Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyages

Les caldeiras jumelles Uzon-Geysernaya forment une grande dépression de 18 km sur 9, découvertes tardivement lors d'une exploration russe, par T.Dikmar en 1852. La dépression résulte d’importantes éruptions explosives à la fin du Pléistocène, associées à des dépôts d’ignimbrites, d’un volume de 20-25 km³, qui ont recouvert 1700km². Une datation du paléosol sous les dépôts suggère une date d’éruption autour de 37.600 +/- 1.000 avant JC.

La caldeira Uzon-Geysernaya - avec le Baranii (16.17 m.) dominant de 300 m. le plancher de la caldeira, et le lac Dalneye. - photo Philip Kyle / Petropavlovsk volc. Institute

La caldeira Uzon-Geysernaya - avec le Baranii (16.17 m.) dominant de 300 m. le plancher de la caldeira, et le lac Dalneye. - photo Philip Kyle / Petropavlovsk volc. Institute

La caldeira Uzon - photo Airpano - référence en sources

La caldeira Uzon - photo Airpano - référence en sources

La caldeira Uzon, située dans la partie nord de l’ensemble, abrite un champ geothermal et de nombreux lacs. L’activité géothermale est concentrée dans une zone de 5 km sur 200-300 mètres, contenant des sources chaudes, des évents de vapeurs et gaz, des volcans et pots de boue, des eaux abritant des algues bleu-vert et des bactéries sulfureuses.

Le géothermalisme de la caldeira est fort différencié : les eaux bouillonnantes de la partie axiale du champ hydrothermal sont riches en silice, bore et chlorure ammonique, et contiennent du lithium, du rubidium, du césium, de l'arsenic, de l'antimoine et du mercure; les gaz émis sont le dioxyde de carbone, l'azote, l'hydrogène, le méthane et le sulfure d'hydrogène. De fortes concentrations de radon sont aussi détectées.

Deux types de minéralisation peuvent être distingués : le type sulfureux, avec des dépôts de soufre, contaminés par de l'opale et des minéraux argileux (kaolinite, smectite); le type mercure-antimoine-arsenic avec du réalgar, de l'alacranite, de l'uzonite et de l'orpiment.

Les lacs occupent des cratères d’éruptions phréatiques; la plus récente a créé en 1989 un cratère large de 14 mètres.

D’autres éruptions phréatiques ont été identifiées : celle du lac Bannoe,date d’il y a 3500 ans et celle du lac Khloridnoe, d’il y a 1500 à 2000 ans.

Le lac Dalnee (Dal’ny), date de 5.600 ans avant JC, est contenu dans un anneau de tuff andésitique. Le mont Belaia est un dôme de lave formé à la fin du Pléistocène.

Caldeira Uzon - Kloridnoe lake  (daté de l'an 200de notre ère) - photo Kibastos.ru

Caldeira Uzon - Kloridnoe lake (daté de l'an 200de notre ère) - photo Kibastos.ru

Bord nord de la caldeira d'Uzon - lac Dalneye (5600 avant JC) - photo © Carole et Frédéric Hardy

Bord nord de la caldeira d'Uzon - lac Dalneye (5600 avant JC) - photo © Carole et Frédéric Hardy

Eaux opalescentes chargées en silice et mares bouillonnantes se côtoient dans la caldeira d'Uzon. - photo © Carole et Frédéric Hardy

Eaux opalescentes chargées en silice et mares bouillonnantes se côtoient dans la caldeira d'Uzon. - photo © Carole et Frédéric Hardy

La caldeira Geysernaya, dans la partie sud de cet ensemble, est remplie de dômes de lave dates de la fin du Pléistocène.

Près de son bord Est, un canyon de 4 km de longueur abrite la célèbre Vallée des Geysers, découverte en 1941, que nous examinerons séparément.

Caldeira Uzon - eaux colorées par les thermophiles - photo English Russia /  Kibastos.ru

Caldeira Uzon - eaux colorées par les thermophiles - photo English Russia / Kibastos.ru

Le volcan Taunshits, situé au NNO des caldeiras jumelles, consiste en un piédestal de la fin du Pléistocène, un grand tuya formé lors de la dernière glaciation, surmonté d’un cône central et de dômes extrusifs.

le volcan Taunshits - photo Vera Ponomareva / KSCNET

le volcan Taunshits - photo Vera Ponomareva / KSCNET

Son activité ancienne se découvre uniquement côté ouest : vers 5700 avant JC, une éruption couplée à un glissement de terrain a formé un cratère en fer-à-cheval. L’avalanche de débris liée, d’un volume de 3 km³, a transité sur 19 km. Ses dépôts ont été recouverts par des dépôts pyroclastiques, des retombées de la colonne plinienne et plus tard des dépôts de coulées et surges pyroclastiques. Un dôme extrusive s’est installé dans le cratère, précédent une explosion phréatique suivie d’une éruption en l’an 400 avant JC, qui a formé des coulées pyroclastiques et des surges, et enfin une coulée de lave.

Des moraines ponctuées de lacs thermokarstiques (*) entourent le volcan et forment le Sinii Dol (Blue plateau).

A noter : ce volcan actif n’a jamais été inscrit dans le catalogue qui les reprend, vraisemblablement à cause de cette activité dissimulée côte ouest.

Face ouest du volcan Taunshits - Cratère d’effondrement en fer-à-cheval (5700 av JC) – il contient un dôme extrusif et une coulée de 400 av JC - photo Nikolai Smelov / KSCNET

Face ouest du volcan Taunshits - Cratère d’effondrement en fer-à-cheval (5700 av JC) – il contient un dôme extrusif et une coulée de 400 av JC - photo Nikolai Smelov / KSCNET

(*) lac thermokarstique : ce terme fait référence à une masse d’eau fraiche, peu profonde, qui s’est mise en place dans une dépression suite à la fonte du permafrost. La décongélation continue du permafost peut conduire à un drainage et une disparition du lac thermokarstique. On rencontre fréquemment ce type de lac en Sibérie ou d’autres environnements de toundra.

 

Sources :

- KSCNET - Kamchatka Holocene Volcanoes - link

- Global Volcanism Program - Uzon

- Uzon caldera, Kamchatka, Russia • 360° Aerial Panorama - link

- Uzonite,Alacranite, Réalgar from the Uzon caldeira - Mineral museum on line

- Hyperthermophile in the history of life - Karl Stetter

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog