Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyages

Situé comme la lac Kourile dans la caldeira Pauzhetka datée de 443.000 ans, le complexe de dômes Dikii Greben couvre plus de 60 km².

Ce complexe est constitué du Mont Nepriyatnaya – " Unpleasant " , le dôme principal, de nombreux dômes de flancs, de leurs laves et coulées pyroclastiques ; il forme le plus  grand édifice extrusif de l’arc Kamchatka-Kouriles.

Le complexe Dikki Greben, le Mt. Nepriyatnaya, ses coulées N & S, et, en arrière-plan, le lac Kourile - photo Nikolaï Smelov / KSCNET

Le complexe Dikki Greben, le Mt. Nepriyatnaya, ses coulées N & S, et, en arrière-plan, le lac Kourile - photo Nikolaï Smelov / KSCNET

Le complexe s’est formé au cours de trois courtes périodes d’activité séparées de longues périodes de repos d’environ 3.000 ans chacune.

- Son existence débute vers 5700-5600 avant JC, après l’effondrement de la caldeira du lac Kourile.

- Une seconde phase prend place entre 3500 et 2250 avant JC.

- La plus grande part du complexe, incluant les laves situées au nord et au sud du Mt. Nepriyatnaya, s’est formée durant une éruption de l’an 350 : au nord de ce dernier, une épaisse coulée de lave bordée de levées bien exprimées,  et au sud, une topographie qui marque son origine dans un effondrement sectoriel du dôme de lave principal. Un total de 9 à 10 km³ de dacite et 2 à 3 km³ d’andésite a été émis à cette époque.

Deux grands cratères et quelques évents plus petits se sont formés par la suite.

Au cours de ces trois phases, des déformations et des glissements de terrain se sont produits, certains constituant des barrages sur la rivière Ozernaia, drainage du lac Kourile.

Dikki Greben - le Mt. Nepriyatnaya et ses coulées -  Landsat 7 image of Dikii Greben' volcano draped over a digital elevation model. Processed by Dmitry Melnikov.

Dikki Greben - le Mt. Nepriyatnaya et ses coulées - Landsat 7 image of Dikii Greben' volcano draped over a digital elevation model. Processed by Dmitry Melnikov.

Le Kambalny, situé au sud de la dépression volcano-tectonique Pauzhetka, est le stratovolcan majeur le plus au sud de la péninsule du Kamchatka.

Haut de 2.156 mètres, il est constitué de deux cônes : à l’ouest, un cône formé il y a environ 6.300 ans, fut détruit par un large effondrement, il y a 6.000 ans (radiocarbone), qui a généré au moins trois avalanches de débris, d’un volume total estimé entre 5 et 10 km³.

le Kambalny - photo Igor Shpilenok / live journal

le Kambalny - photo Igor Shpilenok / live journal

La première avalanche a parcouru 14 km direction sud-est. Un nouveau cône s’est formé ensuite dans le cratère, suite à de fortes éruptions explosives. Un nouvel effondrement a impliqué tant l’ancien cône que le nouveau cône émergeant, formant un dépôt de 20 km de long et 5 de large, au SSO du volcan. La troisième avalanche de débris, qui a parcouru plus de 10 km au NE, est dominée par des roches altérées hydrothermalement de l’ancienne dorsale.

Des éruptions ultérieures ont bâti le nouveau cône qui a rempli une part du cratère effondré, formant un édifice asymétrique. Le cratère actuel est large de 800 mètres sur 400, et profond de 150 m. Cinq cônes de scories ponctuent les flancs du volcan.

L’espace libre entre les hummocks des dépôts des avalanches de débris est maintenant occupé par des tourbières, qui ont protégé toutes les fines couches de cendres émises par les volcans du sud-Kamchatka et leur histoire.

La dernière éruption importante du Kambalny date de l’an 1350 ; cette éruption phréatique a laissé des débris sur les pentes sud-ouest du volcan. Des éruptions ultérieures, plus petites, ont produites des lahars.

Kambalny - zone d'avalanche en hummock marécageuse -  photo  L.D. Shulerzhitsky

Kambalny - zone d'avalanche en hummock marécageuse - photo L.D. Shulerzhitsky

Son actuelle activité est confirmée par la  présence de zones de fumerolles, sources chaudes et pots de boue, en neuf zones concentrées sur la dorsale Kambalny dominant de 800 à 1.000 mètres la toundra.

Champ hydrothermal proche de Black cliffs / volcan Kambalny - photo I.Shpilenok / Kronoki.ru

Champ hydrothermal proche de Black cliffs / volcan Kambalny - photo I.Shpilenok / Kronoki.ru

Champ hydrothermal proche de Black cliffs / volcan Kambalny - photo I.Shpilenok / Kronoki.ru

Champ hydrothermal proche de Black cliffs / volcan Kambalny - photo I.Shpilenok / Kronoki.ru

Sources :

- KSCNET - Holocene Kamchaka volcanoes - link

- Global Volcanism Program - Diky Greben

- Gloval Volcanism Program - Kambalny

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog