Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Ubinas / Pérou - 21.09.2015 / 9h14 - photo Fredy Apaza / Ingemmet

Ubinas / Pérou - 21.09.2015 / 9h14 - photo Fredy Apaza / Ingemmet

L’Ubinas, proche d’Arequipa au Pérou, a émis par deux fois d’importantes quantités de cendres, hier 21 septembre 2015, respectivement à 9h14 et 10h17. Les panaches sont montés à 1500 et 1400 mètres au-dessus du cratère avant de se disperser sur plus de 10 km en direction S-SE. Des retombées de cendres sont signalées sur Querapi, Ubinas, Tonohaya, Sacohaya, Anascapa et San Miguel.

L’Ingemmet avait prévu une explosion et une émission de cendres au vu des paramètres thermiques et sismiques suggérant une obstruction du conduit volcanique.

Source : OVI / INGEMMET

Piton de La Fournaise - photo Fournaise-info 19.09.2015

Piton de La Fournaise - photo Fournaise-info 19.09.2015

La situation au Piton de La Fournaise reste stable, avec l’ensemble des indicateurs à des niveaux élevés, comme précisé dans le bulletin différé émis par l’OVPF :

" Sur le site éruptif :
-    les fontaines sont beaucoup moins fréquentes et moins hautes
-    le cône éruptif atteint 25 à 30 mètres de haut
-    le niveau du lac de lave est descendu rapidement dans la nuit de jeudi 17 à vendredi 18
-    de nombreuses bouches éphémères se sont ouvertes et s’ouvrent encore sur toute la longueur du/des tunnel(s) à proximité (50m) et loin (500 à 700m) de l’évent actif. Dans la nuit de jeudi (17) à vendredi (18) un long bras de coulée s’est mis en place en direction du rempart à environ 500 m plus à l’est de celui qui s’était formé le 24 août.
-    depuis l’évent éruptif, s’échappent :

* (i) une grande quantité de SO2 dans un panache qui tourne avec le vent et s’élève parfois au-delà de 3000 m d’altitude ;

* (ii) un panache blanc épais. Il est localisé à l’emplacement d’un des deux puits qui formait le cône éruptif. Ce dernier se referme peu à peu en s’édifiant. La couleur blanche de ce panache caractéristique de la vapeur d’eau ;

* (iii) parfois un panache beaucoup plus sombre. Le cône en formation est haut et relativement instable dans sa partie haute. Les effondrements de parois ne sont pas rares. Ce sont eux qui entrainent ces panaches sombres."

Source : OVPF / IPGP

Région du Mt Méru - panache détécté par le satellite Aqua MODIS en couleurs naturelles ; les points chauds sont indiqués en rouge - doc Nasa Earth Observatory

Région du Mt Méru - panache détécté par le satellite Aqua MODIS en couleurs naturelles ; les points chauds sont indiqués en rouge - doc Nasa Earth Observatory

Fausse alerte au Mont Méru où un panache de cendres avait été repéré par les satellites et les passagers d’avions de ligne.

On a pu confirmer l’origine du panache comme étant liée à un incendie, en absence d’activité sismique et de détection de SO2 dans la panache, et étant donné la position excentrique de son origine .

Sources :

- Nasa Earth Observatory

- KTN News Kenya – Mt. Meru in Tanzania on fire

- Eruptions / blog d'E.Klemetti

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog