Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Dukono - panache de mai 2012 - photo Benisius Anu / Halmaherautara.com

Dukono - panache de mai 2012 - photo Benisius Anu / Halmaherautara.com

Le turbulent volcan Dukono, localisé au nord d’Halmahera dans l’archipel des Moluques, fait de nouveau parler de lui depuis mi-janvier.

Les alertes du VAAC Darwin se sont succédées le 14 janvier 2015, avec un panache montant à 2.100 m., puis le 19 janvier, avec un panache à 2.700 m. L’alerte du 21 janvier / code aviation orange signale des émissions de cendres abondantes repérées par MTSAT-2, et l’extension du panache vers le sud-ouest sur 50 km.

Dukono - carte prévisionelle  de dispersio du panache éruptif pour les 21-22.01.2015 - doc. VAAC Darwin

Dukono - carte prévisionelle de dispersio du panache éruptif pour les 21-22.01.2015 - doc. VAAC Darwin

A gauche, localisation du Dukono dans l'archipel des Molluques - à droite, carte géologique de l'île d'Halmahera et ses volcans actifs - un clic pour agrandir - doc. GVPA gauche, localisation du Dukono dans l'archipel des Molluques - à droite, carte géologique de l'île d'Halmahera et ses volcans actifs - un clic pour agrandir - doc. GVP

A gauche, localisation du Dukono dans l'archipel des Molluques - à droite, carte géologique de l'île d'Halmahera et ses volcans actifs - un clic pour agrandir - doc. GVP

Le Dukono montre une activité éruptive plus ou moins continue depuis 1933. Ce volcan complexeprésente un profil bas, avec de multiples pics et cratères qui se recouvrent ; les zones  actives sont le Malupang Magiwe et le Malupang Warirang, ce dernier caractérisé par un cratère de  700 mètres sur 570.(GVP)

Ce volcan compte quelques particularités quant à sa géologie et la tectonique locale.

Il se situe sur l’île d’Halmahera, divisée géologiquement en deux provinces, ouest et est.

La province ouest fait partie d’un jeune champ volcanique qui s’étend depuis Morotai au travers de la partie nord d’Halmahera, Ternate et Tidore, jusqu’à Bacan.

Tous les volcans considérés comme actifs, et d'autres plus anciens, sont situés dans cette province ouest. La zone est largement couverte de roches volcaniques ou sédimentaires récentes ou du Néogène. Les roches du sous-sol, exposées au sud de l’île de Bacan, sont basiques à ultrabasiques avec des incrustations cristallines. Le sous-sol du bras SO. d’Halmahera est constitué de roches volcaniques et volcaniclastiques en association avec des roches ignées intrusives ; celles-ci sont exposées sur le côté ouest.

Tectonique de la région Sulawesi-Moluques : l’arc volcanique Sanhile et l’arc Halmahera caractérisent une subduction double de la micro-plaque océanique des Moluques. A : situation actuelle – B : situation il y a 5 Ma – Doc Hall / 2000/ geology.um.maine.edu

Tectonique de la région Sulawesi-Moluques : l’arc volcanique Sanhile et l’arc Halmahera caractérisent une subduction double de la micro-plaque océanique des Moluques. A : situation actuelle – B : situation il y a 5 Ma – Doc Hall / 2000/ geology.um.maine.edu

La tectonique de la région est complexe et implique plusieurs micro-plaques dont celle de Halmahera, de Sangihe, de Bird's Head et des Moluques.

La mer des Moluques constitue le seul exemple actuel de fermeture d’un bassin océanique par subduction de lithosphères océaniques dans deux directions opposées, avec comme résultat la création de l’arc Sangihe à l’ouest et de l’arc Halmahera à l’est.

La plaque océanique des Moluques faisait originellement partie de la plaque Philippines, il y a 13 Ma, à une époque où la plaque australienne était plus au sud. La fosse Sangihe était active en ce temps là, avec une subduction datant de l’Oligocène, et plus ancienne que celle d’Halmahera. La profondeur de la dalle descendante de la zone de subduction Sangihe est plus grande que celle qui caractérise la zone de subduction Halmahera. Les deux plaques, Sangihe et Halmahera, chevauchent la plaque de la mer des Moluques … qui disparaîtra à terme.

En mer des Moluques, le subduction de Sangihe absorbe une partie significative des 10 cm/an de convergence Philippines / Sonde. La vitesse de déplacement au GPS est de 80 mm/an au nord de l'équateur.

Dans la région sud-Moluques, au sud de l'équateur, cette vitesse s'amortit rapidement avec un taux de l'ordre de 2 mm/an.

Nouvelle activité au Dukono, dans l'archipel des Molluques.

Ci-dessous, deux vidéos illustrant l'activité du Dukono en 2014, par le site Photovolcanica

Sources :

- Global Volcanism Program - Dukono

- Photovolcanica - Dukono - link

- Maine.edu - The Molucca sea - link

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog