Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Eruptions historiques

L’éruption du Capelinhos 1957-1958 :

Après 12 jours de séismes, le 23 septembre 1957, vers  6h30, la surface de la mer se met à bouillir, et des vapeurs sont émises à un kilomètre au NO du phare.

Trois jours après, l’activité s’intensifie : des cendres noires et de la vapeur sont émises au large de la côte. Le 27 septembre, à 6h45, une éruption sous-marine commence à 300 mètres de Ponta dos Capelinhos. Un nuage de boue, de fragments solides et de gaz monte à environ 1.000 mètres, et touche une zone de 1.200 mètres tout autour. Les constructions environnantes subissent leurs premiers dommages : vitres cassées, tuiles tombant des toits. Le jour suivant, les cendres recouvrent l’extrême ouest de l’île de Faial, nécessitant l’évacuation de Norte Pequeno et Canto.

Faial - Phase initiale de l'éruption du Capelinhos 1957 -  Espólio do T. C. José Agostinho- Museu de Angra do Heroísmo / Siaram.

Faial - Phase initiale de l'éruption du Capelinhos 1957 - Espólio do T. C. José Agostinho- Museu de Angra do Heroísmo / Siaram.

Faial - Eruption du Capelinhos 1957 -  panache et base surges ; l'échelle est donnée par le phare à l'avant-plan - Espólio do T. C. José Agostinho- Museu de Angra do Heroísmo / Siaram

Faial - Eruption du Capelinhos 1957 - panache et base surges ; l'échelle est donnée par le phare à l'avant-plan - Espólio do T. C. José Agostinho- Museu de Angra do Heroísmo / Siaram

Faial - Eruption du Capelinhos , le panache en 1957  - photo Sailfeed.

Faial - Eruption du Capelinhos , le panache en 1957 - photo Sailfeed.

La phase surtseyenne va durer sept mois et demi : de grosses explosions, accompagnées de panache cypressoïdes de gaz et cendres noires vont se succéder, et former à partir du 10 octobre un îlot, nommé Ilha Nova,  L’éruption va connaître des périodes d’activité forte, alternant avec d’autres de calme … le 29 octobre, l’île atteint un diamètre de 800 mètres et une hauteur de 99 mètres. Elle va disparaître dans les flots le 30 octobre.

En novembre, Les fréquentes émissions de cendres vont créer de nouveaux îlots qui vont s’unir pour former un isthme les reliant à Faial.

Eruption du Capelinhos, panache cypressoïde et formation d'Ilha Nova  - Espólio do T. C. José Agostinho- Museu de Angra do Heroísmo / Siaram

Eruption du Capelinhos, panache cypressoïde et formation d'Ilha Nova - Espólio do T. C. José Agostinho- Museu de Angra do Heroísmo / Siaram

Eruption du Capelinhos, panache cypressoïde et formation d'Ilha Nova  - photo Radiopico.

Eruption du Capelinhos, panache cypressoïde et formation d'Ilha Nova - photo Radiopico.

Vers la mi-décembre, débute une phase effusive subaérienne, éphémère. Une faille s’ouvre sur la partie Est du cône, d’où surgissent sept jets de lave montant à 10 -15 mètres de haut. Puis l’activité se concentre sur trois cheminées avec des explosions stromboliennes à brefs intervalles.

De mai à octobre 1958, le volcan entre dans une phase subaérienne, avec  des caractéristiques stromboliennes. Le passage de la phase sous-marine à la phase terrestre est marqué par une crise sismique dans la nuit du 12 au 13 mai, durant laquelle on comptabilise 450 répliques. L’éruption présente des périodes de forte explosivité, accompagnées de projections de fragments de lave incandescente à plus de 500 mètres de hauteur, entrecoupées d’épisodes de caractère effusif, et l’émission de coulées de lave de viscosité variable.

L’éruption s’affaiblit à partir de septembre 58, et on observe une dernière émission de lave le 24 octobre. Après treize mois d’activité, le cône principal atteint 160 mètres de haut ; le volume total de matériaux émis, laves et tephras de basalte à olivine, est de 174 millions de mètres-cubes … l’île a grandi de 2,4 km².

A gauche, Carte des dépôts du Capelinhos - doc. Bulletin of Volcanology - Capelinhos 1957–1958, Faial, Azores: deposits formed by an emergent surtseyan eruption – by P.D.Cole & al. - à droite, rétrospective en images - un clic pour agrandir.A gauche, Carte des dépôts du Capelinhos - doc. Bulletin of Volcanology - Capelinhos 1957–1958, Faial, Azores: deposits formed by an emergent surtseyan eruption – by P.D.Cole & al. - à droite, rétrospective en images - un clic pour agrandir.

A gauche, Carte des dépôts du Capelinhos - doc. Bulletin of Volcanology - Capelinhos 1957–1958, Faial, Azores: deposits formed by an emergent surtseyan eruption – by P.D.Cole & al. - à droite, rétrospective en images - un clic pour agrandir.

Les dégâts matériels sont importants sur les villages limitrophes, Capelo, Praia do Norte et Cedros ; les champs cultivés sont recouverts d’une épaisse couche de cendres, mais on ne déplore pas de victimes.

Les populations affectées sont contraintes à une migration, importante entre 1957 et 1960. L’Azorean Refugee Act, du 2 septembre 1958, a autorisé l’émigration de 1.500 personnes aux Etats-Unis.

Le village de Capelo après l'éruption - photo A soma dos dias

Le village de Capelo après l'éruption - photo A soma dos dias

Faial - une maison au toit effondré sous le poids des cendres - photo A soma dos dias

Faial - une maison au toit effondré sous le poids des cendres - photo A soma dos dias

Depuis, l’érosion costale réduit le cône … dans les années soixante, une dizaine de mètres des flancs du volcan disparaissent chaque année dans l’océan Atlantique.

Faial - Vulcão dos Capelinhos - le phare marque l'ancien trait de côte - un spatter cone s'est érigé dans le cône de tuff - Geoparque Açores

Faial - Vulcão dos Capelinhos - le phare marque l'ancien trait de côte - un spatter cone s'est érigé dans le cône de tuff - Geoparque Açores

Faial - Vulcão dos Capelinhos - Les couches d'ignimbrites sont exposées par l'érosion - Geoparque Açores

Faial - Vulcão dos Capelinhos - Les couches d'ignimbrites sont exposées par l'érosion - Geoparque Açores

Faial - Vulcão dos Capelinhos - la pointe NO érodée - les couches de lave et dykes (bleutées) parmi les cendres rouges - photo avec l'aimable autorisation de Marco Fulle / Stromboli on line

Faial - Vulcão dos Capelinhos - la pointe NO érodée - les couches de lave et dykes (bleutées) parmi les cendres rouges - photo avec l'aimable autorisation de Marco Fulle / Stromboli on line

Pour les volcanophilatélistes - timbres commémoratifs des 50 ans de l'éruption Pour les volcanophilatélistes - timbres commémoratifs des 50 ans de l'éruption

Pour les volcanophilatélistes - timbres commémoratifs des 50 ans de l'éruption

Sources :

- Bulletin of Volcanology - Capelinhos 1957–1958, Faial, Azores: deposits formed by an emergent surtseyan eruption – by P.D.Cole & al.

- The Capelinhos Eruption: Window of Opportunity for Azorean Emigration

- A soma dos dias - link

- Stromboli on line – Azores - Surtsey-like Cones on Faial (September 2009) - link

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog