Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck

En route vers Jökulsarlon, nous croisons le Hvannadalshnjúkur – 2119 mètres, point culminant de l’Islande et du glacier/volcan Öraefajökull, situé sur le rebord de la caldeira d’un des volcans abrités sous la calotte glaciaire du Vatnajökull, en islandais le " glacier des lacs ".

Le Vatnajökull, d’une superficie de 8.300km², couvre 8% de la superficie de l’Islande et cache quatre volcans actifs, l'Öræfajökull au sud, le Kverkfjöll, au nord, le Grímsvötn et le Bárðarbunga, au nord-ouest.

Öraefajökull, et son point culminant, le Hvannadalshnjúkur - photo © Bernard Duyck 2015

Öraefajökull, et son point culminant, le Hvannadalshnjúkur - photo © Bernard Duyck 2015

L’ Öraefajökull est un stratovolcan à dominante basaltique et rhyolitique, tronqué par une caldeira sommitale de 4 km sur 5, occupée par le glacier du même nom (686 km² et volume 370km³) desservi par des glaciers émissaires (outlet glaciers), le Skaftafellsjökull et le Fjallsjökull.

Edifié majoritairement au cours du Pléistocène et les périodes interglaciaires, son activité récente est dominée par des explosions sommitales et quelques effusions de flanc. De juin à octobre 1362, une éruption explosive de VEI 5  a ravagé la région, lui laissant son nom, qui signifie "Terres désolées, ou abandonnées" … c’est l’éruption la plus importante depuis la colonisation de l’Islande. En 1727-28, une éruption de VEI 4 a marqué la caldeira et le flanc ouest.

Deux glaciers émissaires (outlet glaciers) de l'Öraefajökull, le Skaftafellsjökull et le Fjallsjökull, à gauche de la route - photo © Bernard Duyck 2015

Deux glaciers émissaires (outlet glaciers) de l'Öraefajökull, le Skaftafellsjökull et le Fjallsjökull, à gauche de la route - photo © Bernard Duyck 2015

Un autre glacier émissaire du Vatnajökull, le Breiðamerkurjökull se termine par une lagune glaciaire, connu sous le nom de Jökulsárlón, apparue vers 1934-35.

La langue glaciaire a entamé son recul avec la hausse des températures, entraînant un processus de vêlage d’icebergs de taille variable, et agrandissant la taille de la lagune, qui est passée de 7,9 km² en 1975 à 18 km² aujourd’hui.  

Recul du Breiðamerkurjökull entre 1903 et 1980 - doc.Danish Geodetic Inst. & USAF

Recul du Breiðamerkurjökull entre 1903 et 1980 - doc.Danish Geodetic Inst. & USAF

Jökulsárlón - vue générale de la lagune - photo © Bernard Duyck 2015

Jökulsárlón - vue générale de la lagune - photo © Bernard Duyck 2015

Jökulsárlón - photo © Bernard Duyck 2015

Jökulsárlón - photo © Bernard Duyck 2015

Les blocs de glace sont tous différents, bien blancs, sillonnés de traces noires, ou encore d’un bleu particulier … pour les plus anciens. Une ouverture de la lagune vers l’océan laisse échapper les icebergs en fonction des marées.

Jökulsárlón  et sa glace bleutée - photo © Bernard Duyck 2015

Jökulsárlón et sa glace bleutée - photo © Bernard Duyck 2015

Jökulsárlón : la glace dans tous ses états - photo © Bernard Duyck 2015Jökulsárlón : la glace dans tous ses états - photo © Bernard Duyck 2015
Jökulsárlón : la glace dans tous ses états - photo © Bernard Duyck 2015

Jökulsárlón : la glace dans tous ses états - photo © Bernard Duyck 2015

De nombreux oiseaux marins, sternes arctiques, goélands, eiders, grands labbes, fous, macareux, nichent à proximité et pêchent dans la lagune.

Jökulsárlón - Couples d'eider à duvet (Somateria mollissima) en formation - photo © Bernard Duyck 2015

Jökulsárlón - Couples d'eider à duvet (Somateria mollissima) en formation - photo © Bernard Duyck 2015

L’action des marées et le retrait accéléré du glacier laissent présager la naissance d’un fjord profond.

A Jökulsárlón, le nom de l'île n'est pas usurpé ... Ice Land, le pays de la glace. - photo © Bernard Duyck 2015

A Jökulsárlón, le nom de l'île n'est pas usurpé ... Ice Land, le pays de la glace. - photo © Bernard Duyck 2015

Un dernier coup d'oeil sur la lagune de Jökulsárlón - photo © Bernard Duyck 2015

Un dernier coup d'oeil sur la lagune de Jökulsárlón - photo © Bernard Duyck 2015

Jökulsárlón a été le cadre de divers films : deux James Bond : "Dangeureusement vôtre" et "Meurs un autre jour", un Batman, "Batman Begins", et servi de décor sibérien dans "Tomb Raider".

Photos du film "Die another day" / 007.Photos du film "Die another day" / 007.

Photos du film "Die another day" / 007.

Sources :

- Global Volcanism Program - Oraefajökull

-    "                  "                  - Grimsvotn - Bardarbunga - Kverkfjoll

- Oreonstate Univ. - Oraefajökull

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog