Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyages

Un survol de plusieurs volcans Equatoriens peu connus a été effectué le 28 janvier par les équipes de l’IGEPN, avec le soutien logistique du Cessna-206 de l’ADS / Alas de Socorro del Ecuador. Il nous permet de pouvoir parler des volcans Sumaco et Imbabura.

Equateur - La Avenida de los Volcanes - localisation des volcans Sumaco et Imbabura.

Equateur - La Avenida de los Volcanes - localisation des volcans Sumaco et Imbabura.

Le flanc nord-ouest du Sumaco, qui domine de 2.800 mètres la jungle environnante - photo P. Ramón / IGEPN / 28.01.2016.

Le flanc nord-ouest du Sumaco, qui domine de 2.800 mètres la jungle environnante - photo P. Ramón / IGEPN / 28.01.2016.

Le stratovolcan Sumaco  - 0.538°S / 77.626°W - est situé dans une région de jungle inhabitée, et difficile à atteindre, en raison d’une végétation dense et d’un terrain souvent boueux … un hike de 4 jours pour y parvenir exige une excellente condition physique et un moral d’acier, surtout si la pluie se met de la partie.

Le volcan, qui culmine à 3.990 mètres, forme un cône relativement symétrique, dans cette région dominée par les pluies fortes et l’érosion. Le cratère sommital, large de 300 sur 400 mètres, contient un cône central.

Le Sumaco - photo Andreas Kay 2015 / Flickr - Attribution-NonCommercial-ShareAlike 2.0 Generic

Le Sumaco - photo Andreas Kay 2015 / Flickr - Attribution-NonCommercial-ShareAlike 2.0 Generic

Il est isolé et excentré vers l’est par rapport à l’axe volcanique andin. Edifié sur une base de roches sédimentaires du Crétacé, il a produit des roches dont la composition se distingue de celle de la chaine volcanique : phonolite, basanite, téphrite.

Sa dernière activité remonte à  l’an 1895 ± 30 ans, sur base d’observations historiques.

Son survol en janvier ne montre aucune activité de surface, et les images thermiques ne témoignent d’aucune anomalie.

De gauche à droite, la ville de San Pablo del Lago, au bord de la Laguna de San Pablo, puis l’Huarmi Imbabura et le sommet, le Taita Imbabura – photo Patricio Ramón / IGEPN

De gauche à droite, la ville de San Pablo del Lago, au bord de la Laguna de San Pablo, puis l’Huarmi Imbabura et le sommet, le Taita Imbabura – photo Patricio Ramón / IGEPN

Plus au nord de Quito, et proche de la ville d’Otavalo, l’Imbabura – 0.258°N / 78.183°W – domine la laguna de San Pablo, dans la vallée interandine.

Il est constitué d’un édifice principal, le Taita Imbabura – le père Imbabura – qui en forme le sommet, et sur son flanc sud-ouest, d’un complexe latéral de dômes de lave, l’Huarmi Imbabura – le fils Imbabura.

Le flanc sud*est de l'Imbabura - on peut remarquer les cultures qui remontent sur les flancs du volcan - photo P. Ramón / IGEPN / 28.01.2016.

Le flanc sud*est de l'Imbabura - on peut remarquer les cultures qui remontent sur les flancs du volcan - photo P. Ramón / IGEPN / 28.01.2016.

L’activité de l’Imbabura au Pléistocène a construit un grand stratovolcan andésitique ; elle a cessé il y a 43.000 ans avec un effondrement majeur, qui a produit une avalanche de débris qui a parcouru 16 km vers le nord.

La croissance de l’Imbabura II s’est ensuite poursuivi au moins jusqu’au début de l’holocène et a constitué en croissance et effondrement d’un grand complexe de dômes de laves dacitiques. Une éruption majeure a produit une avalanche de débris et un possible blast latéral, il y a 25.000 ans.

L’activité a ensuite produit la croissance du dôme de lave Huarmi Imbabura.

Les données historiques ne mentionnent que des glissements rocheux et des coulées de boue.

Son survol en janvier ne montre aucune activité de surface, et les images thermiques ne témoignent d’aucune anomalie.

 

Sources :

- IGEPN - Resumen de las observaciones efectuadas durante el vuelo efectuado el 28 de enero de 2016

- Global Volcanism Program - Sumaco

- Global volcanism Program - Imbabura

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog