Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyages

Bien que certaines cartes mentionnent son existence dès le 14° siècle, on considère que l’île Santa Maria fut découverte par les navigateurs Portugais au 15° siècle, et peuplée la première parmi les îles formant l’archipel des Açores, vers 1430-1450.

Parfois appelée "l’île jaune", en raison des fleurs sauvages jaune qui y fleurissent dès le mois de février, elle porte aussi le nom "d’île du soleil", en raison de son climat plus sec sur une grande partie de l’île, et des conditions météo plus favorables que ses voisines durant toute l’année ... mais elle est caractérisée aussi par bien d'autres couleurs !

Santa Maria / Açores - les orgues de Ribeira do Maloás - photo Verdeazores

Santa Maria / Açores - les orgues de Ribeira do Maloás - photo Verdeazores

Santa Maria / Açores - les orgues de Ribeira do Maloás - photo Verdeazores

Santa Maria / Açores - les orgues de Ribeira do Maloás - photo Verdeazores

Dans le lit de la Ribeira do Maloás, à 220 mètres de sa source, une cascade de 15-20 mètres de hauteur met en valeur la prismation d’une coulée de lave basaltique du complexe de Pico Alto.

Les prismes, de dimensions décimètriques, forment au sommet et au bas de la chute un pavement polygonal du type Chaussée des géants.

Santa Maria / Açores - les orgues de Ribeira do Maloás - au bas de la chute, un pavement polygonal du à l'érosion - doc. Wikiloc.

Santa Maria / Açores - les orgues de Ribeira do Maloás - au bas de la chute, un pavement polygonal du à l'érosion - doc. Wikiloc.

Santa Maria / Açores - les orgues de Ribeira do Maloás détail - photo Paulo Henrique Silva

Santa Maria / Açores - les orgues de Ribeira do Maloás détail - photo Paulo Henrique Silva

A l’extrême sud-est de Santa Maria, à Pontado do Castelo, un promontoire rocheux domine la mer. La séquence stratigraphique inclue des roches sédimentaires marines, certaines avec des fossiles, et des roches volcaniques sous-marines et sub aériennes. On peut y voir des intrusions filoniennes.

Santa Maria / Açores - Pontado do Castelo - photo Geoparque Azores

Santa Maria / Açores - Pontado do Castelo - photo Geoparque Azores

Poço da Pedreira est une ancienne carrière, où d’anciennes scories basaltiques ont été exploitées. La consolidation avec le temps des pyroclastes et la couleur rouge du laitier lui ont valu le nom de Pico Vermelho / le pic rouge.

Santa Maria / Açores - Poço de Pedreira - photo Geoparque Azores

Santa Maria / Açores - Poço de Pedreira - photo Geoparque Azores

A Pedreira do Campo, une séquence sous-marine vieille de 5 millions d’années est exposée, composée de roches sédimentaires marines, riches en fossiles à sa base, et recouverte de hyaloclastites basaltiques et de pillow lavas.

Ces endroits sont repris parmi les 57 spots du Geoparc des Açores.

Santa Maria / Açores - Pedreira do Campo - Photo Geoparque Azores

Santa Maria / Açores - Pedreira do Campo - Photo Geoparque Azores

Sources:

- Geoparque Açores - geossitios - link

- Verde Azzore - Vulcanismo Santa Maria - link

- Os Açores, ilhas de geodiversidade: o contributo da ilha de Santa Maria - João Carlos Nunes & al.

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog