Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #L'art sur les chemins du feu

Gina Ster a débuté son activité artistique en Roumanie en intégrant le groupe Art738, avec ses collègues Gabi Agu et Zoita. Tout en gardant leur spécificité, ces artistes ont exposé ensemble, appris les uns des autres … exercice qu’elles recommandent d’ailleurs.

Elle peint sur toile et sur d’autres supports, où son inspiration l’emmène. Elle aime le faire seule, mais aussi avec d’autres amis artistes.

" Volcano getting mad "  par Gina Ster & Dark - oeuvre éphémère dans le Parc Cismigiu à Bucarest.

" Volcano getting mad " par Gina Ster & Dark - oeuvre éphémère dans le Parc Cismigiu à Bucarest.

Avec son ami Dark, ils ont décidé de peindre une fresque au parc Cismigiu, le jardin public le plus ancien de Bucarest, inauguré en 1860 et situé au centre-ville.

Un panneau de 14 mètres de long a été mis à disposition d’artistes «  un peu fous ». Ils se sont lancés un matin d’été vers 8heures au matin et ont peint cette fresque à la bombe et au pinceau, qu’ils ont intitulé "Volcano getting mad " en quelques huit heures.

Voici quelques photos de cette réalisation en binôme:

" Volcano getting mad" par Gina Ster & Dark - 1° étape matinale : l'arrière-plan.

" Volcano getting mad" par Gina Ster & Dark - 1° étape matinale : l'arrière-plan.

" Volcano getting mad" par Gina Ster & Dark - progression en journée

" Volcano getting mad" par Gina Ster & Dark - progression en journée

" Volcano getting mad" par Gina Ster & Dark

" Volcano getting mad" par Gina Ster & Dark

" Volcano getting mad" par Gina Ster & Dark - l'oeuvre en fin d'après-midi

" Volcano getting mad" par Gina Ster & Dark - l'oeuvre en fin d'après-midi

Comme elle le dit elle-même : " S’adapter à quelque chose de nouveau n’est pas une tâche facile, mais je l’aime beaucoup. C’est une adaptation à mon rêve, et je la perçois comme naturelle. (…) ma peinture respire l’air de la Hollande, de la Sicile ou de la Corse, et seul Dieu sait ce qui va suivre. J’ai beaucoup d’idées et de désirs. J’essaie juste de rester concentré et de continuer à progresser. »

Sources:

Art738 group - Gins Ster

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog