Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyages

Au sud d’Albuquerque, quelques champs volcaniques et une structure sous-terraine sont intéressants.

Le Lucero volcanic field :

Le Cerro Verde, l’un  des centres volcaniques les plus jeunes, est un volcan-bouclier de nature basaltique classique. Il a alimenté des coulées longues de 42 km., qui sont préservées le long du Rio San José, un affluent « moderne » des Rio Puerco et Rio Grande.

Lucero volcanic field - le Cerro Verde  - photo Larry Crumpler  / NMM

Lucero volcanic field - le Cerro Verde - photo Larry Crumpler / NMM

Un cône de scories, le Cerro Colorado, aussi appelé "Volcano Hill", est situé dans le champ volcanique, à proximité du Cerro Verde.

Des coulées de lave plus anciennes recouvrent les mesas, dont Black Mesa, à l’est du champ volcanique, ainsi que la frontière ouest du pendage monoclinal du rift du Rio Grande.

Lucero volcanic field - le Cerro Colorado  - photo Larry Crumpler  / NMM

Lucero volcanic field - le Cerro Colorado - photo Larry Crumpler / NMM

Carte du bassin d'Albuquerque et position du champ volcanique Lucero et du Corps magmatique Socorro - carte NMM

Carte du bassin d'Albuquerque et position du champ volcanique Lucero et du Corps magmatique Socorro - carte NMM

Le Socorro magma body :

Ce corps magmatique est situé à une profondeur de 19 km., loin de la surface … mais surveillé par les géologues, dans cette zone extrêmement sismique.

Les données géophysiques laissent supposer le présence d’un corps magmatique sous forme de laccolithe (*), dans la croûte moyenne sous le rift du rio Grande. Son volume est estimé à plusieurs milliers de kiomètres cubes.

La surveillance par interférométrie radar donne des élévations de 2,5mm / an en moyenne (2-4 mm/an entre 1.992 et 2.000). La zone affectée par le soulèvement est d’environ 7.000 km² ; le soulèvement maximum près du centre de la zone atteint une vingtaine de centimètres par rapport à la périphérie

Socorro magma body - à gauche, extension et schéma du corps magmatique / doc. NMM - à droite, soulèvement de la croûte du à l'inflation du Socorro magma body / doc. http://sioviz.ucsd.edu - un clic pour agrandir Socorro magma body - à gauche, extension et schéma du corps magmatique / doc. NMM - à droite, soulèvement de la croûte du à l'inflation du Socorro magma body / doc. http://sioviz.ucsd.edu - un clic pour agrandir

Socorro magma body - à gauche, extension et schéma du corps magmatique / doc. NMM - à droite, soulèvement de la croûte du à l'inflation du Socorro magma body / doc. http://sioviz.ucsd.edu - un clic pour agrandir

Socorro magma body - mise en évidence par sismologie et interférométrie radar - Fialko & simmons 2001

Socorro magma body - mise en évidence par sismologie et interférométrie radar - Fialko & simmons 2001

Les analyses topographiques ne montrent pas de soulèvement sur le long terme des Rio Puerco et Rio Salado, ni des surfaces alluviales anciennes, contrairement à l’évidence d’un soulèvement au cours des derniers siècles … ce qui signifie que ce corps magmatique est jeune.

Une récente modélisation indique que le soulèvement du corps magmatique Socorro  s’explique par une réponse viscoélastique de la croûte qui entoure celui-ci. La mise en place de ce laccolithe magmatique sur des millions d’années ne serait pas en relation temporelle avec le soulèvement de la surface

Ce corps magmatique chaud pourrait dans l’avenir causer la fusion des roches environnantes, et même conduire vers une éruption de magma rhyolitique visqueux.

 Socorro Magma body , en rouge – micro-séismes locaux représentés par des cercles  (1975-1995) et surface terrestre – le sismogramme donné en exemple montre une forte réflexion sismique  ( PzP, SzS ) à partir dela face supérieure quasi aplatie du corps magmatique.

Socorro Magma body , en rouge – micro-séismes locaux représentés par des cercles (1975-1995) et surface terrestre – le sismogramme donné en exemple montre une forte réflexion sismique ( PzP, SzS ) à partir dela face supérieure quasi aplatie du corps magmatique.

(*)  laccolithe : masse de roches intrusives, bombée à la partie supérieure , s’insinuant dans une série sédimentaire.

Sources :

 - AGU - Geophysical evidence for a magma body in the crust in the vicinity of Socorro - by A.R.Sanford  - link

- Caltech - Evidence for on-going inflation of the Socorro Magma Body, New Mexico, from interferometric synthetic aperture radar imaging - Fialko, Yuri and Simons, Mark (2001) – link

- New Mexico Geological Society Guidebook, 34th Field Conference, Socorro Region II, 1983 - Magma bodies in the Rio Grande rift in central New Mexico - A.Sanford - link

- New Mexico Museum of Natural history – Soccoro active magma body – link

- Effects of Active Faults on Probabilistic Seismic Hazard Estimates for the Socorro Area Using Instrumental Data 1962 through 1995 - link


 

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog