Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyages

A proximité de Nidda, le Vulkan dorf (village volcanique) de Michelnau abrite la carrière de tuff rouge du même nom.

Le massif du Vogelsberg a produit surtout du basalte, mais aussi ce tuff rouge. C’est un agglomérat de scories produites lors d’éruptions explosives de type phréatomagmatique.

Le tuff de Michelnau contient 64% de matrice vitreuse, 32% de zéolithes et de matières indéfinies, 2% de pyroxène, et d’autres minéraux accessoires dont l’olivine. On retrouve les zéolithes dans les pores, constituant pour moitié de ce tuff. La couleur rouge du tuff provient de sa teneur en fer.

Vogelsberg - le tuff rouge de Michelnau - photo © Bernard Duyck 05.2014

Vogelsberg - le tuff rouge de Michelnau - photo © Bernard Duyck 05.2014

Vogelsberg - Michelnau - panneau explicatif de la terrasse d'observation - photo © Bernard Duyck 05.2014

Vogelsberg - Michelnau - panneau explicatif de la terrasse d'observation - photo © Bernard Duyck 05.2014

Vogelsberg - blocs de tuff à l'entrée du parking - photo © Bernard Duyck 05.2014

Vogelsberg - blocs de tuff à l'entrée du parking - photo © Bernard Duyck 05.2014

L’exploitation :

Johann Weisel, un agriculteur et aubergiste allemand, a débuté l’extraction des pierres en 1863. En raison des caractéristiques tendres de cetuff, il n’a pas pu utiliser des explosifs … le travail très physique s’est donc effectué à la scie …avec l’avantage de pouvoir choisir la taille du bloc extrait en fonction de la demande. De gros lingots de forme parallélépipédique se retrouvent dans la paroi rocheuse, libérés de plusieurs côtés. Le dépôt de tuff mesure environ 100 m de large sur 30, et a été exploité sur plusieurs niveaux.

Une vieille machine laisse deviner le dur labeur nécessaire pour briser ces blocs, et les sortir de la carrière.

L’extraction s’est arrêtée au milieu des années 1990. Depuis 2010, la carrière est devenue un « geotop » , accessible uniquement lors de visites guidées. Une terrasse d’observation est heureusement accessible à tous, au départ d’un parking bien indiqué, et offre une vue imprenable sur le front de taille. La position GPS est : 50° 25’18 – 9° 2’23.

Vogelsberg - l'accès à la carrière de tuff rouge de Michelnau - photo © Bernard Duyck 05.2014

Vogelsberg - l'accès à la carrière de tuff rouge de Michelnau - photo © Bernard Duyck 05.2014

Vogelsberg - carrière de Michelnau - vue de la terrasse d'observation : exploitation sur plusieurs niveaux, parois entaillées - photo © Bernard Duyck 05.2014

Vogelsberg - carrière de Michelnau - vue de la terrasse d'observation : exploitation sur plusieurs niveaux, parois entaillées - photo © Bernard Duyck 05.2014

Vogelsberg - carrière de Michelnau - vue de la terrasse d'observation : exploitation sur plusieurs niveaux, parois entaillées - photo © Bernard Duyck 05.2014

Vogelsberg - carrière de Michelnau - vue de la terrasse d'observation : exploitation sur plusieurs niveaux, parois entaillées - photo © Bernard Duyck 05.2014

Vogelsberg - carrière de Michelnau - les blocs étaient transportés par wagonnets, avant d'être sciés à mesure - photo © Bernard Duyck 05.2014

Vogelsberg - carrière de Michelnau - les blocs étaient transportés par wagonnets, avant d'être sciés à mesure - photo © Bernard Duyck 05.2014

Ce tuff a été utilisé pour la construction de ponts, d’églises, de pierres tombales. Auparavant, le tuff a été employé pour la confection de fours en pierre, en raison de sa résistance à la chaleur et la bonne conservation de celle-ci. Elle est encore prisée par les sculpteurs et les architectes paysagistes.

Carrière de Michelnau - bloc de tuff portant des traces de scie - photo © Bernard Duyck 05.2014

Carrière de Michelnau - bloc de tuff portant des traces de scie - photo © Bernard Duyck 05.2014

Commenter cet article

VAN CRANENBROECK Chr. 14/06/2014 13:35

Très intéressants ces articles sur le Vogelsberg, finalement pas très loin de chez nous :-)

Bernard Duyck 14/06/2014 16:20

Merci ! ... mais à part celui-ci, les sites sont difficiles à trouver sans GPS. Heureusement que les allemands sont sympas et coopératifs, n'hésitant pas à nous accompagner un bout de chemin pour nous montrer un site ou l'autre ! A faire !!!

Articles récents

Hébergé par Overblog