Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Pluton vu par la sonde spatiale New horizons le 14 juillet 2015 - doc.NASA / Johns Hopkins University Applied Physics Laboratory / Southwest Research Institute - PLUTO - NEW HORIZONS - July 14, 2015 ORIGINAL IMAGE DESCRIPTION: Four images from New Horizons’ Long Range Reconnaissance Imager (LORRI) were combined with color data from the Ralph instrument to create this global view of Pluto. (The lower right edge of Pluto in this view currently lacks high-resolution color coverage.) The images, taken when the spacecraft was 280,000 miles (450,000 kilometers) away, show features as small as 1.4 miles (2.2 kilometers), twice the resolution of the single-image view taken on July 13 [2015].

Pluton vu par la sonde spatiale New horizons le 14 juillet 2015 - doc.NASA / Johns Hopkins University Applied Physics Laboratory / Southwest Research Institute - PLUTO - NEW HORIZONS - July 14, 2015 ORIGINAL IMAGE DESCRIPTION: Four images from New Horizons’ Long Range Reconnaissance Imager (LORRI) were combined with color data from the Ralph instrument to create this global view of Pluto. (The lower right edge of Pluto in this view currently lacks high-resolution color coverage.) The images, taken when the spacecraft was 280,000 miles (450,000 kilometers) away, show features as small as 1.4 miles (2.2 kilometers), twice the resolution of the single-image view taken on July 13 [2015].

Localisation de Pluton et distance relative à la Terre - doc.CBC.Ca

Localisation de Pluton et distance relative à la Terre - doc.CBC.Ca

L'épopée New Horozons en images - Doc. Nasa Johns Hopkins university applied physics Laboratory

L'épopée New Horozons en images - Doc. Nasa Johns Hopkins university applied physics Laboratory

Après un voyage de 6,4 milliards de kilomètres, la Sonde spatiale New Horizons de la Nasa, lancée le 19 janvier 2006 est arrivée au plus près de Pluton le 14 juillet 2015. Les observations, commencées cinq mois avant cette date, se sont poursuivie environ jusqu’en mi-août, et les résultats commencent à tomber.

Un article récent dans le Journal Nature suggère, sur base des images de la sonde New Horizons, la présence de cryovolcanisme proche du pôle sud de Pluton ; les deux volcans de glace  présumés sont de forme presque circulaire, et présentent de profondes dépressions centrales. Le premier, Wright Mons, est haut de 3 à5 kilomètres ; le second, Picard Mons, mesure plus de 6 km. de haut.

Les deux cryovolcans potentiels de Pluton, Wright Mons et Picard Mons - doc. NASA / SWRI / JHUAPL

Les deux cryovolcans potentiels de Pluton, Wright Mons et Picard Mons - doc. NASA / SWRI / JHUAPL

Pluton / Wright Mons, un potentiel cryo-volcan- bouclier - doc.NASA / SWRI / JHUAPL

Pluton / Wright Mons, un potentiel cryo-volcan- bouclier - doc.NASA / SWRI / JHUAPL

Jeff Moore, un scientifique de la Nasa / Ames research center en Californie qui dirige le team géologique, a déclaré le 9 novembre à l’American Astronomical Society, “We’re not yet ready to announce we have found volcanic constructs at Pluto, but these sure look suspicious and we’re looking at them very closely,” / « Nous ne sommes pas encore près d’annoncer la découverte de constructions volcaniques sur Pluton, mais elles semblent suspectes et nous les examinons de très près.

Robert Pappalardo, du Nasa Jet Propulsion Laboratory de Pasadena, précise que si Pluton possède des cryovolcans, cela suggère que les glaces volatiles qui recouvrent sa surface peuvent couler facilement en surface ou juste sous celle-ci. La grande partie du reste de la surface Plutonienne est géologiquement active, avec de hautes montagnes et des plaines lisses et glacées. Cette activité requiert qu’une source de chaleur interne, probablement liée à la désintégration radioactive d’éléments laissés à la naissance de Pluton voici 4,5 milliards d’années, maintienne suffisamment de chaleur pour soutenir du cryovolcanisme.

D’autres explications restent possibles, dont une activité tectonique n’impliquant pas de volcans.

Les plus grands "Objets transneptuniens" - TNOs -

Les plus grands "Objets transneptuniens" - TNOs -

Des études sont en cours pour analyser l’atmosphère de Pluton, beaucoup plus froide et compacte qu’estimée jusqu’à présent, et le comportement de ses satellites.

Après le téléchargement complet des données, qui durera 16 mois et se terminera en octobre 2016, la sonde sera dirigée vers un objet de la ceinture de Kuiper pour un survol en 2019 ou 2020. Un second objet de Kuiper pourrait peut-être être survolé ensuite.

 

Petit retour sur Pluton : découverte en 1930, et considérée comme la 9° planète de notre système solaire, Pluton a été redéfinie comme " planète naine "  par l’Union Astronomique Internationale en 2006, et est devenue le prototype d’une nouvelle catégorie d’Objets Transneptuniens.

 

Sources :

- Nature - Icy volcanoes may dot Pluto's surface /  New horizonq mission spots a pair of mountains with deep pits at their centers - link

- Science News - Pluto continues to deliver surprises * Spinning moons, possible ive volcanoes detected on dwarf planet - link

- Nasa - galerie images de Pluton - link

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog