Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyages

Le massif volcanique Ksudach est particulier, tant du niveau de sa morphologie que de son histoire géologique.

Ce grand stratovolcan, à bas-angle, aussi appelé Voniuchi Khrebet, est formé de couches de laves basalto-andésitiques alternant avec des pyroclastes dacitiques. Il est tronqué par un complexe de cinq caldeiras. Deux lacs, le Klyuchevoye et le Shtyubela, occupent une partie des caldeiras sommitales.

Le cratère Stübel ( Shtyubel’ ), situé dans la partie nord du complexe de caldeiras, est le site de l’activité volcanique au cours du dernier millénaire, dont la dernière éruption du Ksudach, de VEI 5, considérée comme la plus importante jamais enregistrée au Kamchatka.

Une partie du massif volcanique Ksudach, avec au centre, le cratère Shtyubel', ses trois maars et le lac Shtyubela - sur la droite, une partie du lac Klyuchevoye - photo geographic.org

Une partie du massif volcanique Ksudach, avec au centre, le cratère Shtyubel', ses trois maars et le lac Shtyubela - sur la droite, une partie du lac Klyuchevoye - photo geographic.org

Formation des caldeiras :

Deux grandes caldeiras, I et II, se sont formées à la fin du Pléistocène, trois plus petites, III, IV et V, au cours de l’Holocène.

- L’activité à l’Holocène a débuté entre 7.900 avant JC (GVP) et 6.800 avant JC (KSCNET) avec l’éruption et l’émission du téphra KS4 (1,5–2km³) et la formation de la caldeira III.

- La caldeira IV (3,5 km sur 4) s’est formée à partir de 5.200 avant JC, et résulte de deux grandes éruptions : 5.200 av.JC / couche téphra KS3 et 4.900 av. JC / couche téphra KS2. Le volume total de téphra émis est de 10-11 km³. La formation de la caldeira IV a été suivie de la croissance d’une série de dômes extrusifs de dacite, pour un volume estimé à 0,5 km³. Le lac Kluchevoye occupe une partie de la caldeira IV .

Le massif volcanique Ksudach - les cinq caldeiras et au N, le lac Shtyubela, au S, le lac Klyuchevoye. - doc. E.Kaspersky / Google Earth

Le massif volcanique Ksudach - les cinq caldeiras et au N, le lac Shtyubela, au S, le lac Klyuchevoye. - doc. E.Kaspersky / Google Earth

Ksudach volcano - à agauche, photo Nasa /  ISS009-E-16836 - à droite, le contour des caldeiras, photo Nasa Aster / JPL. -- un clic sur les photos pour agrandir.Ksudach volcano - à agauche, photo Nasa /  ISS009-E-16836 - à droite, le contour des caldeiras, photo Nasa Aster / JPL. -- un clic sur les photos pour agrandir.

Ksudach volcano - à agauche, photo Nasa / ISS009-E-16836 - à droite, le contour des caldeiras, photo Nasa Aster / JPL. -- un clic sur les photos pour agrandir.

La caldeira V, la plus récente, s’est formée suite à une forte éruption, de VEI 6, à partir de l’an 240, qui a produit 18-19 km³ de téphra.

La hauteur de la colonne éruptive est estimée à 22-30 km. Les coulées pyroclastiques et les surges pyroclastiques se sont étendues sur 20 km. L’aire de dévastation totale est de 400 à 500 km², et la végétation a été affectée sur environ 12.000 km² additionnels, sur lesquels une couche de cendres de 5 à 40 cm. s’est déposée. Les téphras sont retombés sur plus de 1.000 km. vers le nord. La caldeira d’effondrement qui en résulte est de 4 sur 6,5 km., avec une cavité d’un volume de 6,5-7 km³.

Une centaine d’années après l’effondrement de la caldeira V, le cône Shtyubel’ a commencé à s’établir, au départ d’éruptions faiblement explosive et d’extrusion de laves. Trois grandes éruptions explosives ont marqué le cône Shtyubel’ en l’an 1.000, 1.750 et 1.907, avec respectivement l’émission des téphras KSht1, KSht2 et KSht3.

Ksudach volcano - les restes décapités du cône Shtyubel' (Stübel), maintenant occupé par le lac Shtyubela - photo Eugene Kaspersky / Flickr.

Ksudach volcano - les restes décapités du cône Shtyubel' (Stübel), maintenant occupé par le lac Shtyubela - photo Eugene Kaspersky / Flickr.

L’éruption de 1907 :

L’activité plinienne a déposé 1,5 km³ de cendres, sur une zone s’étendant jusqu’à 1.000 km vers le NNE.

Elle a été suivie d’une explosion latérale qui a détruit le cône Shtyubel’, réduisant sa hauteur de 650 mètres. Les coulées pyroclastiques et les surges se sont déplacés vers le NO, en surmontant les parois de la caldeira Ksudach. Une chaîne de trois maars, orientés sur une ligne NE-SO, a été occupée rapidement par les eaux du lac Shtyubela.

Ksudach volcano – La paroi NE du cratère Shtyubel’ est chapeauté de couches de dépôts pyroclastiques, de dépôts de coulées et surges pyroclastiques de l’éruption de 1907. - photo Eugene Kaspersky / Flickr

Ksudach volcano – La paroi NE du cratère Shtyubel’ est chapeauté de couches de dépôts pyroclastiques, de dépôts de coulées et surges pyroclastiques de l’éruption de 1907. - photo Eugene Kaspersky / Flickr

Sources :

- KSCNET - Holocene Kamchatka volcanoes - link

- Global Volcanism Program - Ksudach

- Flickr - Kamchatka , summer 2012 - photos d'Eugene Kaspersky - link

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog