Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Vue sur les coulées d'El Malpais, vu de Sandstone Bluffs - photo Undangaray

Vue sur les coulées d'El Malpais, vu de Sandstone Bluffs - photo Undangaray

El Malpais national Monument forme une haute vallée dans le centre du Nouveau Mexique aux USA. La zone est recouverte de coulées de lave noire couvrant 344 km².

Signifiant en espagnol " les mauvaises terres ", ce champ volcanique, situé entre 1950 et 2560 mètres d’altitude, comporte des cinder cones, des spatter cones, un réseau de longs tunnels de lave, quelques grottes glacées et une des plus grandes arches naturelles de l’état, dénommée " La Ventana ".

La région est un point ancestral de contact entre les cultures Mogollon,  Anasazi, Patayan et Sinagua.

Paysage d'El Malpais, sur le trail Zuni-Acoma - photo NPS

Paysage d'El Malpais, sur le trail Zuni-Acoma - photo NPS

A gauche, Situation d'El Malpais par rapport au volcanisme du plateau du Colorado - à droite, carte simplifiée des accès.A gauche, Situation d'El Malpais par rapport au volcanisme du plateau du Colorado - à droite, carte simplifiée des accès.

A gauche, Situation d'El Malpais par rapport au volcanisme du plateau du Colorado - à droite, carte simplifiée des accès.

Le champ volcanique Zuni-Bandera :

Les structures d’El Malpais font partie du champ volcanique Zuni-Bandera, le second plus grand champ volcanique de la Province Basin and Range. Le champ Zuni-Bandera couvre une surface de 2.460 km² à la limite sud-est du plateau du Colorado, à l’intersection entre le bassin du Rio Grande et l’alignement Jemez. Son activité s' échelonne entre 3,8-3,7 Ma et 1,7 Ma.

A la limite d’El Malpais , l’arche La Ventana est une arche de grès naturelle.

A proximité à Sandstone Bluffs, un point de vue offre un spectaculaire panorama sur les coulées de lave … tous deux sont proches de la highway 117.

La Ventana arch - photo stephen-weaver.com - Southwest desert lovers

La Ventana arch - photo stephen-weaver.com - Southwest desert lovers

Les coulées de lave El Malpais :

Elles sont d’âges et d’origines différents. La plus récente est la coulée McCarty, dans sa partie ouest, datée d’environ 3.000 ans. Les roches les plus anciennes sont difficiles à découvrir en raison de l’enfouissement et de la couverture végétale. Les cinder cones de la " Chaine de cratères " datent de 600 à 700.000 ans. Le Mont Taylor, au nord-est, est vieux de 1,5 à 3,3 Ma.

Carte des coulées de lave et leur point d'origine / âge - doc.El Malpais - Caving / National Park Service

Carte des coulées de lave et leur point d'origine / âge - doc.El Malpais - Caving / National Park Service

El Malpais - coulées pahoehoe - photo Markus Manske

El Malpais - coulées pahoehoe - photo Markus Manske

Les structures présentes dans l’ouest du National Monument, situées dans un paysage montagneux et boisé, sont moins accessibles, mais plus spectaculaires que le reste du parc. Vingt-cinq cinder cones et les restes d’un système de tunnels de lave issus du cratère Bandera, datés de 10.500 à 9.500 ans.

Les " Big tuBes " sont accessibles par un chemin forestier non pavé , qui mène au Big Skylight et aux Four Windows, tunnels contenant de la glace permanente, et à une série de ponts de laves, restes d’un tunnel de lave effondré.

Un équipement adéquat est recommandé : casque, gants  et genouillères, polaires, imperméable et bonnes sources de lumière.

El Malpais in des Seven Bridges, avec un tas de neige niché dans son ombre - photo American Southwest

El Malpais in des Seven Bridges, avec un tas de neige niché dans son ombre - photo American Southwest

Seven bridges :

Seules de courtes sections du toit de de tunnel de lave, effondré en grande partie, forme des ponts s’élevant à une quinzaine de mètres au-dessus de son plancher, couverts de blocs et bordé de parois abruptes. Certains ponts de lave supportent des pins bien lourds.

Four Windows cave - photo American southwest

Four Windows cave - photo American southwest

Four Windows cave - à l'entrée du tunnel de lave, on peut voir le plancher en lave pahoehoe - photo naxja.org

Four Windows cave - à l'entrée du tunnel de lave, on peut voir le plancher en lave pahoehoe - photo naxja.org

Four Windows cave :

Ainsi nommée à cause des petites ouvertures dans le toit à proximité de son entrée principale, le tunnel Four Windows présente à cet endroit un petit jardin de mousse, dans la zone où pénètre un peu de lumière, et peuplé de divers invertébrés.

Photo sur le site : http://brianleddyphoto.photoshelter.com/image/I0000BeUhYhn..eY

Des stalagmites de glace s’y forment en hiver et peuvent s’y conserver, la température oscillant entre -2 et +2°C .

Un manteau bactérien extensif, de teintes blanchâtre à dorée, tapisse les parois du tunnel, adjacent au tapis d’algues dans la zone crépusculaire, et allant jusqu’à couvrir 25 à 75 % des parois en zone sombre. Il se compose essentiellement d’actinomycètes et est dépourvu de tout invertébré, à cause d’une sécrétion d’antibiotiques répulsifs.

Demain, la Big Skylight cave.

Sources :

- National Park Service - El Malpais National Monument - link

- El Malpais: In the Land of Frozen Fires - A History of Occupation in El Malpais Country - by Neil C. Mangum 1990 - link

- Nature of Bacterial Communities in Four Windows Cave, El Malpais National Monument, New Mexico, USA - by Diana E. Northup & al - link 

- Science in action – Caves lime - link 

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog