Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Colima 16.10.2015 / 7h55 - photo Tapiro foto / Mirador del Volcan

Colima 16.10.2015 / 7h55 - photo Tapiro foto / Mirador del Volcan

Le Colima / Mexique a présente hier plusieurs explosions, dont une vers 7h55 le 16, avec un panache chargé en cendres montant à 2.000 mètres au-dessus du cratère.

Un récent survol nous permet de constater les changements du cratère sommital.

Sommet du Colima comparaison entre le 27 février et le 11 octobre - photo Hernando Rivera

Sommet du Colima comparaison entre le 27 février et le 11 octobre - photo Hernando Rivera

Après le rapport d’un panache de cendres le 11 octobre, et d’incandescence dans le cratère du Copahue par le Service National de Géologie et des Mines du Chili, le Sernageomin a précisé dans le quotidien Soy Chile que l’évènement correspond à un processus de dégazage et ne cause pas de changement du niveau d’alerte, qui reste à Amarilla, la sismicité restant à un niveau intermédiaire.

Un survol du volcan le 11 octobre a permis de constater la disparition du lac acide du cratère Agrio, remplacé par des dépôts de matériaux de chute. Les images thermiques révèlent une température de 500°C max. au centre d’émission.

Le 16 octobre, de nouvelles émissions de cendres sont visibles sur la webcam Cavihue du Sernageomin, et photographiées depuis l’Argentine. Vers 19h30, un tweet de Sernageomin signale que la présence d’un corps magmatique plus superficiel a perturbé le système hydrothermal, induisant une hausse de température, les émissions de cendres et gaz et une incandescence permanente. Le Sernageomin réitère sa recommandation d’établir une zone d’exclusion de 2,5 km autour du cratère El Agrio.

Le panache du Copahue vu de l'Argentine - photo 16.10.2015 - photo J.Ovalle / Twitter

Le panache du Copahue vu de l'Argentine - photo 16.10.2015 - photo J.Ovalle / Twitter

Au Piton de La Fournaise, une intensification de l’éruption se traduit par un fort bouillonnement de la lave à l’intérieur du cône, accompagné d’un tremblement régulier du sol dans un périmètre de 100-200 m. autour du cratère, est décrit par Franck Grondin. Le cratère semble s’être fissuré et on parle de menace d’effondrement

Cône actif du Piton de La Fournaise - photo  Franck Dontenwill  /  Fournaise.info / 16.10.2015

Cône actif du Piton de La Fournaise - photo Franck Dontenwill / Fournaise.info / 16.10.2015

L’OVPF signale dans son rapport du 17.10 que les indicateurs géophysiques et géochimiques montrent des changements brutaux autour du 12 octobre :
-    Trémor : augmentation forte
-    Gaz : augmentation forte
-    Déformation : déflation forte
Sur le site éruptif :
Le site et l’activité ont beaucoup changé ces derniers jours. Le cône a encore grossit. Son emprise au sol dépasse 100 m de diamètre et sa hauteur est estimée à 40 m. L’augmentation du flux de SO2 libéré à l’évent engendre de très grosses bulles qui " éclaboussent " les parois externes par de gros " paquets " de lave. En comparaison avec les observations réalisées le 12 octobre la taille des bulles, la taille des " lambeaux " projetés et la distance atteinte par les projections sont sans communes mesures. (Notez lz changement de vocabulaire) L’ensemble est bien plus important avec notamment débordements fréquents.

Projections au Piton de La Fournaise - doc. in rapport OVPF 17.10.2015

Projections au Piton de La Fournaise - doc. in rapport OVPF 17.10.2015

Piton de La Fournaise - à gauche, RSAM (intensité sismique) enregistré par la station Rivals depuis le début de l’éruption.- à droite, Evolution du débit moyen (Time average Discharge Rate) depuis le 24 août.- Doc. OVPF / IPGP - un clic pour agrandirPiton de La Fournaise - à gauche, RSAM (intensité sismique) enregistré par la station Rivals depuis le début de l’éruption.- à droite, Evolution du débit moyen (Time average Discharge Rate) depuis le 24 août.- Doc. OVPF / IPGP - un clic pour agrandir

Piton de La Fournaise - à gauche, RSAM (intensité sismique) enregistré par la station Rivals depuis le début de l’éruption.- à droite, Evolution du débit moyen (Time average Discharge Rate) depuis le 24 août.- Doc. OVPF / IPGP - un clic pour agrandir

A Hawaii, de nombreux épanchements de lave se produisent sur la coulée dite du 27 juin entre 2,2 et 6,3 km au nord-est du Pu’u O’o.

Une belle vidéo de Paradise helicopters / Bruce Omori nous détaille ce qu’ils appellent " des saignements de nez ".

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog