Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyages

Les îles Juan Fernandez, situées sur la dorsale du même nom, sont d’origine volcanique.

Formées par un panache mantellique au-dessus duquel s’est déplacée la plaque tectonique Nazca, leur âge, déterminé par datation potassium-argon, va grandissant d’ouest en est : pour les îles principales, Santa Clara est la plus vieille, datée de 3,8 - 5,8 Ma (Steussy et al., 1984), ensuite suit l’île Robinson Crusoe, avec 3,8 à 4,2 Ma, et enfin l’île Alejandro Selkirk, datée d’entre 1,0 et 2,4 Ma. 

La Dorsale et l'archipel Juan Fernandez, structures émergées et seamounts - un clic pour agrandirLa Dorsale et l'archipel Juan Fernandez, structures émergées et seamounts - un clic pour agrandir

La Dorsale et l'archipel Juan Fernandez, structures émergées et seamounts - un clic pour agrandir

L'archipel Juan Fernandez - l'île Robinson Crusoe -  photo Serpentus

L'archipel Juan Fernandez - l'île Robinson Crusoe - photo Serpentus

Ile Juan Fernandez - doc. archives Etrangères / Bibliothèque Nationale de France

Ile Juan Fernandez - doc. archives Etrangères / Bibliothèque Nationale de France

Robinson Crusoe est la plus grande avec 93 km², et culmine au pic El Yunque à 916 mètres ; L'île Robinson, ou encore Mas-a-Tierra, est composée de quatre volcans-boucliers basaltiques (olivinifères) qui se chevauchent, avec des caldeiras ouvertes vers le nord-est. Le sud-ouest de l'île est composé de petits cônes altérés. L'activité récente serait marquée par une éruption à El Yunque, en 1743, et une autre éruption, sous-marine cette fois, en 1835, à 1,5 km. au nord de l'île Robinson.

Los Innocentes marque le plus haut point de l’île Selkirk (Mas-a-Fuera) avec 1.319 mètres, tandis que Santa Clara avec ses 2,2 km² n’atteint qu’au maximum 350 mètres.

Une multitude d'îlots périphériques complète l'archipel; les plus importants sont les îlots Juanango, Verdugo, Vinillo et Los Chamelos.

L’île Robinson Crusoe en fin 19° / début 20° siècle, avec le croiseur Esmeralda dans la baie Cumberland – doc. Archives Carpenter fr.&fr.

L’île Robinson Crusoe en fin 19° / début 20° siècle, avec le croiseur Esmeralda dans la baie Cumberland – doc. Archives Carpenter fr.&fr.

Robinson Crusoe - l'éruption 1835 - doc. Sutcliff - Oscar Gonzalez-Ferran  / Univ.of Chile / GVP

Robinson Crusoe - l'éruption 1835 - doc. Sutcliff - Oscar Gonzalez-Ferran / Univ.of Chile / GVP

Histoire et légende s’y confondent :

L’archipel fut découvert en novembre 1574 par le navigateur espagnol Juan Fernandez, naviguant entre le Pérou et Valparaiso, et qui avait dévié de sa route ; Il appela ces îles Más Afuera, Más a Tierra, et Islote de Santa Clara.

Une expédition corsaire dans le Pacifique, en 1703, comprend le navire du Capitaine Thomas Stradling. Il fait escale aux îles Fernandez pour approvisionner le bateau en bois et eau avant son retour en Angleterre.

Le bateau ayant subi de gros dommages au cours des batailles, un officier écossais, du nom d’Alexander Selkrik (ou Selcraig) considère qu’il doit subir un carénage avant de franchir le Cap Horn. Le Capitaine refuse obstinément, et Selkirk refuse alors de poursuivre sa route, exigeant qu’on le laisse sur l’île Mas-a-Tierra. Selkrik vécut seul durant quatre ans et douze jours sur l’île. Il est secouru en 1709 par une expédition menée par le Capitaine Rogers, dont il sauva l’équipage du scorbut, puis participe avec celui-ci à des raids sur les côtes chiliennes et péruviennes. Il rentre finalement en Angleterre en 1711 où son histoire sera publiée dans le journal The Englishman.

Daniel Defoe écrit et publie en 1719 un roman intitulé « La Vie et les aventures étranges et surprenantes de Robinson Crusoé ». L'histoire s'inspire très librement de la vie d'Alexander Selkrik. Écrit à la première personne, l'intrigue principale du roman se déroule sur une île déserte où Robinson survit pendant 28 ans. Pendant son séjour forcé, il fait connaissance d'un indigène qu'il nommera Vendredi et les deux vivront ensemble pendant plusieurs années avant de pouvoir quitter l'île. Ces îles chiliennes furent rebaptisées en 1966 en hommage conjoint à Alexander Selkrik et au roman inspiré de son aventure.

A gauche, première de "Life and adventures of Alexander Selkrik, the real Robinson Crusoe" - à droite, Illustration de 1865 par Alexander Frank Lydon (Groombridge and Sons edition). Robinson Crusoé découvre une grotte refuge. - un clic sur les images pour les ouvrir.A gauche, première de "Life and adventures of Alexander Selkrik, the real Robinson Crusoe" - à droite, Illustration de 1865 par Alexander Frank Lydon (Groombridge and Sons edition). Robinson Crusoé découvre une grotte refuge. - un clic sur les images pour les ouvrir.

A gauche, première de "Life and adventures of Alexander Selkrik, the real Robinson Crusoe" - à droite, Illustration de 1865 par Alexander Frank Lydon (Groombridge and Sons edition). Robinson Crusoé découvre une grotte refuge. - un clic sur les images pour les ouvrir.

Photo Landsat 7 montrant les îles Selkrik et Robinson Crusoe, mises en évidence par une formation nuageuse connue comme ' vortex de von Karman ", causée par l’interaction entre les vents et les reliefs des îles.

Photo Landsat 7 montrant les îles Selkrik et Robinson Crusoe, mises en évidence par une formation nuageuse connue comme ' vortex de von Karman ", causée par l’interaction entre les vents et les reliefs des îles.

Ces îles ont un climat subtropical influencé par le courant froid de Humboldt, coulant en direction du nord le long de la côte sud-américaine, et les vents soufflant du sud-est.

Les températures peuvent fluctuer entre 3 et 34 °C, avec une moyenne de 15,4 °C ; les sommets plus froids peuvent se recouvrir de givre. Les pluies sont plus importantes en hiver, et variables, en fonction de l’exposition et de l’altitude, entre 318 et 1.698 mm par an, dépendent de l’oscillation El Nino-sud .

Du fait de leur isolement et de leur origine volcanique, la faune et la flore de ces îles est relativement pauvre, n’ayant atteint ces terres que par la mer. Cet archipel méconnu est aussi un havre de paix pour de nombreuses espèces de plantes et d'animauxendémiques. La Conaf - administration du Parque Nacional Archipelago -, largement financée par des fonds européens, assure la protection naturelle. La flore est diversifiée et compte 101 variétés endémiques dont un éventail de fougères géantes. Pour le règne animal, c'est le colibri robinson ou Picaflor rojo, Sephanoides fernandensis, qui se distingue : corps rouge brique, bec noir et fin comme une aiguille, ailes vertes et soyeuses. Ses effectifs ont diminué de 798 (1987-88) à 179 (2002) en 15 ans.

Sephanoides fernandensis - le Picaflor de Juan Fernandez se nourrissant sur des fleurs de Cuminia eriantha - photo Hector Gutierez Guzman /  Flickr CC BY 2,0

Sephanoides fernandensis - le Picaflor de Juan Fernandez se nourrissant sur des fleurs de Cuminia eriantha - photo Hector Gutierez Guzman / Flickr CC BY 2,0

Sources :

- Global Volcanism Program - Juan Fernandez

- Architectures des plantes de l'île Robinson Crusoe - par F.Hallé - lien

- Menaces et perspective pour la préservation de la biodiversité de l'archipel Juan Fernandez - ULB - Lien

 

Bonus pour les volcano-philatélistes : timbres Chiliens commémorant le 4° centenaire des ïles juan Fernandez (1574-1974) et représentant respectivement les deux îles les plus grandes, Robinson Crusoe et Selkrik, et la flore et la faune locale.

Timbres Chiliens commémorant le 4° centenaire des îles juan Fernandez (1574-1974) - doc. Delcampe.net

Timbres Chiliens commémorant le 4° centenaire des îles juan Fernandez (1574-1974) - doc. Delcampe.net

Commenter cet article

vincent 31/01/2016 10:51

c est magnifique et nous incite à aller voyager!!!

Articles récents

Hébergé par Overblog