Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

Dans le cadre d’une étude du NOAA Ocean Explorer / Submarine ring of fire 2014, un nouveau seamont est constaté en éruption le 14 décembre, dans l’arc volcanique des Mariannes.

Bathymétrie 3D du seamount Daikoku - doc. NOAA Ocean Explorer

Bathymétrie 3D du seamount Daikoku - doc. NOAA Ocean Explorer

Bathymétries comparatives du sommet du Daikoku respectivement en 2003 et décembre 2014 – un grand cratère s’est formé au sommet - Image courtesy of Submarine Ring of Fire 2014 - Ironman, NSF/NOAA.

Bathymétries comparatives du sommet du Daikoku respectivement en 2003 et décembre 2014 – un grand cratère s’est formé au sommet - Image courtesy of Submarine Ring of Fire 2014 - Ironman, NSF/NOAA.

Coupe du sommet du Daikoku avec les résultats de la sonde CTD, montrant une haute turbidité du panache éruptif (couleurs chaudes = concentration élevée en particules) - Image courtesy of Submarine Ring of Fire 2014 - Ironman, NOAA/PMEL, NSF.

Coupe du sommet du Daikoku avec les résultats de la sonde CTD, montrant une haute turbidité du panache éruptif (couleurs chaudes = concentration élevée en particules) - Image courtesy of Submarine Ring of Fire 2014 - Ironman, NOAA/PMEL, NSF.

Carte sous-marine bathymétriques du nord de l'arc des Mariannes, établie par le NOAA en 2006 - le seamount Daikoku est en bas à droite.

Carte sous-marine bathymétriques du nord de l'arc des Mariannes, établie par le NOAA en 2006 - le seamount Daikoku est en bas à droite.

D’autres expédition ont cartographié l’entièreté de l’arc des Mariannes en 2003 … plus de 60 seamounts ont été découvert par les sonars.

Depuis, diverses éruptions ont marqué cette zone : le South Sarigan seamount est entré en éruption en 2010, et l’Ahyi en avril-mai 2014 ; par contre, l’activité observée en 2004 au NW Rota a cessé.

En décembre 2014, le seamount Daikoku, considéré jusqu’alors comme n’ayant qu’une activité hydrothermale, semble être entré en éruption à son tour.

A l’appui de ces soupçons, l’observation de forts panaches venant du sommet de ce volcan sous-marins, ayant une forte turbidité, un pH bas, des anomalies en produits chimiques réduits, et des niveaux d’hydrogène élevés. De plus, le sonar multifaisceaux confirme la présence d’un grand nouveau cratère au sommet du cône, large de 150 mètres, et profond de 100 mètres.

Daikoku - bassin de soufre fondu -  Image courtesy of Submarine Ring of Fire 2006 Exploration, NOAA Vents Program

Daikoku - bassin de soufre fondu - Image courtesy of Submarine Ring of Fire 2006 Exploration, NOAA Vents Program

En raison du mauvais temps, un contrôle par ROV n’a pu être obtenu … mais en 2006, une plongée du ROV avait permis de visualiser un bassin de soufre fondu, de teinte noire due à sa teneur forte en fer, bouillonnant au fond d’un petit cratère, à 420 mètres sous le sommet du Daikoku. Ce bassin était entouré de poissons plats, dont une espèce nouvelle endémique… ceux-ci ont peut-être disparus suite à la dernière éruption.

 

Daikoku seamount - Croûte de soufre échantillonnée par le ROV Jason en 2006 - Image courtesy of Submarine Ring of Fire 2006 Exploration, NOAA Vents Program

Daikoku seamount - Croûte de soufre échantillonnée par le ROV Jason en 2006 - Image courtesy of Submarine Ring of Fire 2006 Exploration, NOAA Vents Program

Sources :

- NOAA Ocean Explorer - Daikoku seamount erupting - link

- NOAA Ocean Explorer - Submarine Ring of Fire 2006 - link

- Global Volcanism Program - Daikoku

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog