Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Piton de La Fournaise - la fissure éruptive le 14 juillet 2017 - photo © Thierry Sluys

Piton de La Fournaise - la fissure éruptive le 14 juillet 2017 - photo © Thierry Sluys

Au Piton de La Fournaise, l’éruption débutée le 14 juillet à 00h50 heure locale se poursuit. Après une augmentation de son intensité pendant la nuit du 15 au 16 Juillet, le trémor volcanique (indicateur de l’intensité éruptive en surface) s'est maintenu le 16 juillet à un niveau constant depuis 8h, heure locale (4h heure UTC)

Piton de La Fournaise - Evolution du RSAM (indicateur du trémor volcanique et de l’intensité de l’éruption) entre 00h00 (20h UTC) le 14 Juillet et 16h00 (10h UTC) le 17 Juillet sur la station sismique de RVL, localisée sur le flanc sud du volcan. (© OVPF/IPGP)

Piton de La Fournaise - Evolution du RSAM (indicateur du trémor volcanique et de l’intensité de l’éruption) entre 00h00 (20h UTC) le 14 Juillet et 16h00 (10h UTC) le 17 Juillet sur la station sismique de RVL, localisée sur le flanc sud du volcan. (© OVPF/IPGP)

Piton de La Fournaise - Prises de vue sur le site éruptif depuis le Piton de Bert le 17 Juillet 2017 (Images IRT/OVPF). En blanc la bordure du cône à 7h51 (heure locale), en rouge la bordure du cône à 14h31 (heure locale). (© OVPF/IPGP)

Piton de La Fournaise - Prises de vue sur le site éruptif depuis le Piton de Bert le 17 Juillet 2017 (Images IRT/OVPF). En blanc la bordure du cône à 7h51 (heure locale), en rouge la bordure du cône à 14h31 (heure locale). (© OVPF/IPGP)

Le 17 juillet, l’intensité du trémor volcanique (indicateur de l’intensité éruptive en surface) a diminué entre 7h et 13h, heure locale (3h-9h heure UTC) avant de connaître de nouveau des phases de fluctuations importantes. Ces variations dans l’intensité du trémor sont classiquement enregistrées lors des premiers jours d’éruption du Piton de la Fournaise et correspondent à la formation du cône éruptif en un seul point. Ce cône éruptif subit des phases de construction et d’effondrements de paroi qui modifient sa morphologie et la pression en son centre, expliquant ces variations de trémor.

Un séisme a été enregistré lors de la journée de hier à proximité du Piton Crac sur le flanc Est du volcan. Une légère déflation (dégonflement) est observée au sommet du cône terminal.

Les estimations réalisées par méthodes satellites via la plateforme HOTVOLC (OPGC - Clermont Ferrand) font état de débits minimums similaires à ceux de la veille de l’ordre de 1 à 3 m3/s.

L'éruption ne faiblit donc pas !

Source : OVPF – photos de notre ami Thierry Sluys

Piton de La Fournaise - Illustration de la déformation sommitale sur 2 mois. Est ici représentée une ligne de base (variation de distance entre deux récepteurs GPS) traversant le cratère Dolomieu (cf. localisation). Une hausse est synonyme d’élongation et donc de gonflement du volcan; inversement une diminution est synonyme de contraction et donc de dégonflement du volcan. Les éventuelles périodes coloriées en rose clair correspondent aux éruptions. - (© OVPF/IPGP)

Piton de La Fournaise - Illustration de la déformation sommitale sur 2 mois. Est ici représentée une ligne de base (variation de distance entre deux récepteurs GPS) traversant le cratère Dolomieu (cf. localisation). Une hausse est synonyme d’élongation et donc de gonflement du volcan; inversement une diminution est synonyme de contraction et donc de dégonflement du volcan. Les éventuelles périodes coloriées en rose clair correspondent aux éruptions. - (© OVPF/IPGP)

Piton de La Fournaise - la fissure éruptive le 14 juillet 2017 - photo © Thierry Sluys / Planetair974

Piton de La Fournaise - la fissure éruptive le 14 juillet 2017 - photo © Thierry Sluys / Planetair974

Au moment où se crée le nouveau Geopark Tanzanien Nnorongoro-Lengaï, le volcan des dieux va-t-il entrer en éruption ?

Ce nouveau Geopark va couvrir une superficie de 12.000 km², et contiendra des collines rocheuses , des cavités souterraines, des lacs, des sites de découverte d'hominidéset le volcan actif Ol Doinyo Lengai. Différents des parcs nationaux, les géoparks sont censés constituer une zone géographique unifiée qui traite de la protection et de l'utilisation du patrimoine géologique de manière durable, tout en favorisant le bien-être social et économique des personnes résidant dans l'emplacement réservé au parc

Ol Doinyo Lengaï - lac de lave noire au fond du cratère actif le 22.06.2011 - photo Courtesy of Hans Schabel; from Belton (2012) / GVP

Ol Doinyo Lengaï - lac de lave noire au fond du cratère actif le 22.06.2011 - photo Courtesy of Hans Schabel; from Belton (2012) / GVP

Sarah Stamps, une géophysicienne à Virginia Tech, a récemment dirigé une équipe de chercheurs locaux et internationaux, qui a installé cinq capteurs de positionnement autour de Ol Doinyo Lengai … et apparemment ils renvoient des signaux suggérant des activités volcaniques imminentes.

Les universitaires signalent que la montagne pourrait éclater dans quelques semaines et, par conséquent, des mesures nécessaires doivent être prises (article du National Geographic). Cependant, les résidents du village d'Enkaresero, situé au pied de Lengai, disent qu'il est trop tôt pour quitter le pays.

"Nous avons vécu ici depuis des siècles", a déclaré Mepukoli Ole Melita. "Et quand le volcan est mûr, les gens ici, y compris notre bétail, peuvent le dire!"

 

Sources :

- National Geographic - « Mountain of God » volcano preparing to erupt - link 

- XinhuaNet - Tanzania's first geopark may open with exploding volcano - link

Ol Doinyo Lengaï - photo ©  Bernard Duyck archives

Ol Doinyo Lengaï - photo © Bernard Duyck archives

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog