Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyages

L’histoire de l’obsidienne se confond avec l’histoire des premiers hommes. Ce verre volcanique a compté parmi les matières premières privilégiées dès le Paléolithique, à la fois pour ses qualités techniques pour la réalisation d’outils efficaces, que pour ses qualités esthétiques. Il va se diffuser très localement d’abord, puis va accompagner la colonisation de nouveaux territoires, et la création de nouvelles routes commerciales.

Les propriétés physico-chimiques de l’obsidienne ont permis une identification des sources et une traçabilité par les préhistoriens des mouvements humains, de leurs échanges de biens matériels et de savoir-faire.

Carte de distribution des gisements d'obsidienne à la préhistoire - zones d'influence et routes commerciales à la préhistoire - doc. glassway.

Carte de distribution des gisements d'obsidienne à la préhistoire - zones d'influence et routes commerciales à la préhistoire - doc. glassway.

Le berceau de notre civilisation européenne est le bassin méditerranéen.

L'aire d'influence d'Anatolie :

Les plus anciennes traces d’utilisation de l’obsidienne sur le pourtour Méditerranéen date du Paléolithique supérieur, et retrouvées dans des grottes sur les côtes sud-ouest de l’Anatolie. Les principales sources identifiées sont la Cappadoce, avec le Göllü Dag, le Nenezi Dag et le Nemrut Dag. On la retrouve dans des sites du Néolithique, comme Catalhöyük. L’obsidienne des volcans Anatoliens va voyager au sud jusqu’en Palestine, et à l’ouest jusqu’en Crête.

Position des gisements d'Anatolie et du Caucase - carte obsidatabase.

Position des gisements d'Anatolie et du Caucase - carte obsidatabase.

Les obsidiennes des îles orientales proviennent de Mélos, avec deux sources proches des rivages, Dhemenegaki et Sta Nychia, exploitées depuis le 11° millénaire avant notre ère. Cette obsidienne de Mélos va circuler en Mer Egée entre les 11° et 8° millénaire, attestant d’échanges maritimes entre des communautés pré-néolithiques. Puis elle se retrouve en divers endroits de la Grèce continentale et à Knossos en Crête.

L’obsidienne de Giali moins favorable à la fabrication d’outils n’apparait qu’au 8° millénaire, avant d’être utilisée comme matière semi-précieuse au 2° millénaire par les Minoéens de Crête.

En Méditerranée occidentale, l’obsidienne est retrouvée dans des milliers de gisements préhistoriques, le long d’un arc allant du Maghreb oriental , à l’Italie, au sud de la France et l’est de la Catalogne, ainsi que dans les grandes îles, Sicile, Sardaigne, Corse, et l’archipel Eolien. Les échanges se limitent aux zones côtières, et exceptionnellement à plus de 200 km. du rivage.

Les principales sources sont en Sardaigne, le complexe volcanique du Monte Arci, et sur trois sites îliens, Pantelleria, Lipari dans les Eoliennes et Palmarola, dans les îles Pontines.

Sur Pantelleria, les sources principales sont Balata dei Turchi, au sud de l’île, et Lagio di Venere, au nord-est. A Lipari, l’obsidienne est localisée dans la coulée de Gabellotto, tandis qu’à Palmarola, elle provient du Monte Tramontana et de Punta Vardella.

Obsidienne de Monte Arci / Sardaigne - photo Quatermara blogspot

Obsidienne de Monte Arci / Sardaigne - photo Quatermara blogspot

Coulée d'obsidienne de Lipari - photo Geologically

Coulée d'obsidienne de Lipari - photo Geologically

L’obsidienne de Lipari va se diffuser au Néolithique vers la Sicile et la Calabre, puis vers les Pouilles et l’Adriatique, jusque plus au nord, au Frioul et le sud de la France. L’obsidienne de Palmarolla va voyager vers les Apennins, l’Italie du centre, la Ligurie et le midi de la France. Au départ de la Sardaigne, elle va se retrouver en Corse et en Toscane. L’obsidienne de Pantelleria se diffusera plus au sud, vers les îles voisines et les côtes du Maghreb oriental. (voir carte ci-dessus)

Ces zones vont progressivement s’étaler au cours du temps, pour s’étioler brutalement, avec l’avènement de l’âge des métaux, âge de bronze et de fer, et la diversification des traditions culturelles qui l’accompagne.

Peuplement du pourtour Méditerranéen par les grecs et les phéniciens.- carte Docs en plus.

Peuplement du pourtour Méditerranéen par les grecs et les phéniciens.- carte Docs en plus.

Les régions balkaniques seront approvisionnées au départ des gisements des Carpates, en Hongrie et Slovaquie.

Obsidienne - site Hongrois - photo Univie.ac.at

Obsidienne - site Hongrois - photo Univie.ac.at

Au sud-est de la Méditerranée, une aire de circulation s’installe de part et d’autre de la Mer Rouge, au départ des gisements Ethiopiens.

Les prêtres de l’Egypte ancienne utilisaient des couteaux en obsidienne lors de cérémonies d’embaumement. En absence de textes égyptiens dans ce domaine, les écrits d’Hérodote (5° siècle avJC) relatent " une lame tranchante en pierre d'Ethiopie " dans les techniques de momification qui apparaissent au Moyen –Empire vers 2700 av JC.

Le Metropolitan Museum of Art de New York dispose dans ses collections de vases en obsidienne cerclé d’or datés des 12° à la 18° dynasties, entre 1990 et 1293 av. JC. Elle fut utilisée pour réaliser les yeux de beaucoup de statues ; la réalisation la plus marquante est le masque funéraire de Toutânkhamon – 1323 av. JC.

Toutankhamon - un de ses masques funéraires - iris des yeux en Obsidienne - photo Bernard Duyck

Toutankhamon - un de ses masques funéraires - iris des yeux en Obsidienne - photo Bernard Duyck

Sources :

- Circulation et origine de l'obsidienne préhistorique en Méditerranée, un bilan de cinquante années de recherche - par Gérard Poupea & al.

- La circulation de l'obsidienne dans le sud de la France au Néolithique - par Didier Binder & al.

- University of London - The Obsidian Evidence for the Scale of Social Life during
the Palaeolithic - by Theodora Moutsiou

 

 

Commenter cet article

johanna 09/10/2014 00:21

j'en ai trouv" en Saone et Loire!!

roland 24/05/2016 07:13

en Saône et Loire ??? c'est bien la première fois que j'en entend parler.....
Mais sous quelle forme : galets transportés par la Loire ??? ou objets finis ayant circulé ?

merci d'avance

Bernard Duyck 09/10/2014 16:50

@ Johanna : avez-vous une idée de la provenance de cette obsidienne ? ou du moins une photo ? cela m'intéresse. ;-)

Ghislaine 09/04/2014 08:50

Intéressant et complet, merci Bernard

Articles récents

Hébergé par Overblog