Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyages

São Miguel présente une structure variée : un massif ancien à l'est de l'île, le complexe de Povoação; trois stratovolcans à caldeira, Sete Cidades, Agua de Pau et Furnas. Ces massifs volcaniques sont reliés entre eux par des alignements récents de cônes de scories et leurs coulées de lave : la région des Pics.

Les trois stratovolcans à caldeira du Quaternaire sont le résultat de volumineuses éruptions de nature principalement trachytique, de coulées pyroclastiques et retombées de cendres.

La caldeira la plus ancienne est la caldeira externe d’Agua de Pau, en position centrale, entre 26.500 et 46.000 ans. Ensuite on assiste à une progression d’ouest en est, vers des structures plus récentes : à l’ouest, la caldeira de Sete Citades, daté de 22.000 ans, puis la caldeira interne d’Agua de Pau, datée de 15.000 ans, et enfin à l’est, celle de Furnas, datée de 12.000 ans.

São Miguel  et la localisation de ses caldeiras (carte VolcanoWorld / Oregonstate.)
São Miguel  et la localisation de ses caldeiras (carte VolcanoWorld / Oregonstate.)

São Miguel et la localisation de ses caldeiras (carte VolcanoWorld / Oregonstate.)

São Miguel  - le massif Agua de Pau - photo Hansueli Krapf

São Miguel - le massif Agua de Pau - photo Hansueli Krapf

São Miguel, la caldeira Agua de Pau : le Lagoa do Fogo - photo Geoparque Azores

São Miguel, la caldeira Agua de Pau : le Lagoa do Fogo - photo Geoparque Azores

Le stratovolcan central Agua de Pau :

Les roches subaériennes les plus anciennes d’Agua de Pau, du Pléistocène, incluent un dôme de trachyte (181.000 ans) sur la côte sud, une coulée de trachyte proche du sommet (121.000 ans) et des tuffs trachytiques (dont une unité de 103.000 ans). L’édifice principal consiste en coulées trachytiques, dômes et dépôts pyroclastiques, datés d’entre 100.000 et 40.000 ans.

São Miguel, le centre de l'ile - Le stratovolcan central Agua de Pau : la caldeira externe, en pointillé / la caldeire interne, délimitée par des étoiles  - doc. in Geology of Three Late Quaternary Stratovolcanoes on Sao Miguel, Azores – by R.Moore

São Miguel, le centre de l'ile - Le stratovolcan central Agua de Pau : la caldeira externe, en pointillé / la caldeire interne, délimitée par des étoiles - doc. in Geology of Three Late Quaternary Stratovolcanoes on Sao Miguel, Azores – by R.Moore

São Miguel, la caldeira Agua de Pau : le Lagoa do Fogo, du Miradouro da Serra da Barrosa – photo Luis Silveira

São Miguel, la caldeira Agua de Pau : le Lagoa do Fogo, du Miradouro da Serra da Barrosa – photo Luis Silveira

La caldeira externe, de 4.000 sur 7.000 mètres, est datée de 26.500 à 46.000 ans.

La caldeira interne, de 2.500 sur 3.000 mètres, a été formée il y a 15.000 ans.

L’activité post-caldeira concerne des dômes de lave, qui se sont mis en place sur les flancs nord et ouest du volcan, et la caldeira, où une des plus importantes éruptions des Açores – de VEI 5 - est datée de 2.990 avant JC., caractérisée par un dépôt de ponces de 3 km³ (Fogo-A plinian fall deposit). La caldeira le plus récente abrite un lac, le lagoa do Fogo. Des cinder cones ponctuent des fissures radiales et concentriques.

La dernière éruption trachytique explosive a pris place en 1563, à l'évent Cerro Qurimado, sur le flanc NO de la caldeira . Des sources chaudes, localisées sur le flanc NO., suggèrent la présence de magma, ou roches chauffées par celui-ci, associé aux éruptions du Pléistocène / Holocène, proche de la surface.

 

São Miguel  - Caldeira Agua de Pau, le lagoa do Fogo - photo Rae Brune

São Miguel - Caldeira Agua de Pau, le lagoa do Fogo - photo Rae Brune

Sources :

- Geology of Three Late Quaternary Stratovolcanoes on Sao Miguel, Azores – by R.Moore - link

- Global Volcanism Program - Agua de Pau

- Geoparque Azores - Sao Miguel

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog