Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyages
L'Isanotski, ou "Ragged Jack" - photo John Nickels / Unimak.us

L'Isanotski, ou "Ragged Jack" - photo John Nickels / Unimak.us

Le stratovolcan Isanotski, connu aussi sous le nom de "Ragged Jack", a un sommet fortement érodé, formé de robustes pinacles, et couvert de glaciers.

Quatre éruptions historiques ont été notées au 18 et 19° siècles, peu documentées, et considérées comme incertaine par le GVP, étant donné l’extrême état d’érosion du sommet. Elles sont dues probablement à son voisin, le Shishaldin.

Le sommet de l'Isanotski, et dans l'échancrure, le symétrique Shishaldin - photo Cyrus Read / AVO - USGS

Le sommet de l'Isanotski, et dans l'échancrure, le symétrique Shishaldin - photo Cyrus Read / AVO - USGS

Situé entre l’Isanotski et le Roundtop, un volcan du Pleistocène, baptisé Unimak 5270, est considéré comme un volcan, ou un évent à part, suite à des observations aériennes montrant des coulées de lave radiales à partir du sommet (Chris Nye, 2008)

Shishaldin, Isanotski et Roundtop - Carte U.S. Geological Survey Andalkar, Amar / AVO - USGS

Shishaldin, Isanotski et Roundtop - Carte U.S. Geological Survey Andalkar, Amar / AVO - USGS

La caldeira Fisher, de 18 km. sur 11, abrite trois lacs, et plusieurs cinder cones et spatter cones, dont le Mont Finch, un cône composite central de plus de 2000 m. de diamètre et 400 m de haut. Elle est la plus grande des 12 caldeiras formées en Alaska à l’Holocène.

La caldeira Fisher, et la silhouette du Shishaldin - photo John Nickels / Unimak.us

La caldeira Fisher, et la silhouette du Shishaldin - photo John Nickels / Unimak.us

Une étude de 2004 considère que le système volcanique, précédant l’éruption formatrice de la caldeira il y a 9400 ans, consistait en un groupe de trois petits stratocônes, actifs indépendamment entre 66.000 et 9400 ans.

La caldeira s’est formée au cours d’une seule éruption, produisant un épais dépôt de cendres dacitiques, deux dépôts de coulées pyroclastiques, une petite coulée dacitique et une coulée mixte basalto-dacitique. Les coulées pyroclastiques, particulièrement mobiles, ont atteint la mer de Bering, à 15 km, et l’océan Pacifique, à 8 km., en surmontant des reliefs de plus de 400 m.

Un lac a rempli ensuite une grande partie de la caldeira, pendant une période de repos.

L’activité volcanique a repris au départ d’évents intra-caldériques , avec une production de retombées de scories épaisses interstratifiés avec des sédiments lacustres. Plusieurs stratocônes se sont développés, dont un marqué par un effondrement. Le lac de caldeira a été drainé brusquement lorsqu’une éruption phréatomagmatique a produit une vague qui a incisé et surmonté la paroi sud de la caldeira. Des dépôts contenant des lapilli accrétionnés retrouvés dans et hors caldeira témoignent de l’activité phréatomagmatique à l’Holcène.

Une petite éruption explosive est datée de 1826 ; l’activité actuelle est hydrothermale, avec des fumerolles de basse température sur le flanc ouest du Mont Finch. Le lac Turquoise, à la base du cône Finch, émet de l’hydrogène sulfuré.

 Le Shishaldin et la caldeira Fisher - photo 14.05.2014 / Nasa / USGS Earth explorer by Landsat 8 OLI

Le Shishaldin et la caldeira Fisher - photo 14.05.2014 / Nasa / USGS Earth explorer by Landsat 8 OLI

A gauche, la caldeira Fisher - Catalog of the historically active volcanoes of Alaska - Miller and others (1998), and Miller and Smith (1977) - à droite, image radar de l'île Unimak - Oregonstate University - un clic pour agrandir.A gauche, la caldeira Fisher - Catalog of the historically active volcanoes of Alaska - Miller and others (1998), and Miller and Smith (1977) - à droite, image radar de l'île Unimak - Oregonstate University - un clic pour agrandir.

A gauche, la caldeira Fisher - Catalog of the historically active volcanoes of Alaska - Miller and others (1998), and Miller and Smith (1977) - à droite, image radar de l'île Unimak - Oregonstate University - un clic pour agrandir.

Sources :

- AVO - Volcano information - link

- Eruptive history of Fisher Caldera, Alaska, USA by Pete Stelling & al.- link

- Global Volcanism Program - Isanotski

- Global Vocanism Program - Fisher

- Unimak Landforms

- Catalog of the historically active volcanoes of Alaska

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog