Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Le sommet du Popocatepetl le 10.04.02015 - photo Cenapred

Le sommet du Popocatepetl le 10.04.02015 - photo Cenapred

Un survol du Popocatepetl / Mexique a été effectué le 10 avril par les équipes du Cenapred, assistées de la Policia Federal. De bonnes conditions d’observations ont permis de confirmer la mise en place entre le 24.03 et le 04.04.2015 d’un dôme, le 56°, au fond du cratère interne; son diamètre est d’au moins 250 mètres pour une épaisseur de 30 mètres. Sa surface présente une série de fractures concentriques, et sa portion centrale s’est effondrée, indiquant une déflation postérieure à sa mise en place. Il sera vraisemblablement détruit au cours des prochains jours ou semaines par une explosion, comme ses prédécesseurs.

Le niveau d’alerte est Amarillo phase 2, et l’accès au volcan déconseillé.

Sources : Cenapred 11.04.2015

Popocatepetl - cratère interne et dôme marqué de fractures concentriques - photo Cenapred

Popocatepetl - cratère interne et dôme marqué de fractures concentriques - photo Cenapred

Tungurahua depuis  la Cruz de Cotaló le 09.04.2015 - le volcan ne présente à ce moment qu'une légère émission de vapeur blanche.

Tungurahua depuis la Cruz de Cotaló le 09.04.2015 - le volcan ne présente à ce moment qu'une légère émission de vapeur blanche.

Le niveau d’alerte du Tungurahua / Equateur vient d’être relevé à Naranja le 11 avril pour la zone d’influence du volcan par le Secrétariat de la Gestion des risques.

L’ IGEPN signale que l’activité du Tungurahua est considérée comme " élevée " ; une augmentation de la sismicité et des chutes de cendres sont enregistrées, ainsi que du trémor (le 09.04) et un panache de cendres et gaz montant à 600 mètres au-dessus du cratère.

Le scénario le plus probable d’évolution proposé, similaire à celui caractérisant la phase éruptive de février 2014, serait une ou plusieurs explosions de haute énergie et l’émission de grandes quantités de matériaux sous forme d’une haute colonne éruptive de gaz et cendres ; de possibles coulées pyroclastiques seront dépendantes de l’énergie des explosions et du volume de magma incriminé.

Sources :

- IGEPN 10.04.2015

- SGR 10.04.2015

Localisation des séismes LP au cours des derniers mois, et jusqu’au 10.04.2015 / 11h30 – La majorité des séismes LP sont enregistrés entre 1 et 3 km. sous le cratère … à noter : 2 séisme LP plus importants sont localisés à 6 km. sous le cratère, pouvant indiquer une nouvelle entrée de magma. – doc. IGEPN

Localisation des séismes LP au cours des derniers mois, et jusqu’au 10.04.2015 / 11h30 – La majorité des séismes LP sont enregistrés entre 1 et 3 km. sous le cratère … à noter : 2 séisme LP plus importants sont localisés à 6 km. sous le cratère, pouvant indiquer une nouvelle entrée de magma. – doc. IGEPN

Relevés du Tiltmètres de la station RETU le 10.04.2015 – depuis le 4 avril, une phase d’inflation de 20 microradians/jour est enregistrée. – doc. IGEPN

Relevés du Tiltmètres de la station RETU le 10.04.2015 – depuis le 4 avril, une phase d’inflation de 20 microradians/jour est enregistrée. – doc. IGEPN

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog