Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Le champ de lave de l'éruption fissurale du 29.08.2014 - photo Ómar Ragnarsson /  RUV

Le champ de lave de l'éruption fissurale du 29.08.2014 - photo Ómar Ragnarsson / RUV

Holuhraun - le nouveau champ de lave du 29.08.2014 vu par TF-SIF.-  Credit Icelandic Coast Guard

Holuhraun - le nouveau champ de lave du 29.08.2014 vu par TF-SIF.- Credit Icelandic Coast Guard

L’éruption fissurale dans le champ de lave Holuhraun, au nord du Vatnajökull, qui a démarré vers minuit, a cessé vers 4h le 29.08.2014.

Sur base du trémor volcanique, le pic de l’éruption s’est passé entre 0h40 et 1h00 ; elle a décru à partir de 2h30 pour se maintenir stable ensuite.

Le champ de lave de l'éruption fissurale du 29.08.2014 - photo Ómar Ragnarsson /  RUV

Le champ de lave de l'éruption fissurale du 29.08.2014 - photo Ómar Ragnarsson / RUV

Localisation de la fissure éruptive dans le champ de lave Holuhraun - doc. Gudmundsson / University of Iceland / Twitter

Localisation de la fissure éruptive dans le champ de lave Holuhraun - doc. Gudmundsson / University of Iceland / Twitter

Selon Páll Einarsson, professeur de géophysique à l’Université d’Islande : " ce fut une petite éruption, et une petite partie du magma qui se déplaçait en sous-terrain a atteint la surface ".  Il décrit les évènements de la nuit comme une aberration dans le cadre plus large des événements des deux dernières semaines. Son confrère Magnús Tumi Guðmundsson abonde dans ce sens, qualifiant l’éruption " d’accident ".

Le Met office a fait baisser le niveau d’alerte à orange et le Ministère des transports a réduit de 10 à 3 miles nautiques la zone de vol restreinte.

Localisation et magnitude des séismes marquant le nord du Vatnajökull - doc. IMO
Localisation et magnitude des séismes marquant le nord du Vatnajökull - doc. IMO

Localisation et magnitude des séismes marquant le nord du Vatnajökull - doc. IMO

Le point chaud de l'éruption vu par Meteosat-10 le 29.08.2014 - doc. Emmetsat

Le point chaud de l'éruption vu par Meteosat-10 le 29.08.2014 - doc. Emmetsat

La sismicité a baissé en réponse au relâchement de la pression … cependant un nombre significatif de séismes est détecté depuis son arrêt au sein du dyke, entre le site de l’éruption et une zone plus au sud, jusqu’à 5 km du Dyngjujökull ... "la sismicité semble faire demi-tour" ... toujours alimentée mais vraisemblablement bloquée dans son avancée vers le nord, la tension génère des séismes dans la zone précédemment empruntée par le dyke.

Les interférogrammes ascendant et descendant ont été utilisés en conjonction avec les mesures GPS en continu pour établir un modèle de l’intrusion magmatique, avant l’éruption du 29.08.

A gauche, interférogrammedescendant pour la période 10 au 26.08 - à droite, interférogramme ascendant pour la période du 11 au 27.08 - doc.  COSMO-SkyMED ascending and decending interferograms  / University of Iceland - un clic pour agrandir.
A gauche, interférogrammedescendant pour la période 10 au 26.08 - à droite, interférogramme ascendant pour la période du 11 au 27.08 - doc.  COSMO-SkyMED ascending and decending interferograms  / University of Iceland - un clic pour agrandir.

A gauche, interférogrammedescendant pour la période 10 au 26.08 - à droite, interférogramme ascendant pour la période du 11 au 27.08 - doc. COSMO-SkyMED ascending and decending interferograms / University of Iceland - un clic pour agrandir.

Un plan vertical atteignant des niveaux très peu profonds, avec l'ouverture de 5 mètres, ont été modélisés grâce à une coopération entre NordVulk, l'Institut des sciences de la Terre/ Université d'Islande, l'Université de Leeds et le Met Office islandais.

Modèle de déformation de surface entre le 10 et le 27.08 - doc.Un plan vertical atteignant des niveaux très peu profonds, avec l'ouverture de 5 mètres ont été modélisés dans une coopération entre NordVulk, Institut des sciences de la Terre, Université d'Islande, Université de Leeds et Met Office islandais.- un clic pour lire la légende.

Modèle de déformation de surface entre le 10 et le 27.08 - doc.Un plan vertical atteignant des niveaux très peu profonds, avec l'ouverture de 5 mètres ont été modélisés dans une coopération entre NordVulk, Institut des sciences de la Terre, Université d'Islande, Université de Leeds et Met Office islandais.- un clic pour lire la légende.

Le devenir de cette intrusion magmatique est toujours incertain ... restez connectés !

La fissure éruptive, vu d'hélicoptère vesr 10h, le 29.08.2014  -  photo Visir / twitter / pic.twitter.com/jngmfyXpg3

La fissure éruptive, vu d'hélicoptère vesr 10h, le 29.08.2014 - photo Visir / twitter / pic.twitter.com/jngmfyXpg3

Thorbjorg Ágústsdóttir, une doctorante en géophysique à l'Université de Cambridge, a récolté la première pierre de lave de l'éruption dans Holuhraun. Thorbjorg a confié au journaliste de RUV que "la nuit passée vaut probablement toute une année d'apprentissage".

Thorbjorg Ágústsdóttir, une doctorante en géophysique à l'Université de Cambridge, a récolté la première pierre de lave de l'éruption dans Holuhraun. Thorbjorg a confié au journaliste de RUV que "la nuit passée vaut probablement toute une année d'apprentissage".

Sources :

- IMO

- University of Iceland

- RUV

- Visir

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog