Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyages

A proximité de la Columbia river et de Portland, un énorme stratovolcan constitué de plusieurs dômes andésitique à dacitique, le Mount Hood, constitue une menace toujours bien présente pour la région. Ces dômes ont été produits lors d'éruptions dans les 730.000 dernières années et sur base d'un volcan ancestral présent depuis des millions d'années.

Le Mt. hood domine la ville de Portland  - photo Ed Rudlledge / USGS

Le Mt. hood domine la ville de Portland - photo Ed Rudlledge / USGS

Le Mont Hood est couvert de glaciers, et a produit au cours d’éruptions récentes nombre de lahars, le dernier en date, non associé à une activité éruptive, a atteint la Columbia River en 2006.

Le volcan a connu des périodes d'activités de dizaines ou des centaines d'années, séparées par des périodes calmes ayant duré entre des centaines d'années et 10.000 ans.

Des effondrements au Pléistocène produisirent des avalanches et des lahars qui se propagèrent le long de la Columbia river vers le nord.

A gauche, les glaciers du Mt. Hood - doc d'après des données Lidar / USGS - à droite, carte des risques - Doc USGS - un clic pour agrandirA gauche, les glaciers du Mt. Hood - doc d'après des données Lidar / USGS - à droite, carte des risques - Doc USGS - un clic pour agrandir

A gauche, les glaciers du Mt. Hood - doc d'après des données Lidar / USGS - à droite, carte des risques - Doc USGS - un clic pour agrandir

Le volcan a connu au moins quatre périodes éruptives majeures depuis 15.000 ans, dont trois depuis 1.800 ans :

  • Polallie (entre 15.000 et 12.000 ans) : les éruptions sont contemporaines ou postérieures à  la glaciation du Pléistocène.
  • Timberline (entre 1.800 et 1.400 ans)
  • Zigzag (entre 600 et 400 ans)  

Durant ces deux périodes, des avalanches de débris et des lahars ont emprunté les vallées de la Zigzag river et de la Sandy river en direction de la Columbia, installant un delta dans la Sandy river, et déplaçant le cours de la Columbia river.

  • Oldmaid (entre 250 et 180 ans) : des coulées pyroclastiques et des lahars, générés par des effondrements répétés du dôme de lave extrudé à proximité de l’actuel Crater Rock, vestige de ce dôme, ont créeé des dépôts distribués entre la Sandy river et la White river. Les premiers colons rapportent une activité éruptive en 1859 et 1865-1866, date officielle de la dernière activité éruptive (GVP)
Date etdescription des évènements géologiques dans la région du Mt. Hood au cours des derniers 30.000 ans  - doc. USGS

Date etdescription des évènements géologiques dans la région du Mt. Hood au cours des derniers 30.000 ans - doc. USGS

Le delta de la Sandy river, datant de la période éruptive "Timberline" du Mt. Hood  - photo Scott Willie / USGS

Le delta de la Sandy river, datant de la période éruptive "Timberline" du Mt. Hood - photo Scott Willie / USGS

Le flanc sud du Mt. Hood, avec Crater Rock - photo © Jean-Michel Mestdagh

Le flanc sud du Mt. Hood, avec Crater Rock - photo © Jean-Michel Mestdagh

A proximité du Timberline Lodge, Crater Rock est un vestige du dôme dacitique (hypersthene-hornblende) formé il y a 2 à 300 ans. Ses mensurations : 300 à 400 m. à sa base et haut de 170 m. sur son côté sud; il est entouré d'une zone de brèches de même composition.

Sommet du Mt. Hood , avec Crater Rock, plus dégagé au centre-gauche - photo © Jean-Michel Mestdagh

Sommet du Mt. Hood , avec Crater Rock, plus dégagé au centre-gauche - photo © Jean-Michel Mestdagh

Activité fumerolienne au niveau du terrain altéré du sommet du Mt. Hood  - photo James Howles / USGS

Activité fumerolienne au niveau du terrain altéré du sommet du Mt. Hood - photo James Howles / USGS

Une forte activité fumerolienne persiste aujourd'hui dans ses environs. La température maximale des fumerolles fut mesurée à 92°C, un peu supérieure au point d'ébullition de l'eau à cette altitude, au niveau de la principale zone géothermale du volcan s'appelle "Devil's kitchen" ... cela ne s'invente pas ! 

Sources :

- Global Volcanism Program - Hood

- Cascades Volcano Observatory  / CVO - Mt. Hood

- USGS - Mount Hood - History and hazards of Oregon's most recently active volcano - link

 

Commenter cet article

ghislaine 09/11/2014 08:52

Agrémenté de belles photos ! Doit on craindre du réchauffement climatique qui pourrait occasionner des lahars ??

Bernard Duyck 09/11/2014 09:32

Le réchauffement ne serait qu'un des facteurs aggravants ... les lahars sont causés par la fonte de la glace et la neige principalement suite au réchauffement causé par l'activité géothermale ou/et éruptive du volcan, ou encore liés aux glissements de terrain / avalanches de débris marquant les flancs supérieurs du volcans altérés.

Articles récents

Hébergé par Overblog