Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #L'art sur les chemins du feu

Une ceinture de feu entoure le bâtiment de l’Institut de Physique du Globe à Paris.

L'Institut de Physique du Globe de Paris est un  établissement d’Enseignement supérieur et de recherche indépendant, membre de la Communauté d'Universités et d'Établissements (COMUE) Université Sorbonne Paris Cité et associé au Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS). Il rassemble environ 150 chercheurs de très haut niveau recrutés dans le monde entier, 170 ingénieurs et gestionnaires et plus de 190 doctorants de tous pays qui partagent la même passion pour les Sciences de la Terre et des planètes.

Cette ligne brisée de néon rouge n’est visible que sur deux faces à la fois, de l’angle des rues Jussieu et Cuvier, et ne se révèle dans toute sa beauté qu’à la tombée de la nuit. Elle illustre les données scientifiques de plus de 400 volcans émergés qui ponctuent la Ceinture de feu du Pacifique.

La ceinture de feu de l'IPGP - photo Sylvain / kawa-no-kami

La ceinture de feu de l'IPGP - photo Sylvain / kawa-no-kami

La ceinture de feu de l'IPGP - moins visible de jour, elle ceint le bâtiment historique - photo IPGP Jussieu

La ceinture de feu de l'IPGP - moins visible de jour, elle ceint le bâtiment historique - photo IPGP Jussieu

Elle est l’œuvre d’un couple d’artistes brésiliens, Angela Detanico et Rafael Lain, nés respectivement en 1973 et 1974. Ils habitent actuellement en France, à Paris. Leur travail  peut être lié à plusieurs courants artistiques qui ont donné vie aux mouvements d’avant-garde moderniste Brésilien, tels que l’art concret, ou l’art numérique. Ils construisent leur œuvre sur une utilisation personnelle, volontairement impropre, du travail de codage et décodage caractérisant la circulation des infos dans la société contemporaine.

Animatio du dessus : Dymaxion map - doc. Chris Rywalt - image du dessous : la ligne rouge suit le tracé de la Ceinture de feu du Pacifique de Buckminster Fuller - Doc.Overblog / Archéologie du fiutur , archéologie du quotidien.
Animatio du dessus : Dymaxion map - doc. Chris Rywalt - image du dessous : la ligne rouge suit le tracé de la Ceinture de feu du Pacifique de Buckminster Fuller - Doc.Overblog / Archéologie du fiutur , archéologie du quotidien.

Animatio du dessus : Dymaxion map - doc. Chris Rywalt - image du dessous : la ligne rouge suit le tracé de la Ceinture de feu du Pacifique de Buckminster Fuller - Doc.Overblog / Archéologie du fiutur , archéologie du quotidien.

Leur ligne brisée de néon se base sur la projection dynamique de Buckminster Fuller. Il s’agit d’une projection cartographique d’une carte sur la surface d’un polyèdre ; elle fut créée en 1946 pour une projection sur un cuboctaèdre (polyèdre à 14 faces régulières, dont huit sont des triangles équilatéraux et six sont des carrés), puis transposée en 1954 sur un icosaèdre (polyèdre à 20 faces) … les 20 triangles peuvent être positionnés différemment, la carte en résultant n’ayant ni haut, ni bas. Cette carte est dénommée Dymaxion map,  Dymaxion étant l’acronyme de Dynamic Maximum Tension.

Détails sur la Centure de feu de l'IPGP et le fronton de la Faculté des Sciences de l'Université de Paris - photo Overblog / Archéologie du fiutur , archéologie du quotidien. Détails sur la Centure de feu de l'IPGP et le fronton de la Faculté des Sciences de l'Université de Paris - photo Overblog / Archéologie du fiutur , archéologie du quotidien.

Détails sur la Centure de feu de l'IPGP et le fronton de la Faculté des Sciences de l'Université de Paris - photo Overblog / Archéologie du fiutur , archéologie du quotidien.

Sources :

IPGP – Institut de Physique du Globe de Paris - link 

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog