Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Jenni Hopkins devant la carte du champ volcanique d'Auckland. - photo Victoria University of Wellington.

Jenni Hopkins devant la carte du champ volcanique d'Auckland. - photo Victoria University of Wellington.

Une doctorante de l’Université de Wellington, Jenni Hopkins, en collaboration avec GNS Science et l’Université d’Auckland, a reconstitué l’histoire du Champ volcanique d’Auckland.

Ce champ volcanique elliptique de 140 km², et 29 km de long, situé dans la péninsule de l’île du nord en Nouvelle-Zélande s’est formé au cours des 200.000 ans passés. Il se compose de 53 structures, monogénétiques, dont des maars, des anneaux de tuff, de petits volcans-boucliers et des cônes de scories. Il a surtout produit des basaltes alcalins à des basanites intraplaques.

Sur les 19 éruptions survenues au cours des dernières 20.000 années, seul un centre éruptif a été actif durant l’Holocène. L’éruption Rangitoto, il y a 600 ans, fut la plus importante et a créé l’île du même nom, large de 6 km., formée par un bouclier bas, couvert de multiples cônes de scories et de coulées de lave.

L'agglomération d'Auckland, vue par Aster en 2006 en haut, et la localisation des structures du champ volcanique, en bas.
L'agglomération d'Auckland, vue par Aster en 2006 en haut, et la localisation des structures du champ volcanique, en bas.

L'agglomération d'Auckland, vue par Aster en 2006 en haut, et la localisation des structures du champ volcanique, en bas.

 Auckland Volcanic Field - Mt Wellington  - photo Peirsrenad.blogspot

Auckland Volcanic Field - Mt Wellington - photo Peirsrenad.blogspot

 Auckland Volcanic Field - Rangitoto en arrière-plan, et North Head Volcano en avant-plan. - photo city of volc.

Auckland Volcanic Field - Rangitoto en arrière-plan, et North Head Volcano en avant-plan. - photo city of volc.

Bien que dormant aujourd’hui, il pourrait présenter de nouvelles éruptions sur de nouveaux sites dans un laps de temps d’une centaine d’années. Comme l’explique Jenni Hopkins, " Ce qui restait inconnu jusqu’à présent, c’est l’ordre  dans lequel les volcans sont entrés en éruption … J’ai voulu l’établir pour mieux cerner les caractéristiques du champ volcanique et avoir une idée d’une éruption future ".

Pour ce faire, elle a examiné les dépôts de cendres d’une série de carottages lacustres pour en apprécier l’épaisseur des couches et l’ordre dans lequel elles se sont déposées. Dans le cadre du programme DEVORA / Determining VOlcanic Risk in Auckland, le matériel a été examiné avec une microsonde électronique et des techniques d’ablation laser (*) … chaque couche possède une empreinte géochimique unique d’oligo-éléments, pouvant être relié à la lave des volcans émetteurs. Ceci permet de voir la répartition des cendres de chaque éruption et d’estimer les zones susceptibles d’être affectées par les éruptions dans le futur, d’améliorer les programmes d’évacuation et aider les pouvoirs locaux à œuvrer à une atténuation des dommages  aux infrastructures.

(*) L'ablation laser est une technique de dépôt de couches minces. Elle complète la gamme des méthodes de dépôt physique de couches minces, telles l'évaporation, la pulvérisatio cathodique ou le procédé sol-gel.

La méthode consiste à focaliser un faisceau laser pulsé sur une cible constituée du matériau à déposer. L'interaction cible-faisceau entraîne l'arrachage de la matière constituant la cible, par pulvérisation, évaporation, voire fracturation mécanique, qui peut ainsi venir se déposer sur un substrat placé en vis-à-vis de la tâche laser.

Les conditions d'interaction, fluence (énergie de l'impulsion par unité de surface), durée d'impulsion, longueur d'onde, permettent de contrôler la voie d'ablation de la matière (plasma, vapeur, etc.) en modifiant les conditions d'absorption de l'énergie laser par la cible.

 Auckland Volcanic Field - le Mt. Eden dominant la ville d'Auckland - photo Geonet

Auckland Volcanic Field - le Mt. Eden dominant la ville d'Auckland - photo Geonet

Scénario et direction des coulées d'une éruption future  - doc. NZ Herald

Scénario et direction des coulées d'une éruption future - doc. NZ Herald

Séquence en 3Det effets spéciaux de simulation d’une éruption de type surtseyen dans la baie d’Auckland - vidéo Auckland Museum volcanic eruption

Ces techniques géochimiques vont être appliquées dans une étude suivante à l’examen des dépôts distaux de la super-éruption du Taupo, qui n’ont pas encore revélés tous leurs secrets.

 

Sources :

- Victoria University of Wellington – Predicting the impact of an Auckland eruption - link

- Global Volcanism Program - Auckland field

- New Zealand Journal of Geology and Geophysics - Age of the Auckland Volcanic Field: a review of existing data - By JM Lindsay & al.

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog