Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Eruptions historiques

Il y a deux cents ans, le Mayon entrait dans une éruption mortelle pour plus de  1.200 personnes

Un des premiers témoignages, et le plus compréhensible, nous est fourni par Andreas Fedor Jagor, ethnologue, naturaliste et explorateur allemand, qui en publie un récit dans son livre " Reisen in den Philippinen " (1873)

Le stratovolcan Mayon - photo Tomas Tam

Le stratovolcan Mayon - photo Tomas Tam

« A huit heures ce matin-là (1° Février 1814), le volcan  a soudainement craché avec force une colonne de roches, sable et cendres, qui est rapidement monté à une hauteur importante … les pentes du volcan furent recouvertes et disparurent à la vue. Une rivière de feu apparut en dessous, menaçant de nous engloutir. Les personnes fuyaient à la recherche d’une terre plus en hauteur. L’obscurité s’accrut … les fugitifs furent atteints par la chute de roches… Même les maisons n’offraient pas un abri sûr, à cause des pierres incandescentes qui y mettaient le feu. Ainsi furent réduites en cendres les plus riches cités de Camarines.

Vers 10 heures, la pluie de grosses pierres (bombes) cessa, remplacée per une pluie de sable ; après 1h30, le bruit diminua et le ciel commença à s’éclaircir. Le sol était jonché de cadavres et de blessés graves ; dans l’église de Budiao, on retrouva 200 personnes, et dans une maison de la même ville 35 autres. Cinq villes de Camarines furent complètement détruites, ainsi que la majeure partie de la ville d’Albay. Quelques 1.200 personnes (estimation du Phivolcs) furent tuées, un grand nombre sérieusement blessé, et ceux qui survécurent perdirent tous leurs biens. Le volcan avait un aspect triste et horrible ; ses pentes, auparavant si photogéniques et cultivées, étaient recouvertes de sable ; la couverture de roches et sable avait une épaisseur de 10 à 12 yards (une dizaine de mètres). Dans la zone où était située Budiao, les cocotiers étaient ensevelis  jusqu’à leur couronne … La plus belle partie de Camarines, la région la plus fertile de la Province, venait d’être transformée en un aride désert de sable. »  

Les ruines de l'église de Cagsawa après l'éruption de 1814 - photo de 1928 / Art Studio Legazpi / via Fabulous Philippines.

Les ruines de l'église de Cagsawa après l'éruption de 1814 - photo de 1928 / Art Studio Legazpi / via Fabulous Philippines.

Anecdote macabre : le prêtre de l’église de Cagsawa fit sonner les cloches pour avertir la population de l’éruption. Des centaines de personnes trouvèrent refuge dans l’église, mais malheureusement, la coulée de lave et les cendres entourèrent et recouvrirent l’église, y tuant près de 200 personnes. Aujourd’hui, ne restent de cette éruption que le clocher de l’église, et des ruines de la maison du prêtre et du couvent.

L'église de Cagsawa en 1587 (avant l'éruption mortelle) - doc. Archives Philippines.

L'église de Cagsawa en 1587 (avant l'éruption mortelle) - doc. Archives Philippines.

Etat actuel du clocher de Cagsawa - photo Magnus Manke.

Etat actuel du clocher de Cagsawa - photo Magnus Manke.

Palque commémorative sur l'église de Cagsawa.- doc.Philippines historical committee.

Palque commémorative sur l'église de Cagsawa.- doc.Philippines historical committee.

Malgré un style suranné, et des termes pas toujours orthodoxes au niveau volcanologique, ce texte décrit avec précision l’éruption, nous laissant imaginer le désastre.

Cette éruption plinienne, accompagnée de coulées pyroclastiques, d’éclairs et de lahars, classée de VEI 4  par le GVP, est comparable à celle du Vésuve, qui engloutit Pompéï et Herculanum en l’an 79. Elle détruisit les cités de Camalig, Cagsawa, Budiao, Guinobatan et une majeure partie d’Albay.

Au vu de sa puissance et de la hauteur présumée du panache éruptif, cette éruption pourrait avoir contribué, avec celle du Tambora en 1815, à une " année sans été " en 1816.

La dernière éruption du Mayon date de mai 2013

 

Mayon - éruption du 07.05.2013 - photo AFP / Phivolcs Dost

Mayon - éruption du 07.05.2013 - photo AFP / Phivolcs Dost

Sources :

- Global Volcanism Program - Mayon

- Phivolcs - Mayon

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog