Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #L'art sur les chemins du feu

Ces oeuvres d'Alfredo Zalce Torres représente l'éruption du Paricutin , près de Michoacán.

 

La première peinture a été rapatriée des Etats-Unis vers le Mexique.

Actif de 1943 à 1952, le Paricutin, situé dans le champ volcanique Michoacán–Guanajuato,est le seul volcan suivi depuis sa naissance jusqu'à son extinction.

El Paricutín, 1949 – huile sur toile d'Alfredo Zalce – 70 sur 103 cm. / un clic pour agrandir

El Paricutín, 1949 – huile sur toile d'Alfredo Zalce – 70 sur 103 cm. / un clic pour agrandir

Zalce, né à Michoacan, a sympathisé avec les personnes fuyant leurs villages alors que la lave recouvrait leurs maisons et leurs commerces et que les cendres polluaient leurs réserves d'eau. L'éruption s'est accompagnée de petits séismes au cours desquels beaucoup se sont mis à genoux, craignant que leur fin proche.

Au premier plan à gauche, on peut voir trois des plus grands artistes du Mexique; Diego Rivera, Raul Anguiano et Gerardo Murillo alias Dr. Atl, qu''il a peint proposant leurs oeuvres aux touristes. Zalce les a caricaturés, bien qu'ils fussent tous ses amis, exprimant ainsi son émotion de voir utiliser cette tragédie à des fins mercantiles.

 

El Paricutín, 1949 – huile sur toile d'Alfredo Zalce , détail sur la caricature du Dr. Atl

 

Au second plan, la description de la détresse des mexicains fuyant la catastrophe ... et en arrière-plan, le cône du Paricutin et ses coulées de lave.

Cette hiérarchisation en trois plans correspond à ses ressentiments de témoin, et ressortissant de la région.

Une autre peinture de Zalce propose une palette de couleur gris foncé pour ce " Paricutin " de1949 lui aussi, en opposition avec les couleurs dynamiques du Dr. Atl.

Paricutín, 1949 – huile sur toile d'Alfredo Zalce – 54 sur 79 cm

Paricutín, 1949 – huile sur toile d'Alfredo Zalce – 54 sur 79 cm

Né à Pátzcuaro (Michoacán) en 1908 de parents photographes professionnels, Alfredo Zalce vécut à Tacubaya pendant la révolution mexicaine. Son école était proche du lieu de la bataille entre les forces rivales de Victoriano Huerta et Emiliano Zapata.

Le jeune Alfredo aurait commencé à dessiner à l'âge de six ou sept ans. À l'école primaire, il dessinait régulièrement au tableau pour accompagner ses professeurs et illustrer leurs leçons, afin d'encourager ses camarades.

Entre 1924 et 1927, il étudie à l'Escuela Nacional de Artes Plásticas de Mexico, où ses influences formatives incluent Mateo Saldaña, Germán Gedovius et Diego Rivera et d'autres muralistes. Il entretenait des relations amicales avec Diego Rivera ainsi que Rufino Tamayo, David Siqueiros, José Clemente Orozco et Frida Kahlo. En tant qu'aîné de trois enfants, il a assumé la responsabilité de la famille après le décès de son père. Alors qu’il était étudiant, il étudiait le matin et travaillait l’après-midi afin de pouvoir leur fournir un soutien financier.

Photos d'Alfredo Zalce par Manuel Alvarez Bravo

Photos d'Alfredo Zalce par Manuel Alvarez Bravo

La majeure partie de sa carrière a été consacrée à l'enseignement et aux activités culturelles, et il a fondé de nombreuses écoles de peintures. Il a organisé sa première exposition publique à la galerie José Guadalupe Posada à Mexico en 1932.

Entre 1937 et 1950, Zalce a peint quatre peintures murales sur les murs d’écoles des États de Colima, Puebla, Michoacán et à Mexico. En 1945, il achève l'une de ses œuvres les plus célèbres, le portefeuille Estampas de Yucatán, après avoir passé quatre mois dans le sud du Mexique. En 1948, il organisa une exposition majeure à l'Instituto Nacional de Bellas Artes, qui fut ensuite présentée dans son État d'origine, Michoacán, au Museo Michoacano de Morelia.

 “Gente y paisaje de Michoacán” , peinture murale d'Alfredo Zalce / 1962 - Palacio de Gobierno de Michoacán Morelia, Michoacán, México. - photo Veo Kenxiz

“Gente y paisaje de Michoacán” , peinture murale d'Alfredo Zalce / 1962 - Palacio de Gobierno de Michoacán Morelia, Michoacán, México. - photo Veo Kenxiz

En 1950, il devint directeur de l'Ecole Populaire de Bellas Artes de Morelia (parrainée par l'Université du Michoacán) et de l'Escuela de Pintura y Artesanias de Morelia (parrainée par l'Instituto Nacional de Bellas Artes). Il a principalement travaillé à Morelia à partir de cette date. 

Ses œuvres ont également été exposées hors du Mexique et figurent désormais dans les collections permanentes du Metropolitan Museum of Art et du Museum of Modern Art de New York, du Moderna Museet à Stockholm, du National Museum à Varsovie, de la National Art Gallery à Sofia. et à Mexico.

À sa mort, à l'âge de 95 ans en 2003, il fut incinéré au Panteón Jardínes del Tiempo à Morelia. Son ancienne maison dans la ville a été transformée en Fondation Alfredo Zalce pour préserver son héritage.

 

Sources :

- RO gallery - Alfredo Zalce, Mexican (1908 - 2003) biography

- Global volcanism Program – Michoacán–Guanajuato volcanic field - link

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog