Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

Quatre nouveaux petits volcans de boue se sont ouverts le jeudi 7 janvier vers 19h30 à Paterno, Via Salé, dans la cour d’une maison privée.

Un bruit semblable à une ébullition a attiré l’attention des résidents à quelques pas de la salinelle des Capucins … et ils se sont trouvés face à une coulée de boue, qui en deux heures, s’est étendue sur 200 mètres dans la rue en pente. Les pompiers et les services communaux sont intervenus pour permettre l’accès aux habitations, et construire une canalisation pour drainer d’éventuelles nouvelles coulées de boue. Les écoulements ont cessé dans la journée de samedi 09 janvier.

Coulée de boue à Paterno le 7 janvier 2016 / 19h30 - photo EtNativo

Coulée de boue à Paterno le 7 janvier 2016 / 19h30 - photo EtNativo

Coulée de boue à Paterno le 7 janvier 2016 - photo Cataniatoday

Coulée de boue à Paterno le 7 janvier 2016 - photo Cataniatoday

Dans le passé, l’activité de la Salinelle s’est déjà produite hors des sites connus, la salinelle dei Capuccini et la salinelle del Fiume. En août dernier, trois bouches se sont ouvertes dans la même zone.

Cette manifestation de volcanisme secondaire, appelé salinelle, est caractérisée par des cratères de boue, et des émissions de dioxyde de carbone, de méthane et d’autres gaz liés à des évènements volcaniques.

La salinelle de Paterno et l'Etna - photo A.Zimbone

La salinelle de Paterno et l'Etna - photo A.Zimbone

Coulée de boue à Paterno, Via Salé, le 9 janvier 2016 - 2 -  photo pietronicosia.it  / via Etnalife
Coulée de boue à Paterno, Via Salé, le 9 janvier 2016 - 2 -  photo pietronicosia.it  / via Etnalife

Coulée de boue à Paterno, Via Salé, le 9 janvier 2016 - 2 - photo pietronicosia.it / via Etnalife

Des examens radiométriques font remonter sa genèse au 6° millénaire avant JC, et lie cette manifestation à l’activité de l’Etna. Des fouilles ont démontré l’utilisation de ces boues depuis le néolithique, grâce à la présence de poteries.

Les premiers témoignages historiques remontent à des écrits de Diodore de Sicile, datés de 60-30 avant JC. Les romains s’en sont servis comme station thermale, tandis que les arabes ont fin usage de le boue pour d’autres usages.

La salinelle a fait l’objet d’études scientifiques depuis 1736, par un médecin de Paterno, Chisari Vincenzo (1707-1767), puis par Giuseppe Recupero (1815), Henri Sainte-Claire Deville (1856), Ferdinand Fouqué (1865), Orazio Silvestri (1866), Filippo Eredia (1931), Gustavo Cumin (1954) et Salvatore Cocuzza Silvestri (1956-1973).

Les Salinelles ont été ajoutés en décembre au catalogue des géosites siciliens.

Sources :

- médias locaux : EtnaLive , Catania Meridionews, MeteoWeb

- Paternesi.com : Le salinelle : natura, storia e degrado!

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog