Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Baños de Agua Santa, dans la province de Tungurahua, au pied du volcan du même nom, est "une ville d'eau" comme l'indique son nom.

Baños de Agua Santa, dans la province de Tungurahua, au pied du volcan du même nom, est "une ville d'eau" comme l'indique son nom.

L’Equateur abrite 54 sources chaudes. Elles sont associées à des systèmes de failles tectoniques et /ou volcaniques. L’IGEPN en a étudié les paramètres physico-chimiques en 2009 ; l’Institut vient d’éditer un rapport sur les dangers mortels de certaines d’entre elles, ainsi que des recommandations.

Distribution des sources thermales en Equateur, situées presqu'en totalité sur la Cordillera volcanique - carte IGEPN

Distribution des sources thermales en Equateur, situées presqu'en totalité sur la Cordillera volcanique - carte IGEPN

La température des eaux varie entre15 et 74,5°C, et un pH de 4,6 à 9,2.

Une haute conductivité électrique est à mettre en relation avec la présence de divers ions en solution : sodium, le potassium, le magnésium, le calcium, le fluorure, le chlorure, le bromure, le sulfate, bicarbonate et silice.

Divers oligo-éléments les caractérisent : Li, Be, Al, Ti, V, Cr, Mn, Fe, Co, Ni, Cu, Zn, As, Se, Rb, Sr, Mo, Cd, Sb, Cs, Ba, Hg, Pb, Th, U, B. Ces derniers peuvent être toxiques si leur concentration dépasse le seuil humainement admissible, 5 ppb pour l’arsenic, 1 ppb pour le mercure, 0,5 ppm pour le bore. Pour éviter des intoxications tant chez les hommes que chez les animaux, il est recommandé de ne pas consommer ces eaux sans connaitre avec certitude leur composition chimique.

Equateur - pH versus température des eaux étuduées par l'IGEPN

Equateur - pH versus température des eaux étuduées par l'IGEPN

Certaines eaux ont une teneur élevée en gaz, soit dissous, soit libre … ce qui leur confère une effervescence. La phase gazeuse est composée essentiellement de CO2 (dioxyde de carbone), et de méthane, hydrogène sulfuré, monoxyde de carbone, oxygène, azote, hélium, argon et vapeur d’eau.

L’H2S, le CO2 et le CO peuvent être dangereux pour le vivant à des concentrations élevées. Le CO2 se concentre de plus dans les parties basses (dépressions) et les espaces confinés, comme au niveau de sortie de l’eau thermale.

En janvier 2015, six personnes ont été tuées dans la source Tangali, près d’Otavalo. Deux personnes sont mortes en entrant dans des réservoirs de captage, à proximité du Tungurahua. A Aguas Hediondas, un décès est survenu dans des bains relâchant de l’H2S.

L’IGEPN recommande de ne pas s’approcher des eaux où barbotent des gaz situées dans des dépressions, de ne pas pénétrer dans des centres de captage proches des sources chaudes, de ne pas édifier de saunas directement au dessus de sortie d’eau, de sources chaudes ou thermales.

Equateur - Source d’Oyacachi, la captation est fermée. Interdite au public. b.- Potrerillos à Carchi – source bicarbonatée ferrugineuse, dangereux pour sa haute teneur en CO2. C.- Captation à Nono, fermée au public. d.- captation de Pululahua, riche en CO2. Ce type de captation doit être à des dizaines, voire à des centaines de mètres de piscines publiques ouvertes.- Doc.IGEPN

Equateur - Source d’Oyacachi, la captation est fermée. Interdite au public. b.- Potrerillos à Carchi – source bicarbonatée ferrugineuse, dangereux pour sa haute teneur en CO2. C.- Captation à Nono, fermée au public. d.- captation de Pululahua, riche en CO2. Ce type de captation doit être à des dizaines, voire à des centaines de mètres de piscines publiques ouvertes.- Doc.IGEPN

Equateur - Prise d'échantillons et de mesures physico-chimiquesdans les secteurs de a) Potrerillos b) Artesón et c) Aguas Hediondas. - doc. IGEPN

Equateur - Prise d'échantillons et de mesures physico-chimiquesdans les secteurs de a) Potrerillos b) Artesón et c) Aguas Hediondas. - doc. IGEPN

Sources:

- Noticias de l'IGEPN - Vertientes termales en el Ecuador y el riesgo / peligro de morir por efecto de los gases burbujeantes - link

- International volcanic health hazard network – volcanic gases and aerosols guidelines - link

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog