Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

Une forte explosion s'est produite au Complexe Nevados de Chillan le 28 décembre à 22h11 locale / 29 décembre à 01h11 UTC; elle s'est accompagnée d'un séisme LP associé à la dynamique des fluides, avec un hypocentre à un km de profondeur.

De l'incandescence due à l'émission de gaz et de matériaux pyroclastiques à haute température a été observée, de même que des projections extérieure sur le flanc supérieur.

Cet épisode est à relier avec la destruction partielle du dôme, dans le cadre du cycle construction-destruction débuté en décembre 2017.

Sur une vidéo de Planetlabs, il est possible de voir un nouveau et petit cratère sur le bord Est du cratère Nicanor.

L'alerte technique reste au niveau Naranjo.

 

Sources : Sernageomin & Felipe Aguilera

Nevados de Chillan -  28.12.2018 / 22h12 et 22h18 - photos Sernageomin

Nevados de Chillan - 28.12.2018 / 22h12 et 22h18 - photos Sernageomin

Le KVERT a changé momentanément le code aviation du Sheveluch d'orange à rouge, suite à une poursuite de l'activité.

Ce 30 décembre à 00h45 UTC, une explosion de cendres s'est accompagnée de deux panaches.

Les données satellite montre un premier panache à 10-11 km asl dérivant sur 35 km vers le nord-est, et un second à 6-7 km asl, dérivant sur 244 km vers l'ouest-sud-ouest du volcan.

Sheveluch - explosion de cendres ce 30.12.2018 / 0h45 UTC - photo Y.Demyanchuk

Sheveluch - explosion de cendres ce 30.12.2018 / 0h45 UTC - photo Y.Demyanchuk

Sheveluch - avis de dispersion des cendres du 30.12.2018 / 01h11 Z  - Doc. VAAC Tokyo

Sheveluch - avis de dispersion des cendres du 30.12.2018 / 01h11 Z - Doc. VAAC Tokyo

Le code aviation est repassé à l'orange à 6h14. ; l'activité éruptive produisant un panache de cendres à 5-6 km asl dérivant sur 245 km vers le sud-ouest puis vers l'ouest.

Un dégazage de vapeur et gaz continue.

 

Source : KVERT

Agung - 30.12.2018 - éruption filmée à 04h12 WITA et retombées de cendres - montage Magma Indonesia

Agung - 30.12.2018 - éruption filmée à 04h12 WITA et retombées de cendres - montage Magma Indonesia

Une éruption a marqué le Gunung Agung, sur l'île de Bali, ce 30 décembre à 04h09 WITA ; elle a duré 3 minutes 8 sec., avec une amplitude de 22 mm sur le sismogramme.

L'éruption est due à une "surpression" due à l'accumulation de gaz volcaniques. Au moment de l'éruption, une incandescence a été observée au sommet, mais la hauteur de la colonne de cendres n'a pas été observée en raison du brouillard. Selon les informations satellitaires, les cendres volcaniques se déplacent vers le sud-est, atteignant ainsi 5.500 m d'altitude. Un code aviation orange a été établi par le VAAC Darwin.

De faibles pluies de cendres ont été signalées dans la régence de Karangasem, dans le secteur sud-est du mont Agung, comme dans la ville d'Amlapura et dans plusieurs villages dont Seraya Barat, Seraya Tengah et Tenggalinggah.

Plusieurs tremblements de terre volcaniques avaient été enregistrés, dont le séisme sur le versant nord du mont Agung le 28 décembre 2018 de magnitude M2,7 à 2:49 WITA et M2.4 à 15: 31 WITA. Ces tremblements de terre indiquaient le mouvement du magma vers la surface .

Sur la base de l'analyse globale des données, le potentiel pour une éruption plus grande est encore relativement faible. Les éruptions susceptibles de se produire à ce moment-là peuvent prendre la forme d'éjection de roches / lave incandescentes, de pluies de cendres ou de rafales de gaz volcaniques.

Jusqu'au 30 décembre 2018 à midi WITA, on peut conclure que le statut d'activité du mont Agung est toujours au niveau III (en attente) avec une recommandation d'estimation de la zone de danger dans toutes les zones situées dans un rayon de 4 km du pic. La zone de danger estimée est dynamique et continue d’être évaluée.

La dernière éruption de L'agung date du 27 juillet 2018.

Sources : Magma Indonesia & VAAC Darwin

 

Etna - le NSEC & la fissure éruptive - photo Joseph Nasi Butterfly helicopters 28.12.2018 / 9h47-48 GMT
Etna - le NSEC & la fissure éruptive - photo Joseph Nasi Butterfly helicopters 28.12.2018 / 9h47-48 GMT

Etna - le NSEC & la fissure éruptive - photo Joseph Nasi Butterfly helicopters 28.12.2018 / 9h47-48 GMT

Une cartographie de la fissure éruptive, des cônes de scories alignés au-dessus de celle-ci et du champ de lave de l'éruption des 24-27.12.2018 de l'Etna a été effectuée grâce à un survol par l'INGV et les garde-côtes de Catania 

La fissure éruptive est constituée de trois segments: le plus septentrional est situé juste au nord du nouveau cratère sud-est, à environ 3 100 mètres d'altitude. Cette fente na produit qu'une activité strombolienne modeste de quelques dizaines de minutes. Le segment intermédiaire est disposé dans la direction NNO-SSE et mesure environ 750 mètres de long; il se situe entre le flanc inférieur est du nouveau cratère sud-est, à un peu plus de 3 100 mètres d'altitude, et le bord de la Valle del Bove, à environ 2875 mètres. Le segment inférieur de la fissure pénètre dans la Valle del Bove, traverse son mur ouest et s’arrête à environ 2 400 mètres. Il mesure environ1000 mètres de long, toujours disposé dans la direction NNO-SSE, mais légèrement déplacé vers l’est par rapport au segment décrit ci-dessus.

La zone couverte par les produits en éruption ne dépasse pas 1 kilomètre carré. Selon une estimation très préliminaire, l'épaisseur moyenne de ces produits varie entre 3 et 6 mètres. Par conséquent, le volume total en éruption est compris entre 3 et 6 millions de mètres cubes. Le soir du 27 décembre, le front de lave le plus avancé était très lent.

 

Source : Carte préliminaire de l'éruption du côté de l'Etna du 24 au 27 décembre 2018 par Marco Neri

Etna - Carte préliminaire des produits produits lors de l'éruption du 24 au 27 décembre 2018 - INGV Technolab via M.Neri

Etna - Carte préliminaire des produits produits lors de l'éruption du 24 au 27 décembre 2018 - INGV Technolab via M.Neri

Etna - Résultat du traitement interférométrique en phase des données SAR - 2018.12.28 / 2018.12.22 - Doc. INGV

Etna - Résultat du traitement interférométrique en phase des données SAR - 2018.12.28 / 2018.12.22 - Doc. INGV

Les images RSO (radar à synthèse d'ouverture) des deux passages suivants du satellite Sentinel 1 de l'ESA (Agence spatiale européenne), en dates du 22 et 28.12.2018ont été analysées.

La géométrie de la vue du capteur est décroissante (point de vue Est-Sud-Est de l'Etna, avec une inclinaison d'environ 40 °).

Le résultat du traitement interférométrique dans la phase des données SAR jointes ici (1 frange = 28 mm de déplacement le long de la ligne de mire) met en évidence un champ de déformation complexe affectant l'ensemble du volcan. 

L'intrusion du 24 décembre dans la haute vallée du Bove, qui a provoqué une déformation maximale d'environ 16 cm vers l'ouest et de 20 cm vers l'est;

Les failles de Fiandaca-Pennisi, Pernicanca et Ragalna ont été activées lors de l'essaim sismique toujours enregistré par les réseaux Etna.

Source et détails : Analyse interférométrique des données Sentinel-1 Etna 22-28 / 12/18: rapport préliminaire - link

Etna - vers un retour au calme ? - photo Gio Giusa 27.12.2018

Etna - vers un retour au calme ? - photo Gio Giusa 27.12.2018

Etna - trémor au 29.12.2018 /  6h10 - INGV Catania

Etna - trémor au 29.12.2018 / 6h10 - INGV Catania

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog