Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Eruptions historiques

L'éruption du Tambora n'a pas laissé que des victimes ... Les émanations volcaniques ont des répercussions sur le climat, et sont également responsables de phénomènes optiques : ce voile d'aérosols, principalement de dioxyde de soufre/ acide sulfurique, peut changer les couleurs du ciel au couchant.

"Chichester Canal"  par J. M. W. Turner (vers 1828)

"Chichester Canal" par J. M. W. Turner (vers 1828)

Le Professeur Zerefos a donné une clef de ce changement, dans un article dans le Journal of the EuropeanGeosciences Union : " Dans la coloration des couchers de soleil, c'est la façon dont le cerveau perçoit les verts et les rouges qui renferme des informations importantes sur l'environnement ".

Les peintres du 19° siècle ont reproduit ces couleurs spécifiques sans en comprendre la cause. Cette éruption a aussi permis l'évolution artistique de William Turner, qui est passé d'une peinture convenue à la magnification de la couleur; son attirance pour la représentation des atmosphères le place comme un des précurseurs de "l'impressionnisme". Il ira même plus loin, en supprimant le côté descriptif et se limitant à la juxtaposition colorée, comme dans son "coucher de soleil" de 1840 ... selon certains, "les prémices de l'abstraction lyrique", un autre mouvement de la peinture moderne.

"Coucher de soleil " – par W.Turner (1840)

"Coucher de soleil " – par W.Turner (1840)

Les effets climatiques touchants la Suisse vont influencer la littérature de l’époque.

Cette année-là, une villa, proche du lac Léman en Suisse, abrite Lord Byron. Durant l’été, il reçoit la visite de Mary Shelley et de sa famille proche ; retenus à l’intérieur à cause de la pluie incessante, Byron propose à ses hôtes d’écrire chacun une histoire de fantôme.

Byron écrit un scénario fragmentaire qui permit à un ami de s’en inspirer pour écrire " Dracula ".

Mary Shelley, inspirée par la lecture des Fantasmagoriana et sous l’influence de l’opium, fait un cauchemar où elle a une vision " d’un étudiant pâle penché sur la chose qu’il avait animé ". Elle achève d’écrire " Frankestein " au printemps 1817. " Frankestein, ou le Prométhée moderne ", est considéré comme le roman précurseur de la science-fiction.

John William Polidori va quant à lui écrire " The Vampire ".

A gauche, Frontispice de l'édition de 1831de Frankenstein - à droite, Lord Byron - portrait de 1824 par Thomas Phillips (1770-1845) / UK Government Art Collection - un clic pour visualiserA gauche, Frontispice de l'édition de 1831de Frankenstein - à droite, Lord Byron - portrait de 1824 par Thomas Phillips (1770-1845) / UK Government Art Collection - un clic pour visualiser

A gauche, Frontispice de l'édition de 1831de Frankenstein - à droite, Lord Byron - portrait de 1824 par Thomas Phillips (1770-1845) / UK Government Art Collection - un clic pour visualiser

Cette période coïncide  avec la publication du poème de lord Byron : " Darkness ", dont voici les premiers vers :

I had a dream, which was not all a dream.
The bright sun was extinguish’d, and the stars
Did wander darkling in the eternal space,
Rayless, and pathless, and the icy earth
Swung blind and blackening in the moonless air;
Morn came and went – and came, and brought no day

 

Brillantes couleurs et noires pensées ... inspirées par l'éruption du Tambora et ses effets atmosphériques.

 

Sources :

- Darkness, poème de Lord Byron - link

- European Geosciences Union - Famous paintings help study the Earth’s past atmosphere - 25.03.2014 - link

- Further evidence of important environmental information content in red-to-green ratios as depicted in paintings by great masters - C. S. Zerefos & al. - link

- Zerefos, C. S., Gerogiannis, V. T., Balis, D., Zerefos, S. C., and Kazantzidis, A.: Atmospheric effects of volcanic eruptions as seen by famous artists and depicted in their paintings, Atmos. Chem. Phys., 7, 4027-4042, doi:10.5194/acp-7-4027-2007, 2007.

 

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog