Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Nyamulagira - Charles Balagizi / GVO et Dario Tedesco / IOM chargés de matériel pour cette visite de terrain - photo Charles Balagizi  15.02.2014

Nyamulagira - Charles Balagizi / GVO et Dario Tedesco / IOM chargés de matériel pour cette visite de terrain - photo Charles Balagizi 15.02.2014

Une visite du cratère du Nyamulagira a été conduite le 15 février 2014, en collaboration entre l’IMO / Dario Tedesco, le GVO / Charles Balagizi, la MONUSCO et le SUN (Second University of Naples.

Un rapport du volcanologue D.Tedesco signale une situation inchangée depuis les dernières observations visuelles de décembre 2013. L’activité reste centrée sur l’ancien pit crater, existant depuis la disparition du lac de lave, drainé mors d’une éruption de flanc majeure en 1938. La morphologie de ce pit crater a continué à évoluer après l’éruption de nov.2011-mars2012 et une série de séismes d’explosion a été enregistrée par le GVO. L’éruption a ensuite cessé dans la partie NE du volcan-bouclier.

Nyamulagira - éruption le 07.11.2011 / 0h21 - Fontaines de lave - photo Gorilla CD

Nyamulagira - éruption le 07.11.2011 / 0h21 - Fontaines de lave - photo Gorilla CD

Ces séismes ont engendré une série d’effondrements et un panache riche en SO2, en relation avec un dégazage de magma frais proche de la surface. L’énergie des explosions peut se quantifier grâce aux éjectas présent autour du puits et sur le plancher du cratère … la mission a retrouvé des blocs de plus de 100 kg, originaire de couches volcaniques profondes.

Au cours des deux dernières années, la morphologie du pit crater a continué à évoluer, avec des élargissements par effondrements successifs, en pelures d’oignons, et à s’approfondir, jusqu’à atteindre près de 485 mètres. Les effondrements continus du plancher et des parois ont donné formation à un cratère à terrasses multiples et la (re)formation à terme d’un lac de lave.

La cause de ces effondrements reste conjoncturale : soit une injection magmatique dans la partie NE du Nyamulagira, lors de l’éruption 2011-2012, soit /et une injection magmatique plus récente dans la partie S du volcan. La migration du magma depuis le centre du cratère a laissé un réservoir vide, ouvrant la porte aux effondrements, dont certains ont bloqué l’évent central du pit crater, avec augmentation de pression suivie de petites explosions.

 

Pit crater du Nyamulagira , observation aérienne du 19.04.2012 - on aperçoit les différentes terrasses - photo Gorilla CD

Pit crater du Nyamulagira , observation aérienne du 19.04.2012 - on aperçoit les différentes terrasses - photo Gorilla CD

Nyamulagira 15.02.2014 - prise de mesures et d'échantillons par les volcanologues - photo Monusco.

Nyamulagira 15.02.2014 - prise de mesures et d'échantillons par les volcanologues - photo Monusco.

Nyamulagira 15.02.2014 - prise de mesures et d'échantillons par les volcanologues près du bord du pit crater - photo Charles Balagizi / GVO

Nyamulagira 15.02.2014 - prise de mesures et d'échantillons par les volcanologues près du bord du pit crater - photo Charles Balagizi / GVO

L’activité future du Nyamulagira pourrait concerner le flanc sud aux environs de 2400 mètres d’altitude (plancher actuel du volcan à 2900 m asl – fond du pit crater à 485 m. de profondeur), et bloquer une route principale d’approvisionnement de Goma en denrées fraîches et charbon de bois, ou menacer la localité de Sake, comme lors de l’éruption de 1938-1940.

Nyamulagira - tracé des coulées de lave au 20°siècle - doc. GVP

Nyamulagira - tracé des coulées de lave au 20°siècle - doc. GVP

Sources :

- IOM - Scientific report of the mission to mount Nyamulagira - by Dario Tedesco - link

- UN News center - Journey to the centre of the earth: UN peacekeepers aid volcanologists in DR Congo - link

- Communications personneles de Ch.Balagizi / GVO

- Global Volcanism Program - Nyamuragira

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog