Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

Le volcan Chikurachki a présenté une éruption le 16 février, accompagnée d’un panache de cendres montant à 7.500 mètres. (VAAC Tokyo - link). Le code aviation est passé à l’orange.

Panache éruptif du Chikurachki le 16.02.2015 (de droite à gauche, au centre du doc.)- doc. Nasa Terra Modis

Panache éruptif du Chikurachki le 16.02.2015 (de droite à gauche, au centre du doc.)- doc. Nasa Terra Modis

A gauche, Localisation du volcan Chikurachki dans l'île Paramushir / Kouriles du nord - carte GVP - à droite, modèle digital 3D du Chikurachki, créé au départ d'une image Landsat 7 par D.V. Melnikov. /GVP - un clic pour agrandir.A gauche, Localisation du volcan Chikurachki dans l'île Paramushir / Kouriles du nord - carte GVP - à droite, modèle digital 3D du Chikurachki, créé au départ d'une image Landsat 7 par D.V. Melnikov. /GVP - un clic pour agrandir.

A gauche, Localisation du volcan Chikurachki dans l'île Paramushir / Kouriles du nord - carte GVP - à droite, modèle digital 3D du Chikurachki, créé au départ d'une image Landsat 7 par D.V. Melnikov. /GVP - un clic pour agrandir.

Le Chikurachki est le volcan le plus haut de l’île Paramushir, située dans l’archipel des Kouriles du nord. Ce cône, relativement petit à l’heure actuelle, s’est édifié sur un édifice élevé qui date du Pléistocène ; il est couvert de dépôts de scories basaltiques à andésitiques oxydées, qui lui confère sa teinte spécifique rougeâtre. Il se caractérise par des éruptions stromboliennes, et de moins fréquentes éruptions pliniennes basaltiques (1853 & 1986).

Le volcan Chikurachki - photo A.Belousov

Le volcan Chikurachki - photo A.Belousov

Le Chikurachki est localisé au nord d’un groupe volcanique, formé de six centres volcaniques : le groupe Tatarinov, formant avec ce dernier un complexe volcanique orienté nord-sud. Le groupe Tatarinov est fortement érodé. Sa datation téphrochronologique ne met en évidence qu'une seule éruption au cours des temps historiques, bien que le cône le plus au sud présente un cratère encroûté de soufre, avec des fumerolles, qui furent actives le long des bords du lac l'occupant jusqu'en 1959. Il contraste avec le Chikurachki fréquemment en activité. Le Global Volcanism Program relève des éruptions en 1853,1853-1859, 1958, 1961, 1964, 1973, 1986, 2002, 2003, 2004, 2005, 2007, et 2008.

Chikurachki en éruption en 2003 - photo L.Kotenko / KVERT

Chikurachki en éruption en 2003 - photo L.Kotenko / KVERT

 L'île Paramushir et le volcan Chikurachki en éeuption le 26.04.2003  - notez la position du volcan en bordure de lamer d'Okhotsk et en fin de chaîne du groupe Tatarinov, avec le Fuss peak , à l'avant-plan.  Au centre gauche, l'île Atlasov et le volcan Alaid.  NASA Space Shuttle image ISS006-E-52695, 2003 (http://eol.jsc.nasa.gov/).

L'île Paramushir et le volcan Chikurachki en éeuption le 26.04.2003 - notez la position du volcan en bordure de lamer d'Okhotsk et en fin de chaîne du groupe Tatarinov, avec le Fuss peak , à l'avant-plan. Au centre gauche, l'île Atlasov et le volcan Alaid. NASA Space Shuttle image ISS006-E-52695, 2003 (http://eol.jsc.nasa.gov/).

Chikurachki, vu du sommet du Karpinsky - activité fumerollienne en juillet 2012 -  photo Lyachovets S. FEB RAS

Chikurachki, vu du sommet du Karpinsky - activité fumerollienne en juillet 2012 - photo Lyachovets S. FEB RAS

Les volcans des îles Atlasov et Paramushir, au nord, sont sous le contrôle du KVERT - le Kamchatka Volcanic Eruption Response Team. Les volcans situés plus au sud sont sous le contrôle du SVERT - le Sakhalin Volcanic Eruption Response Team.

Le KVERT fut établi en 1993, par l'Institute of Volcanic Geology and Geochemistry of Far East Division of the Russian Academy of Sciences (IVGG FED RAS) en collaboration e.a. avec l'Alaska Volcanic Observatory (AVO), l'United States Geological Survey (USGS) et l'institut de géophysique de l'Université d'Alaska.  

Toutes ces structures sont importantes pour la navigation aérienne et la sécurité des nombreux passagers transportés dans environ un millier de vols journaliers au-dessus de cette zone, qui relie l'Amérique du nord à l'Eurasie et au Japon.

 

Sources :

- Communiqué de l'agence Tass - tass.ru

- Global Volcanism Program - Chikurachki

- KSCNET / KVERT - Chikurachki

- Nasa .gov - photo aérienne du space shuttle.

- Svert - Sakhaline Volcanic Eruption Response Team.

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog