Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Le rocher volcanique Eldey / Islande - photo wilfill.eu

Le rocher volcanique Eldey / Islande - photo wilfill.eu

Un essaim sismique a débuté le 30 juin à 21h sur la dorsale de Reykjanes, à 30 km au sud-ouest de la péninsule de Reykjanes en Islande. Les secousses les plus importantes étaient de M5,0 le 01.07 à 2h25, et de M4,9 à 4h59 le 01.07.

Cette activité  est centrée sur le rocher d’Eldey, et a poussé l’IMO / Icelandic Meteorological Office à augmenté le niveau d’alerte aviation à Jaune  pour ce volcan. Ces esaaims sismiques sont coutumiers et ne débouchent pas le plus souvent sur une éruption …il demeure toutefois une possibilité d’éruption sous-marine, voire surteseyenne.

Le volcan Eldey, un rocher de 77 mètres de hauteur, composé de hyaloclastites basaltiques, est situé sur une petite dorsale peu profonde. Il est connu pour avoir une activité éruptive deux fois par siècle.Il abrite une importante colonie de fous de Bassan.

Essaim sismique sur la dorsale de Reykjanes - doc. IMO au 02.07.2015
Essaim sismique sur la dorsale de Reykjanes - doc. IMO au 02.07.2015

Essaim sismique sur la dorsale de Reykjanes - doc. IMO au 02.07.2015

Localisation du volcan Eldey - Le rocher d'Eldey et ses fous de Bassan / photo gaia.merveille.free.frLocalisation du volcan Eldey - Le rocher d'Eldey et ses fous de Bassan / photo gaia.merveille.free.fr

Localisation du volcan Eldey - Le rocher d'Eldey et ses fous de Bassan / photo gaia.merveille.free.fr

Au Guatemala, le Fuego montre une activité plus intense, caractérisée le 1° juillet par des coulées pyroclastiques, en relation probable avec les effondrements d’un dôme en croissance. Les panaches produit sont estimés d’une hauteur de 5.000 mètres.

Fuego - éboulements incandescents le 20.06.2015 / 21h56 - photo Sismologia Mundial / Twitter

Fuego - éboulements incandescents le 20.06.2015 / 21h56 - photo Sismologia Mundial / Twitter

Fuego - coulée pyroclastique dans la barranca Las Lajas le 01.07.2015 - photo Conred

Fuego - coulée pyroclastique dans la barranca Las Lajas le 01.07.2015 - photo Conred

Commenter cet article

Pierre Chabat 02/07/2015 18:33

Bonjour Monsieur,
Depuis qu’Haroun Tazieff l’ait démonté, nous avons la quasi certitude que les deux volcans jumeaux de la chaine des Virunga, à savoir Nyiragongo et Nyamuragira, ne partagent pas la même chambre magmatique. Ils sont séparés l’un de l’autre, d’environ 8 km.
Pour ce qui est du Guatemala, Fuego et Acatenango ne sont distants que de 2 KM l’un de l’autre. Comment imaginer que leur chambre soit totalement indépendante ? Seraient-ils siamois plutôt que jumeaux ?
Compte tenu que leur activité éruptive parait temporellement sans réel rapport, alors c’est que leurs réservoirs magmatiques sont séparés. Si, selon toute vraisemblance géométrique ils ne peuvent pas l’être horizontalement, à moins que Dame nature n’ait érigé un mur de tungstène entre les deux, alors c’est verticalement qu’ils se « superposent »plus ou moins. Mais alors, comment, dans cette position, le circuit de remonté du magma frais peut-il s’opérer de manière distincte ? Avons-nous quelques indices ou théories à ce sujet ? Existerait-il une troisième chambre plus profonde ?
Par ailleurs, je suis réellement surpris de voir le Fuego, volcan jusqu’ici à activité « Strombolienne », venir vomir des nuées ardentes, ce qui pourrait être révélateur d’une modification de la nature des laves émises, qui se rapprocheraient de celles de l’Acatenango apparemment plus acides.
Bien cordialement
Pierre Chabat

Bernard Duyck 04/07/2015 12:33

Bonjour Pierre, en ce qui concerne les chambres magmatiques des 2 volcans Guatémaltèques, je vous renvoie à un article d'Hervé Sthioul : "Les volcans Acatenango et Fuego font partie d'un même complexe volcanique. On suppose même qu'ils partagent une même chambre magmatique profonde. Ils auraient par contre deux chambres magmatiques superficielles distinctes." - http://sthioul.net/guatemala/fuego.php.
Quant à l'activité pyroclatique du fuego, les nuées de ces derniers jours sont d'après moi, des coulées pyroclastiques d'effondrement importantes (un peu comme au Sinabung) et ne semble pas différentes d'une activité typique décrite par l'Insivumeh : http://www.insivumeh.gob.gt/folletos/INFORME%20PRELIMINAR%20FUEGO%202012%20OK.pdf
Bien cordialement, Bernard

Articles récents

Hébergé par Overblog