde de carbone, qu'ils qualifient de semblable à du champagne.

Collecte d'échantillons de gaz au Passage de Verde island / Philippines - photo University of Texas / Jackson School of Geosciences.

Collecte d'échantillons de gaz au Passage de Verde island / Philippines - photo University of Texas / Jackson School of Geosciences.

Ce lieu a été baptisé " Soda Springs ". Comme le dit le professeur Bayani Cardenas, l'endroit a été découvert en étudiant comment les eaux souterraines d'une île pouvaient affecter l'environnement océanique du Passage de Verde Island, un des écosystèmes très diversifié et abritant des récifs coralliens florissants.

 Passage de Verde island, avec Luzon et la caldeira du Taal aunord, et Mindoro au sud - l'île verte est à l'endroit retréci du "Passage" - Sentinel-2 L1C image on 2019-12-28 nat colors - un clic pour agrandir

Passage de Verde island, avec Luzon et la caldeira du Taal aunord, et Mindoro au sud - l'île verte est à l'endroit retréci du "Passage" - Sentinel-2 L1C image on 2019-12-28 nat colors - un clic pour agrandir

Verde-Island -Passage Verde Island - croisères depuis Batanga Bay / Luzon

Verde-Island -Passage Verde Island - croisères depuis Batanga Bay / Luzon

Comme constaté, ce n'est pas un cauchemar lié au changement climatique, mais le bouillonnement est lié à un volcan sous-marin (non précisé) qui évacue ses gaz au travers de fissures sur le fond océanique, et depuis des décennies, ou des millénaires.

L'étude de cet environnement à forte teneur en CO2 – avec des concentrations atteignant 60.000 à 95.000 ppm, soit plus de 200 fois la concentration en CO2 de l'atmosphère - , et proches de récifs prospères, doit être étudié. Les niveaux de dioxyde de carbone s'abaissent à distance des suintements, mais restent élevés le long du littoral de la Péninsule de Calumpan, de l'ordre de 400 à 600 ppm.

L'analyse des eaux prouve aussi que les sources déchargent une eau de mer en mélange variable avec des eaux de la nappe phréatique de l'île proche, et susceptible de pollution.

Des scientifiques en plongée profonde (51,9 m) découvrent un point chaud de CO2 bouillonnant Bayani Cardenas, professeur à l'Université du Texas à Austin Jackson School of Geosciences, plonge dans un environnement champenois de "Soda Springs" - un haut lieu de CO² élevé au large des côtes de la péninsule de Calumpan aux Philippines.

L'étude, qui permet aussi d'affiner les méthode de prélèvements dans ce type de milieu, a été publiée dans le Geophysical Research Letters sous le titre " Eaux souterraines sous-marines et rejets d'évent dans une zone volcanique associée à l'acidification côtière ".

Sources :

- Submarine Groundwater and Vent Discharge in a Volcanic Area Associated With Coastal Acidification. Geophysical Research Letters, 2020; 47 (1) DOI: e/10.1029/2019GL085730 Texas Geosciences - University of Texas at Austin - link 

- Deep Diving Scientists Discover Bubbling CO2 Hotspot - link 

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog