Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyages

L’île Unimak, située dans l’arc volcanique des Aléoutiennes, possède au moins six volcans, dont le Roundtop, l’Isanotski, le Shishaldin, la caldeira Fisher, le groupe Progromni et Faris Peak , tous des stratovolcans, à l’exception du Westdahl, un grand volcan-bouclier. 

Les volcans de l'île Unimak - carte AVO / USGS/ Unimak.us

Les volcans de l'île Unimak - carte AVO / USGS/ Unimak.us

Situation d'Unimak island et du volcan Shishaldin, dans l'arc des Aléoutiennes - doc.AVO

Situation d'Unimak island et du volcan Shishaldin, dans l'arc des Aléoutiennes - doc.AVO

Débutons par le Shishaldin, situé au centre de l’île, en raison de son activité actuelle. Il est listé en code aviation orange par l’AVO.

Ce stratovolcan symétrique a un diamètre basal de 16 km, et culmine à 2.857 mètres, avec un petit cratère sommital émettant en permanence un peu de vapeur. Le sommet est couvert de neiges éternelles. Le flanc nord-ouest du Shishaldin, couvert de coulées aa, est ponctué de 24 cônes monogénétiques parasites.

Le Shishaldin est daté de moins de 10.000 ans, et s’est édifié sur les restes d’une somma ancestrale ou d’un bouclier, érodé par les glaciers, lui-même sur un sous-bassement de roches volcaniclastiques ou plutoniques d’âge tertiaire. Des restes de cet édifice ancien sont exposés à l’ouest et au nord-est à 1500-1800 m de hauteur.

Shishaldin - photo Greg Walters / AVO / 14.05.2014 - notez la présence de cendres sur le sommet.

Shishaldin - photo Greg Walters / AVO / 14.05.2014 - notez la présence de cendres sur le sommet.

Le Shishaldin et son petit panache permanent de vapeur - 02.09.2008 - photo Bill Springer / Maritime helicopters / AVO

Le Shishaldin et son petit panache permanent de vapeur - 02.09.2008 - photo Bill Springer / Maritime helicopters / AVO

Une élévation de température et un dégazage mineur sont observés ; une photo du 14 mai montre des traces de cendres fraîches sur le sommet. Les stations sismiques proches du volcan détectent de brefs signaux d’explosion strombolienne.

Le Volcan Roundtop - photo Bill Springer / AVO / 2008

Le Volcan Roundtop - photo Bill Springer / AVO / 2008

A la pointe Est d’Unimak, le stratovolcan Roundtop domine de ses 1871 mètres une large vallée, 13 km. à l’ouest du village de False Pass.

Cet édifice, au sommet érodé et couvert de glace et neige, recouvre la plus grande part d’une caldeira large de 3 km. qui s’est formée au début de l’Holocène. La formation de cette caldeira a produit des coulées pyroclastiques et un dépôt de tephra rhyolitiques, largement dispersé sur le sud-ouest de la péninsule de l’alaska. Un groupe de dômes de lave s’est construit au sud du Roundtop.

Sa seule éruption connue est datée par le GVP  vers 7.600 avant JC. Dans les années 1930, des sources chaudes furent retrouvées sur ses pentes.

A suivre, d'autres volcans d'Unimak

 

Sources :

- AVO - Volcano information and reports

- Global Volcanism Program - Shishaldin

- Global volcanism Program -

- Unimak Landforms - link

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog