Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyages
Terceira / Açores - le massif de Santa Barbara - photo Geoparque Açores.

Terceira / Açores - le massif de Santa Barbara - photo Geoparque Açores.

Terceira / Açores - la caldeira Santa Barbara  - photo Geoparque Açores

Terceira / Açores - la caldeira Santa Barbara - photo Geoparque Açores

L’ouest de Terceira abrite le stratovolcan de Santa Barbara. Le massif de Santa Barbara, qui occupe la quasi-totalité du relief du tiers ouest de l’ile, impose à la ligne de rivage une allure de demi-cercle quasi parfait.

Le volcan est tronqué par un complexe de caldeiras de 2.700 sur 1.900 mètres, pratiquement remplies par sept dômes trachytiques.

Sur leurs flancs, des dômes et des dômes-coulées trachytiques, avec parfois de l’obsidienne, comme à Misterios Negros, un des centres éruptifs de l’éruption d’avril 1761, ou sur le côté ouest, les épaisses coulées de Ponta do Raminho et Ponta do Queimado, proche du phare de Serrata.

Santa Barbara, après un épisode rapide d’effondrement sommital limité, a maintenu, si pas accru son volume global par cet apport des dômes et coulées de trachyte.

Terceira / Açores - Santa Barbara Natural reserve - photo Parques Naturais

Terceira / Açores - Santa Barbara Natural reserve - photo Parques Naturais

Terceira / Açores - Coulées trachytiques épaisses côté ouest de Santa Barbara - photos Geoparque Açores
Terceira / Açores - Coulées trachytiques épaisses côté ouest de Santa Barbara - photos Geoparque Açores

Terceira / Açores - Coulées trachytiques épaisses côté ouest de Santa Barbara - photos Geoparque Açores

Terceira / Açores - Volcan Misterios Negros - photo João Carlos Nunes - Governo dos Açores

Terceira / Açores - Volcan Misterios Negros - photo João Carlos Nunes - Governo dos Açores

L'éruption du volcan océanique Serrata :

L'éruption sous-marine au large de Terceira, en 1998-2000,  a été analysé par la SVE - société volcanologique Européenne.
Le 18 décembre 1998, des pêcheurs de Terceira alertent les autorités : une "colonne de fumée blanche" sort de l'océan à 9 km. au NO. du phare de Serreta. Le point d'émission, situé à une profondeur de 500 mètres, est proche du banc de Serreta, où une éruption sous-marine a eu lieu en 1867.

A gauche, Localisation des blocs flottants et des bulles marquant l'éruption de Serrata, au large de Terceira ( croix : janvier 1999 - triangles : février 1999 - rectangle : mars 1999. - localisation des éruptions de 1867 : cercles noirs.)  Courtesy of the Center of Volcanology of the Azores University (CVUA). - à droite, "lava balloons" provenant de la dorsale Serreta  -  courtesy of CVUA - 1999. A gauche, Localisation des blocs flottants et des bulles marquant l'éruption de Serrata, au large de Terceira ( croix : janvier 1999 - triangles : février 1999 - rectangle : mars 1999. - localisation des éruptions de 1867 : cercles noirs.)  Courtesy of the Center of Volcanology of the Azores University (CVUA). - à droite, "lava balloons" provenant de la dorsale Serreta  -  courtesy of CVUA - 1999.

A gauche, Localisation des blocs flottants et des bulles marquant l'éruption de Serrata, au large de Terceira ( croix : janvier 1999 - triangles : février 1999 - rectangle : mars 1999. - localisation des éruptions de 1867 : cercles noirs.) Courtesy of the Center of Volcanology of the Azores University (CVUA). - à droite, "lava balloons" provenant de la dorsale Serreta - courtesy of CVUA - 1999.

Terceira / Açores - Des  "lava balloons" provenant de la dorsale Serreta flottent à la surface et produisent de la vapeur blanche -  courtesy of CVUA - 1999.

Terceira / Açores - Des "lava balloons" provenant de la dorsale Serreta flottent à la surface et produisent de la vapeur blanche - courtesy of CVUA - 1999.

Ce volcan, appelé volcan océanique Serreta, fut actif jusqu'à mars 2.000, le long de failles orientées NE-SO. et NO-SE., affectant une surface de plusieurs km².

L'activité volcanique a été discontinue, alternant de petites périodes calmes d'émission de bulles et d'autres caractérisées par des blocs de pillow basalte fumants, et marquée par une "migration des évents".

L'émission persistante de laves en coussin vésiculaires flottants  - lava balloons - parfois remplis d'une lave fluide et explosant en arrivant en surface avant de couler après quelques minutes est un évènement inhabituel ! (revus depuis aux Canaries, lors de l'éruption sous-marine au sud-est d'El Hierro, appelés "Restingolitas" )

Cette éruption impliquait un magma basaltique riche en gaz ; des analyses chimiques opérées par le Nordic Volcanological Institute confirment que ce sont des basaltes alcalins, de composition définie aux basaltes des Açores.

La pétrographie révèle des phénocristaux de pyroxène, d'olivine et de feldspath dans une masse vitreuse contenant des microlithes incluant des oxydes.

L'éruption a été définie comme étant de type serretyan, un type précédant les éruptions surtseyennes ou de type Capelinos.

Sources :

- Geoparque Açores - Terceira

- Global Volcanism Program - Terceira

- SVE - société volcanologique Européenne - Volcan océanique Serrata

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog