Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Sismologie
Séisme Afghanistan / réfgion de l'Hindu Kush - Epicentre et intensité ressentie - carte EMSC

Séisme Afghanistan / réfgion de l'Hindu Kush - Epicentre et intensité ressentie - carte EMSC

Le 26 octobre 2015, à 14h45 loc / 9h09 UTC, un séisme de magnitude 7,5 a frappé la région de l’Hindu Kush en Afghanistan. Son épicentre était situé à 45 km au nord d’Alaqahdari-ye Kiran wa Munjan, et une profondeur de 212 km. Il a été ressenti en Afghanistan, au Pakistan, en Inde, au Tadjikistan, au Kyrgystan et en Chine au Xinjiang. Il a été suivi d'importantes répliques.

Le dernier séisme majeur dans cette région, de M 7,6, a eu lieu en octobre 2005. Le bilan fut terrible : 87.351 morts, 75.266 blessés, 2,8 millions de déplacés et 250.000 têtes de bétail tuées.

En comparaison avec le séisme de cette année, c’est la profondeur à laquelle il s’est produit … seulement 15 km. qui fait la différence. Le bilan actuel, 72 heures après le séisme, est de plus de 500 morts, 2.200 blessés et 12.000 habitations effondrées. Ce bilan risque de s’élever à mesure que les secours progresseront dans les vallées qui sont très difficiles d’accès.

Glissement de terrain consécutif au séisme du  - photo BBC News Science

Glissement de terrain consécutif au séisme du - photo BBC News Science

Carte des fommages enregistrés au 29.10.2015 - doc. AFP / Twitter

Carte des fommages enregistrés au 29.10.2015 - doc. AFP / Twitter

Le contexte séismo-tectonique :

Le séisme est le résultat d’un inversement de failles à profondeur intermédiaire. Les mécanismes focaux indiquent une rupture soit presque à la verticale d’une faille inverse, soit d’une faille de chevauchement à faible pendage.

Un séisme de profondeur intermédiaire représente une déformation au sein de la lithosphère en subduction, plutôt que sur les interfaces superficielles entre la plaque en subduction et la plaque chevauchante. Il cause aussi moins de dommages en surface au-dessus de l’épicentre qu’un séisme de magnitude identique plus superficiel, bien qu’il soit ressenti à grande distance.

A cette latitude, le sous-continent Indien se déplace vers le nord et entre en collision avec la plaque Eurasienne à une vitesse d’environ 40-50 mm par an. Failles actives et tremblements de terre y sont le résultat de direct de cette convergence entre les plaques Indienne et Eurasienne, qui produit les hauts sommets de l’Himalaya, du Karakoram, du Pamir et de l’Hindu Kush.

Le sous-continent Indien et les chaînes de montagne qui le bordent

Le sous-continent Indien et les chaînes de montagne qui le bordent

Localisation des derniers séismes et déplacement de la plaque indienne en direction nord

Localisation des derniers séismes et déplacement de la plaque indienne en direction nord

Sources :

-  USGS earthquake Hazards Program - M7.5 - 45km N of `Alaqahdari-ye Kiran wa Munjan, Afghanistan - link

- EMSC - M 7.5 – Hindu Kush region, Afghanistan – 2015.10.26 09 :09 UTC - link

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog