Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyages

Située à 27º 12’ de longitude ouest et à 38º 40’ de latitude nord, et de forme vaguement elliptique, Terceira a une superficie de 381,96 km² ; ses dimensions maximas sont de 29 km de longueur pour 17,5 km de largeur.

Un plateau au relief doux domine la partie Est de l’île. La zone centrale est marquée par le bas et grand cratère de la Caldeira de Guilherme Moniz et par l’ensemble d’élévations de la Serra do Labaçal, qui a son plus haut sommet au Pico Alto (808 m). À l’ouest,  se déroule le système montagneux du vaste cratère de la Serra de Santa Bárbara, où se trouve le plus haut sommet de l’île (1.021 m).

Terceira / Açores - le port et la ville d’Angra do  Heroismo, dominés par le cône du Monte Brasil - photo travelpost.noble-caledonia.co.uk

Terceira / Açores - le port et la ville d’Angra do Heroismo, dominés par le cône du Monte Brasil - photo travelpost.noble-caledonia.co.uk

Terceira est une île massive, formée par trois caldeiras rapprochées : la caldeira et le massif de la Serra do Cume, la caldeira Guilherme Moniz et le massif de la Serra do Moriao, et la caldeira et le massif de Santa Barbara. Ce dernier, le plus jeune, inclus une caldeira complexe emplie de dômes de lave trachytique. Sur les pentes externes, ces dômes prennent l’aspect de masses volumineuses prolongées par des coulées canalisées dans de spectaculaires levées.

La présence d’un graben dans le nord-est de Terceira , qui a modifié les pentes d’un grand stratovolcan, appartient aux accidents tectoniques ONO-ESE de la dorsale médio-Atlantique à la latitude de l’archipel des Açores. L’évolution de l’archipel passera par une analyse de la géomorphologie sous-marine.

Terceira /Açores - carte des différents massifs volcaniques et des coulées trachytiques ouest et nord - doc. Instituto Geografico

Terceira /Açores - carte des différents massifs volcaniques et des coulées trachytiques ouest et nord - doc. Instituto Geografico

Le centre de Terceira :

La caldeira de Guilherme Moniz forme une dépression de 4.300 mètres sur 2.300 m, datée de 23.000 ans, qui s’est remplie de pyroclastes et de coulées récentes , comme celles émises par le cône de scories Algar do Carvão.

Ce cône, de 629 mètres de hauteur, a comme particularité d’avoir la cheminée de son cratère demeurée ouverte sur une profondeur de 80 mètres, trou au fond duquel repose un lac de 400 m². On peut y accéder grâce aux aménagements faits par les spéléologues de Terceira : un tunnel latéral artificiel permet d’éviter le puit vertical, et donne accès à une salle dont la voûte se compose de roches andésitiques. Les eaux d’infiltration ont traversé les scories du cône extérieur en se chargeant d’éléments , et forment des stalagtites blanches d’une cinquantaine de cm., et des stalagmites étalées et massives de nature silicique amorphe.

Terceira / Açores - la cheminée du cône de scories Algar do Carvão, et son lac - photo Geoparque Açores.

Terceira / Açores - la cheminée du cône de scories Algar do Carvão, et son lac - photo Geoparque Açores.

Terceira / Açores - Stalactites siliceuses du cône de scories Algar do Carvão - photo PatriciaR

Terceira / Açores - Stalactites siliceuses du cône de scories Algar do Carvão - photo PatriciaR

Terceira / Açores - Coupes du cône de scories Algar do Carvão - Terceira / Açores - Coupes du cône de scories Algar do Carvão -

Terceira / Açores - Coupes du cône de scories Algar do Carvão -

Au sud-ouest du complexe volcanique du centre-nord, on remarque un ensemble de dômes-coulées et de cônes stromboliens, dont l’un d’entre eux comporte à son sommet une dépression de 100 mètres de diamètre, appelé Furnas do Enxofre : une quinzaine de bouches émettent une vapeur sulfureuse chaude qui maintiennent les roches à 80-100°C. Autour des bouches, le soufre s’est déposé en aiguilles de 1 à 5 cm de longueur. Ce sont les seuls témoins actuels du volcanisme latent sur Terceira.

Terceira / Açores - Furnas do Enxofre - photo José Luís Ávila Silveira / Pedro Noronha e Costa

Terceira / Açores - Furnas do Enxofre - photo José Luís Ávila Silveira / Pedro Noronha e Costa

Terceira / Açores - Furnas do Enxofre - photo Geoparque Açores

Terceira / Açores - Furnas do Enxofre - photo Geoparque Açores

Le Pico Alto est un volcan polygénétique, avec une caldeira jeune, quasi complètement remplie par des dômes et des coulées, dont Biscoito Rachado et Biscoito da Ferraria. Une nouvelle zone géothermale de haute température, mesurée entre 200 et 230°C ; a été découverte dans cette zone en 2004  suite à un programme d’exploration et des forages par GeoTerceira.

Terceira / Açores - Dômes et installation géothermale dans la caldeira du Pico Alto - photo Geoparque Açores

Terceira / Açores - Dômes et installation géothermale dans la caldeira du Pico Alto - photo Geoparque Açores

Au sud, le Monte Brasil constitue un bon exemple de cône péninsulaire. Ce cône de tuff surtseyen résulte d'une éruption basaltique sous-marine; avec son plus grand diamètre de 1.500 m et son altitude de 205 m au point le plus haut, il est un des éléments du site d’Angra do Heroismo, qui a établi son port derrière cet abri naturel. Un isthme, correspondant à une ancienne coulée descendue du centre de Terceira puis recouverte de différents niveaux de projection , le relie à l’île.

La baie de Silveira, à l’ouest du Monte Brasil, laisse observer une succession lié à son histoire ; en bas, le complexe andésitique du revers du massif de la Serra da Ribeirinha, puis les trachytes du revers de la Serra do Moriao, suivis de basaltes constituant le noyau de la péninsule joignant le Monte Brasil au corps de Terceira (visible sous le château du 17° siècle). D’épais niveaux de cendres trachytiques, de couleur jaune succèdent , recouverts de tuffs basaltiques gris foncé du Monte Brasil, qui englobent des ankaramites arrachés au substratum profond de l’île.

Terceira / Açores - le Monte Brasil - photo audioanalogicodeportugal.

Terceira / Açores - le Monte Brasil - photo audioanalogicodeportugal.

Près d'angra, le Pico do Gaspar est un cône strombolien, résultant d'une éruption secondaire de la Serra de Santa Barbara, daté de l'an 1.200 environ.Sa forme "en nid" et ses versants fortement inclinés sont caractéristiques d'un cône de scories basaltiques consolidées.

Terceira / Açores - le Pico do Gaspar

Terceira / Açores - le Pico do Gaspar

Demain, l'ouest de l'île et la dernière éruption.

 

Sources:

- Geoparque Açores - Terceira - link

- Onservations géomorphologiques à l'île volcanique de Terceira - par Gérard Mottet - link

- Global Volcanism Program - Terceira

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog