Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #news

Les anthropologues Japonais et Salvadoriens ont découvert trois squelettes, datés de 1.600 ans, sur le site de Nueva Esperanza, situé à 70 kilomètres au sud-est de la Capitale San Salvador.

Les ossements correspondent à ceux de deux adultes de 25 à 35 ans, et d’un enfant de 7 à 9 ans, en bon état de conservation. Deux d’entre eux sont en position assise avec les jambes croisées, position similaire aux restes retrouvés sur d’autres sites archéologiques au Guatemala, à Kaminaljuyú, et au Mexique, à Teotihuacán, tous deux centres de pouvoir en mésoamérique précolombienne.

Les squelettes ont été découverts sous une couche de cendres volcaniques d’environ deux mètres d’épaisseur, qui a permis une bonne conservation.

Nueva Esperanza - les ossements dans la cendre volcanique - photo Agencias / via Emol Ciencia y Tecnologia

Nueva Esperanza - les ossements dans la cendre volcanique - photo Agencias / via Emol Ciencia y Tecnologia

La région de Nueva Esperanza fut recouverte par les cendres des éruptions gigantesques du volcan Ilopango, entre les 5° et 6° siècles, ce qui a permis la conservation de preuves archéologiques d’un pueblo préhispanique, vivant sans doute de la pêche et de la production de sel.

A gauche, présentation de la sépulture par l'archéologue Japonais Akira Ichikawa - photo KPMR News - à droite, fouilles - photo AFP / ChinapostA gauche, présentation de la sépulture par l'archéologue Japonais Akira Ichikawa - photo KPMR News - à droite, fouilles - photo AFP / Chinapost

A gauche, présentation de la sépulture par l'archéologue Japonais Akira Ichikawa - photo KPMR News - à droite, fouilles - photo AFP / Chinapost

La caldeira Ilopango :

La caldeira Ilopango, de 11 km. sur 8, est occupée par l’un des plus grand lac du Salvador, 72 km². Elle est sous le contrôle de failles régionales du graben central Salvadorien. Quatre éruptions explosives majeures, de nature dacito-rhyolitiques, sont rapportées de la fin du Pléistocène à l’Holocène, accompagnées de coulées et dépôts pyroclastiques qui ont recouvert le pays. Le dernier effondrement, qui a produit l’actuelle caldeira résulte de l’éruption Terra Blanca Joven / TBJ, qui a dévasté des cités Mayas.

La caldera et le Lago Ilopango - photo Nasa

La caldera et le Lago Ilopango - photo Nasa

Lago de Ilopango et le Volcán Chinchontepec - photo Mauro Arias

Lago de Ilopango et le Volcán Chinchontepec - photo Mauro Arias

Selon Robert A. Dull, de l’Université d’Austin au Texas, l’éruption TBJ aurait produit 84 km³ de tephra, (volume revu en fonction des dépôts TBJ retrouvés au Nicaragua et en mer), soit vingt fois plus que l’éruption du St Helens en 1980. Son indice d’explosivité et sa datation ont été revus, respectivement de VEI 6,9 (de l’ordre de l’éruption du Tambora en 1815) et entre les années 526 et 536.

Cette éruption plinienne et les coulées pyroclastiques mortelles adjointes pourraient expliquer le hiatus Mayas, un effondrement affectant la société Mayas des Basses-Terres méridionales à la fin de l’époque préclassique.

Elle serait également impliquée dans le refroidissement global de 535-536, période de 18 mois de ciel couvert, de mauvaises récoltes et de famines décrites par les historiens Romains et Chinois.

Les dépôts de l'éruption Tierra Blanca Joven, dans une carrière proche de Cojutepeque, à 9 km à l'ENE de la caldeira Ilopango -  Photo Giuseppina Kysar, 1999 (Smithsonian Institution).

Les dépôts de l'éruption Tierra Blanca Joven, dans une carrière proche de Cojutepeque, à 9 km à l'ENE de la caldeira Ilopango - Photo Giuseppina Kysar, 1999 (Smithsonian Institution).

Sources :

- KPMR News - Descubren tres osamentas de al menos 1.600 años de antigüedad en El Salvador – 07.04.2014 - link

- Emol – Cinecia y Tecnologia - El Salvador: Hallan osamentas humanas de 1.600 años bajo las cenizas de un volcán – link

- Global Volcanism Program - Ilopango

- Historica - Volcán de los Cerros Quemados. – link

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog