Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #L'art sur les chemins du feu

Dans les Trente-six vues du mont Fuji, le peintre japonais Hokusai présente le volcan sous de multiples points de vue, des atmosphères et des lumières changeantes, dans une mise en scène qui décrit les hommes et leurs activités.

Ces estampes sont marquées par des contrastes entre le premier-plan et l’arrière-plan, entre le statique et le dynamique, et allient un savoir-faire oriental à la perspective occidentale pour aboutir à une perception d’une profondeur de champ jusqu’ici inconnue.

Hokusai attache une grande importance à la composition géométrique de ses estampes … et c’est ce point de vue auquel nous allons nous attacher, avec quelques exemples, où domine le Bleu de Prusse, couleur récemment introduite au Japon de l’époque.

" Ushibori dans la province de Hitachi " - estampe d'Hokusai / Les trente-six vues du Mont Fuji - doc. Bibliothèque Nationale de France – département des Estampes et de la Photographie.

" Ushibori dans la province de Hitachi " - estampe d'Hokusai / Les trente-six vues du Mont Fuji - doc. Bibliothèque Nationale de France – département des Estampes et de la Photographie.

Dans le 20° vue, " Ushibori dans la province de Hitachi ", une diagonale coupe l’estampe, matérialisée par une grande jonque, où sont reproduits avec détails le gréement, la cargaison, et la vie tranquille sur l’embarcation.

La diagonale est soulignée par deux échassiers qui s’envolent au-dessus des roseaux.

Le cône parfait du Fuji est repris par les facades entriangles des petites maisons au pied du volcan.

La brume, les couleurs froides et le volcan sacré recouvert de neige … tout contribue à cadrer un jour hivernal.

" La passe de Mishima dans la province de Kai  " - estampe d'Hokusai / Les trente-six vues du Mont Fuji - doc. Bibliothèque Nationale de France – département des Estampes et de la Photographie.

" La passe de Mishima dans la province de Kai " - estampe d'Hokusai / Les trente-six vues du Mont Fuji - doc. Bibliothèque Nationale de France – département des Estampes et de la Photographie.

La 16° vue, " La passe de Mishima dans la province de Kai ", l'estampe est coupée en deux par une verticale, le tronc d’un immense cèdre barre l’avant-plan, qui regroupe autour de lui les diverses activités des paysans.

A gauche, un homme se repose en fumant la pipe, tandis qu’à droite, des passants empruntent un sentier en pente. Au centre, trois voyageurs, leurs bagages posés à proximité, paraissent mesurer la circonférence de l’arbre en l’encerclant de leurs bras, à moins qu’il ne s’agisse d’un rituel de vénération aux forces de la nature.

Ce regroupement laisse place en arrière-plan à la silhouette parfaite du Mont Fuji.

" La roue à eau à Onden " - estampe d'Hokusai / Les trente-six vues du Mont Fuji - doc. Bibliothèque Nationale de France – département des Estampes et de la Photographie.

" La roue à eau à Onden " - estampe d'Hokusai / Les trente-six vues du Mont Fuji - doc. Bibliothèque Nationale de France – département des Estampes et de la Photographie.

" La roue à eau à Onden " , 26° vue du Mont Fuji, oppose les parties gauche et droite de l’estampe : d’un côté, le triangle du majestueux volcan dans le lointain, de l’autre, le demi-cercle de la roue à aube qui se prolonge par la droite du déversoir permet au regard de s’échapper vers le paysage.

Les activités humaines, dans ce cas le nettoyage du riz, s’opposent à la tranquillité de l’environnement. Une dualité marque le travail des hommes qui remontent les sacs de riz non décortiqué vers le moulin, et celui des femmes qui lavent le riz à l’avant-plan. Le travail laborieux des adultes contraste avec l’occupation paisible d’un enfant tenant en laisse une tortue, au pied de la roue à gauche de l’estampe.

 

Sources :

- Bibliothèque Nationale de France – département des Estampes et de la Photographie.

- L’avènement de l’estampe de paysage au 19° siècle, par Jocelyn Bouquillard

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog