Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Le complexe volcanique Cuicocha-Cotacachi, avec la caldeira Cuicocha et ses quatres dômes - photo IGEPN

Le complexe volcanique Cuicocha-Cotacachi, avec la caldeira Cuicocha et ses quatres dômes - photo IGEPN

L'IGEPN signale une augmentation de l'activité sismique du complexe volcanique Cuicocha- Cotacachi, en Equateur.

Au cours des journées du 2 et 3 octobre, 60 séismes VT associés à la fracturation de roches ont été enregistrés ; presque tous les séismes sont localisés aux environs du volcan Cuicocha. Dix séismes, dont le plus fort , de magnitude 2,5 s'est produit le 2 octobre à 10h58 locale, ont été rapportés comme significatifs par la population de Quiroga.

La caldeira du Cuicocha, d'une largeur de 3.500 mètres, est occupé par un lac, qui contient quatre dômes qui forment deux îlots couverts d'arbres. La dernière éruption historique remonte à l'an 650.

Sources : IGEPN & Global Volcanism Program

Volcan Cuicocha - localisation des épicentres des 10 séismes VT les plus importants des 2-3 octobre 2018. - Doc. IGEPN

Volcan Cuicocha - localisation des épicentres des 10 séismes VT les plus importants des 2-3 octobre 2018. - Doc. IGEPN

Volcan Cuicocha - nombre de séismes depuis 2014 au 03.10.2018 (à l'extrême droite) - Doc IGEPN

Volcan Cuicocha - nombre de séismes depuis 2014 au 03.10.2018 (à l'extrême droite) - Doc IGEPN

Au Piton de La Fournaise, l’éruption débutée le 15 septembre à 04h25 heure locale se poursuit. L’intensité du trémor volcanique (indicateur de l’intensité éruptive en surface) est en nette augmentation depuis la journée de hier 22h heure locale (18h UTC) et a doublé d’intensité depuis.

Cette augmentation pourrait être liée à la fermeture progressive du cône éruptif, favorisant un phénomène de " résonance" plus important. Alors que des gaz pistons (" bouffées de gaz " ou " bouffées de trémor ") au niveau du site éruptif sont toujours enregistrés par les sismomètres de l’OVPF. Ces " gaz pistons" marquent un changement de régime dans le dégazage de l’éruption, et sont généralement observés lorsque la quantité de gaz disponible s’épuise, et souvent synonyme d’une décroissance d’activité en surface.

Piton de La Fournaise - Evolution du RSAM (indicateur du trémor volcanique et de l’intensité de l’éruption) entre 04h00 (00h UTC) le 15 septembre et 16h00 (12h00 UTC) le 4 octobre sur la station sismique FOR, localisée à proximité du cratère Château Fort (2000 m d’altitude sur le flanc sud-est du cône terminal). - Doc. OVPF

Piton de La Fournaise - Evolution du RSAM (indicateur du trémor volcanique et de l’intensité de l’éruption) entre 04h00 (00h UTC) le 15 septembre et 16h00 (12h00 UTC) le 4 octobre sur la station sismique FOR, localisée à proximité du cratère Château Fort (2000 m d’altitude sur le flanc sud-est du cône terminal). - Doc. OVPF

Aucun séisme volcano-tectonique n’a été enregistré au cours de la journée du 3 octobre, ni au cours de la journée actuelle.

Une inflation (gonflement) de l’édifice, témoin de l'influence d’une source de pression à l'aplomb du volcan, est toujours perceptible.

Les débits en surface estimés à partir des données satellites, via la plateforme HOTVOLC (OPGC – Université Clermont Auvergne) sont compris entre 1 m3/s et 3 m3/s sur les dernières 24h.

Les observations faites hier en fin de journée et ce jour par des équipes de l’OVPF font état d’une très faible activité de surface, les projections de lave à l’intérieur du cône sont rares et se dispersent sur de très faible distance et aucune résurgence majeure depuis  le tunnel principal n’était visible.

Sources :

- OVPF-IPGP

Retrouvez l’ensemble des informations relatives à l’activité du Piton de la Fournaise sur le site internet (http://www.ipgp.fr/fr/ovpf/actualites-ovpf), le compte Twitter (https://twitter.com/obsfournaise?lang=fr), et le compte facebook (https://www.facebook.com/ObsVolcanoPitonFournaise/) de l'OVPF-IPGP.
Les informations de ce document ne peuvent être utilisées sans y faire explicitement référence.

- Vidéo de Cédric Norman, que je remercie pour son partage.

De superbes images de l'éruption par Ced Norman prises 10 jours après le réveil du volcan - à voir en HD et grand écran

 Piton de La Fournaise - 04.10.2018 / 14h32 - webcam IRT - OVPF

Piton de La Fournaise - 04.10.2018 / 14h32 - webcam IRT - OVPF

Deux belles explosions au Popocatépetl ce 4 octobre dont une à 7h37, en plus des 173 exhalations ; le panache d'une hauteur estimée à 1.000 mètres au dessus du sommet s'est incliné en direction ouest. Des retombées de cendres sont possibles sur San Pedro Nexapa, Amecameca, El Salto, San Antonio Zoyatzingo et San Diego Huehuecalco.

Au niveau sismicité, 2 séismes volcano-tectoniques de M 1,5 et 2,4 et 358 minutes de trémor harmonique ont été enregistrés.

Cette activité reste dans le cadre de l'alerte Amarillo fase 2.

Sources : Cenapred & Segob

Popocatépetl - 04.10.2018 / 7h37 - 7h48 -  explosion et panache chargé en cendres - un clic pour agrandir - webcamsdeMexico Popocatépetl - 04.10.2018 / 7h37 - 7h48 -  explosion et panache chargé en cendres - un clic pour agrandir - webcamsdeMexico
Popocatépetl - 04.10.2018 / 7h37 - 7h48 -  explosion et panache chargé en cendres - un clic pour agrandir - webcamsdeMexico

Popocatépetl - 04.10.2018 / 7h37 - 7h48 - explosion et panache chargé en cendres - un clic pour agrandir - webcamsdeMexico

Kilauea zone de rift Est par Mick Kalber ... " Ce matin était notre première journée de visite du site d’éruption sans l’ISF en place, ce qui nous empêchait de voler au-dessous de 3 000 pieds ..."

Dans la zone de rift est (ZRE) du Kilauea, aucune incandescence significative n’a été visible pendant la nuit du 2 octobre dans le cône de la fissure 8. Des émanations mineures du cône étaient visibles au cours de la journée écoulée. Les images prises par webcam du cône de la fissure 8 montrent qu'une partie de la paroi du cratère près de la zone de déversoir nord a lentement été déplacée au cours des 2 dernières semaines, ce qui indique une certaine instabilité du cône dans cette zone.

La sismicité et la déformation du sol restent faibles au sommet et à la ZRE de Kilauea.

La sismicité n'a pas changé au cours de la semaine écoulée.

Les taux d'émission de dioxyde de soufre (SO2) au sommet, Puʻu ʻŌʻō et la ZRE sont considérablement réduits; le taux combiné est inférieur à 300 tonnes / jour, le taux d'émission soutenu le plus bas depuis avant 1983. De petites quantités de gaz sulfure d'hydrogène (H2S) sont émises au sommet, au Puʻu ʻŌ'ō, et dans la ZRE inférieure.

 

Source : HVO-USGS

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog