Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

Les 100 jours de l’éruption islandaise à Holuhraun viennent d’être fêté par le personnel de l’Icelandic Met Office.

Les 100 jours d'Holuhraun fétés au IMO - les cakes sont réussis et les sourires sont à la mesure des résultats scientifiques récoltés - photo IES / Twitter

Les 100 jours d'Holuhraun fétés au IMO - les cakes sont réussis et les sourires sont à la mesure des résultats scientifiques récoltés - photo IES / Twitter

Eruption d'Holuhraun  - photo lukas-gawenda.de / pic.twitter.com-WairVbpIki / 09.12.2014

Eruption d'Holuhraun - photo lukas-gawenda.de / pic.twitter.com-WairVbpIki / 09.12.2014

L’éruption fissurale a commencé le 31 août 2014 ; elle est caractérisée par une émission importante, continue et stable de lave. L’analyse pétrologique du magma montre un basalte primitif, de composition chimique typique du système volcanique du Bárðarbunga. Elle suggère également que ce type de magma s’est stabilisé entre 9 et 20 km de profondeur, ce qui implique qu’il n’a pas résidé à faible profondeur dans la croûte.

D’une fissure initiale de 1500 mètres, la lave s’est répandu jusqu’à former un vaste champ qui atteint le 5 décembre une surface de 76,2 km²… et l’éruption peut se poursuivre encore durant des mois.

Le champ de lave d'Holouhraun le 08.12.2014 - photo Air Iceland

Le champ de lave d'Holouhraun le 08.12.2014 - photo Air Iceland

A gauche, étendue du champ de lave, le 05.12.2014 - doc. IES -- à droite, évolution du champ de lave au cours des 100 jours ( 29.08 - 14.11) - doc. based on SLAR images from the Icelandic Coast Guard. Coordinates and outlines: Icelandic Meteorological Office - un clic pour agrandir..A gauche, étendue du champ de lave, le 05.12.2014 - doc. IES -- à droite, évolution du champ de lave au cours des 100 jours ( 29.08 - 14.11) - doc. based on SLAR images from the Icelandic Coast Guard. Coordinates and outlines: Icelandic Meteorological Office - un clic pour agrandir..

A gauche, étendue du champ de lave, le 05.12.2014 - doc. IES -- à droite, évolution du champ de lave au cours des 100 jours ( 29.08 - 14.11) - doc. based on SLAR images from the Icelandic Coast Guard. Coordinates and outlines: Icelandic Meteorological Office - un clic pour agrandir..

Ce nouveau champ de lave est le plus étendue jamais vu en Islande depuis l’éruption du Laki en 1783-84, et probablement le troisième plus grand sur Terre depuis cette période.

Mais il faut relativiser toute chose … avec quelques chiffres à l’appui.

- Eruption 2014 à Holuhraun : durée plus de 100 jours, toujours en cours – volume de lave émis < 2 km³ - extension au 05.12.2014 : 76,2 km²

- Eruption du Laki en 1783-84 : durée : 8 mois – volume de lave émis : 14,7 km³ - champ de lave : 565 km²

- Eruption de l’Eldgja en 934 : Durée : environ six ans – volume de lave émis : 18,3 km³.- champ de lave : 781 km².

Soit à débit constant, un ratio de 1,83 km³/mois pour le Laki, de 0,66 km³/mois pour Holuhraun, et 0,25 km³/mois pour Eldgja.

Comparaison des surfaces recouvertes par les coulées des éruptions d'Holuhraun, du Laki et de l'Eldgja - doc IMO / IES / Natural Hzards group - References: Eldgjá and Laki outlines and Eldgjá volume from Thordarson et al. 2001. Volume of Laki from Thordarson et al. 1993. Nornahraun data from the University of Iceland, Institute of Earth Sciences' Volcanology and Natural Hazards Group. Specialist: William Moreland.

Comparaison des surfaces recouvertes par les coulées des éruptions d'Holuhraun, du Laki et de l'Eldgja - doc IMO / IES / Natural Hzards group - References: Eldgjá and Laki outlines and Eldgjá volume from Thordarson et al. 2001. Volume of Laki from Thordarson et al. 1993. Nornahraun data from the University of Iceland, Institute of Earth Sciences' Volcanology and Natural Hazards Group. Specialist: William Moreland.

La quantité de gaz émis par l’éruption d’Holuhraun est importante, et il faut remonter 150 ans en arrière pour trouver un évènement à l’impact comparable sur la santé et l’environnement : Trölladyngja.

Depuis cette époque, le monotoring des gaz s’est grandement amélioré. L’IMO a utilisé les instruments FTIR et DOAS pour l’estimation des flux de SO2, et autres composants du nuage volcanique, dans lequel les gaz principalement présents sont le SO2, le CO2, l’acide chlorhydrique et fluorhydrique, et la vapeur d’eau.

Une large fourchette ressort de ces mesures, au regard d’une émission constante de gaz jusqu’à ce jour, comprise entre 3,5 Mt et 11,2 Mt, respectivement en considérant le flux moyen et le pic d’émission. En comparaison avec l’éruption du Laki, cette dernière a émis entre 5 à 15 fois plus de gaz que l’éruption d’Holuhraun ( 122 Mt de SO2 en 8 mois, soit environ 51 Mt en 100 jours, à flux constant)

Gaz émis par l'éruption d'Holuhraun - Photo Ragnar Axelsson (RAX) 09.12.2014 - Iceland Review.

Gaz émis par l'éruption d'Holuhraun - Photo Ragnar Axelsson (RAX) 09.12.2014 - Iceland Review.

C’est aussi la première fois que l’on pourra constater les effets à long terme sur la santé humaine et animale de cette pollution aérienne par des émissions gazeuses volcaniques.

Un autre problème se fait jour : la pollution générée par l’éruption provoque des pluies acides, et dans l’hiver islandais des neiges acides qui s’accumulent dans les highlands. Les scientifiques craignent que les niveaux d’acidité des lacs et rivières n’augmentent considérablement avec la fonte de ces neiges au printemps, et ne modifient la végétation et l’écologie des zones drainées … des mesures devront être prises dès que la neige commencera à fondre en 2015.

La beauté du phénomène ne doit pas occulter les effets sur la santé et l'environnement - photo Ragnar Axelsson (RAX) - Iceland Review.

La beauté du phénomène ne doit pas occulter les effets sur la santé et l'environnement - photo Ragnar Axelsson (RAX) - Iceland Review.

Sources :

- Icelandic Met Office

- University of Iceland

- Iceland Review

Commenter cet article

Thierry Delval 11/12/2014 09:36

Bonjour,
Je m'interrogeais justement il y a peu sur les plus grosses émissions de lave depuis mettons un siècle et cet article répond en partie à ma question: merci!!
Est ce que la deuxième pourrait être celle du Tolbachik en 1975-1976? Ou plus simplement celle du Pu' u O'o depuis 1983? J'en oublie peut-être?
En tous les cas, c'est l'occasion pour moi de vous dire bravo pour ce blog et de vous remercier pour le plaisir à le lire!
Thierry Delval
Bravo pour

Articles récents

Hébergé par Overblog