Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

La sonde spatiale Cassini en orbite autour de Saturne a détecté de microscopiques partucules de roches, en lien avec une activité hydrothermale sur le fond de l’océan de la lune Encelade. Une étude de 2014 suggère la présence d’un océan profond sous la calotte glaciaire d’Encelade, épaisse de 30 à 40 km.

Panaches d'Encelade - photo Nasa JPL

Panaches d'Encelade - photo Nasa JPL

Les études, faites sur quatre années, ont montré que ces grains se forment lorsque de l’eau chaude à au moins 90°C contenant des minéraux dissous, en provenance de roches internes à Encelade, une lune glacée de Saturne, entre en contact avec des eaux plus froides. La rencontre provoque une condensation des minéraux et la formation des micro-grains de silice flottant dans l’eau. Pour éviter de grossir de trop, ces grains de silice doivent passer entre plusieurs mois et plusieurs années pour passer du fond de l’océan interne d’Encelade vers sa surface, avant d’être incorporé dans des grains de glace plus gros au niveau des évents qui relient l’océan à la surface d’Encelade. Après leur éjection dans l’espace via les geysers, les grains de glace s’érodent libérant les inclusions rocheuses détectées par Cassini.

 

L’origine de l’énergie nécessaire aux processus hydrothermaux n’est pas bien comprise pour le moment, mais inclue vraisemblablement un échauffement lié aux marées produites par les orbites d’Encelade autour de Saturne, une décroissance radioactive du cœur et des réactions chimiques.

Vue d’artiste montrant l’activité hydrothermale sur le plancher océanique en subsurface d’Encelade , sous la calotte glaciaire – doc. Copyright NASA/JPL-Caltech  11/03/2015

Vue d’artiste montrant l’activité hydrothermale sur le plancher océanique en subsurface d’Encelade , sous la calotte glaciaire – doc. Copyright NASA/JPL-Caltech 11/03/2015

Schéma illustrant l’origine potentielle du méthane retrouvé dans les panaches de gaz émis par encelade – crédit Ion and Neutral Mass Spectrometer on NASA's Cassini mission. / Southwest Research Institute

Schéma illustrant l’origine potentielle du méthane retrouvé dans les panaches de gaz émis par encelade – crédit Ion and Neutral Mass Spectrometer on NASA's Cassini mission. / Southwest Research Institute

Les scientifiques en charge de Cassini rapportent aussi l’abondance de méthane injecté dans l’environnement d’Encelade … il serait produit soit par des processus hydrothermaux à l’interface roches-eau au fond de l’océan d’Encelade, soit par la fonte d’un type de glace riche en méthane avant sa percolation en surface, soit par la combinaison des deux mécanismes.

La lune de Saturne montrerait des signes d’une activité hydrothermale actuelle  pouvant ressembler à celle constatée dans les profondeurs océaniques terrestres … ce qui ouvre des horizons sur des environnements adaptés à la vie d’organismes vivants.

La mission Cassini –Huygens est un projet de coopération entre la Nasa, l’Esa / European Space Agency et l’agence spatiale Italienne.

 

Sources :

- ESA / Cassini-Huygens  - Hot water activity on icy moon’s seafloor - link

- Nasa JPL – 11.03.2015 - Spacecraft Data Suggest Saturn Moon's Ocean May Harbor Hydrothermal Activity - link 1 - link 2

 

 

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog