Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Le Piton de La Fournaise visité par les volcanologues - photo François Martel-Asselin / Clicanoo

Le Piton de La Fournaise visité par les volcanologues - photo François Martel-Asselin / Clicanoo

L’éruption du Piton de La Fournaise ne faiblit pas … un fort dégazage reste sous surveillance des équipes de l’observatoire. Vendredi, des équipes  mixtes de l’OVPF, du LACy (Laboratoire de l’atmosphère et des cyclones) et de chercheurs Italiens ont poursuivi les mesures : Un échantillonnage des gaz a été effectué, le dioxyde de soufre peut en effet se transformer en acide sulfurique au contact d’une forte humidité, et générer des pluies acides. Le pH des eaux de pluies collectées sur le site éruptif affiche 2,9, alors que le pH normal des eaux de pluies avoisine le 6. La température de la lave a été mesurée ce mardi à environ 1.200°C, cette température plus élevée que d’habitude pouvant provenir de l’importante production gazeuse à la sortie des bouches éruptives. Le volume de lave émis demeure approximativement à 5 m³/s.

Sources :

- OVPF

- Clicanoo & Fournaise info

Cotopaxi - 11.09.2015 / 15h21 UTC - webcam IGEPN

Cotopaxi - 11.09.2015 / 15h21 UTC - webcam IGEPN

Tungurahua - 11.09.2015 / 15h13 UTC - webcam IGEPN

Tungurahua - 11.09.2015 / 15h13 UTC - webcam IGEPN

En Equateur, le Tungurahua et le Cotopaxi ont tous deux présenté de beaux panaches éruptifs ce vendredi.

Au Tungurahua, les émissions de cendres sont montées jusqu’à 2.000 mètres au-dessus du cratère ; des chutes de cendres, fines et noires, sont rapportées sur Choglontus, El Manzano et les environs de Guaranda.  La sismicité est caractérisée par un trémor d’émission qui a duré au moins trois heures, ainsi que par 56 séismes LP et 2 VT.

Les émissions du Cotopaxi ont été mesurées à un maximum de 1.500 mètres su-dessus du cratère, avec un panache peu chargé en cendres, se dirigeant vers l’ouest. Les valeure de dioxyde de soufre sont de 2.389 tonnes /jour.

Source : IGEPN

Tungurahua, vu de Ficoa le 11.09.2015, respectivement à 7h19 et 7h47 - photos José Luis Espinosa-Naranjo
Tungurahua, vu de Ficoa le 11.09.2015, respectivement à 7h19 et 7h47 - photos José Luis Espinosa-Naranjo

Tungurahua, vu de Ficoa le 11.09.2015, respectivement à 7h19 et 7h47 - photos José Luis Espinosa-Naranjo

Un devoir de mémoire … trente ans se sont écoulés depuis la vigoureuse éruption phréatique qui a marqué le cratère Arenas du Nevado del Ruiz en Colombie, le 11 septembre 1985.

Connu jusqu’alors comme "EL LEÓN DORMIDO " / le lion endormi, le volcan a débuté par ce premier épisode une éruption majeure qui a débouché lors du climax du 13 novembre sur les lahars qui ont enseveli Armero et sa population.

Nevado del Ruiz - 11.09.1985 - photo d'archives LA PATRIA / Twitter

Nevado del Ruiz - 11.09.1985 - photo d'archives LA PATRIA / Twitter

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog