Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Suwanosejima - 02.03.2016 / 17h31 - webcam JMA

Suwanosejima - 02.03.2016 / 17h31 - webcam JMA

Après une période de calme depuis fin octobre 2015, une nouvelle phase d’activité strombolienne a débuté au Suwanosejima, dans l’archipel des Ryuku au sud du Japon.

L’île de Suwanosejima est formée par un stratovolcan andésitique posssédant deux cratères actifs historiquement. Le sommet du cratère Otake s’est effondré suite à une éruption en 1814 et a créé la caldeira en fer-à-cheval Sakuchi. La dernière manifestation date de 2004 – 2016 (en cours).

Source : Global Volcanism Program - Suwanosejima

Carte de Suwanosejima / GVP - et photos de Tom Pfeiffer / volcanodiscovery au cours d'une excursion lors de  IAVCEI 2013 Scientific Assembly.- un clic pour agrandir.Carte de Suwanosejima / GVP - et photos de Tom Pfeiffer / volcanodiscovery au cours d'une excursion lors de  IAVCEI 2013 Scientific Assembly.- un clic pour agrandir.

Carte de Suwanosejima / GVP - et photos de Tom Pfeiffer / volcanodiscovery au cours d'une excursion lors de IAVCEI 2013 Scientific Assembly.- un clic pour agrandir.

L’éruption débutée le 29 février à 20h au Fuego se maintient avec une énergie constante, des retombées et des ondes de chocs perçues à plus de 25 km du volcan. Le cratère est le siège d’activité strombolienne et de projections et fontaines de lave à 500 mètres au-dessus du bord, qui alimentent une coulée de lave longue de 3.000 mètres dans la barranca Las Lajas et d’avalanche de blocs vers la barranca Honda.

L'activité a diminué en soiréedu 2 février ... la phase éruptive aura duré plus de 40 heures.

Source : Insivumeh & Conred

Le Fuego en activité le 01.02.2016 vu de Guatemala city - photo Pedro Ruiz Reyes via Clima Guatemala / Twitter

Le Fuego en activité le 01.02.2016 vu de Guatemala city - photo Pedro Ruiz Reyes via Clima Guatemala / Twitter

 Fuego - activité nocturne du 01.02.2016 - photo Paul Berger Lou via Clima Guatemala

Fuego - activité nocturne du 01.02.2016 - photo Paul Berger Lou via Clima Guatemala

Au Nicaragua, le lac de lave du Masaya est toujours bien actif. Il est alimenté par une véritable "rivière de lave" , comme le montre la vidéo du 1° mars.

Video Cráter Santiango en completa actividad, este video fue captado la noche de ayer 1ro de Marzo del año 2016.- Imagenes captadas por: José María Salmerón / Geografica de Nicaragua.

Un article du journal Nature, titré " Seafloor doming driven by degassing processes unveils sprouting volcanism in coastal areas ", explique la découverte d’un dôme / gonflement du fond marin actif dans le Golfe de Naples.

Une campagne océanographique regroupant le CNR / Conseil National de la Recherche, l’INGV et l’Université de Florence a permis d’établir en 2014 un nouveau modèle digital de terrain, montrant que le fond marin au sud du port de Naples est caractérisé par un faciès en pente légère interrompu par une structure en dôme, nommée Banco della Montagna / BdM.

Morphologie du golfe de Naples – les points localisent les centres éruptifs sous-marins – les failles principales sont marquées par les lignes rouges – in Nature / Passaro & al. (réf. En sources)

Morphologie du golfe de Naples – les points localisent les centres éruptifs sous-marins – les failles principales sont marquées par les lignes rouges – in Nature / Passaro & al. (réf. En sources)

Cette structure en dôme, de 5 km sur 5.3 km / ~ 25 km², se développe à une profondeur de 100 à 170 mètres et domine le fond marin de 15-20 mètres. Sa morphologie en Hummock est formée de 280 bouches subcirculaires à elliptiques, 665 cônes et 30 zones grêlées (pockmarks), qui représentent le sommet de structures crustales peu profondes incluant des pagodes (formes colonnaires constituées de sédiments chaotiques, ponces et sables), des failles, et de plis qui affectent les fonds marins d’aujourd’hui. Trente-sept zones émettant des gaz ont été identifiées par échosondage et observation directe par un ROV, caractérisées par des fluides acides et l’absence ou une décharge très lente de fluides chauds et saumures.

Détail des cônes, cratères, bouches et pockmarks dans la zone Banco della Montagna -  in Nature / Passaro & al. (réf. En sources)

Détail des cônes, cratères, bouches et pockmarks dans la zone Banco della Montagna - in Nature / Passaro & al. (réf. En sources)

La composition des gaz émis au niveau du Banco della Montagna est compatible avec une source mantellique modifiée par ajout de fluides en relation avec les réactions de décarbonation de roches crustales. L’alignement grossièrement est-ouest du BdM et des volcans d’Ischia, des Champs Phlégréens et du Vésuve, de même que la composition des gaz rejetés, indiquent que les gaz relâchés par le manteau sous la zone de volcanisme Napolitaine se mélangent avec des quantités croissantes de fluides crustaux se déplaçant de l’ouest / Isschia vers l’est / Vésuve.

D’après Guido Ventura, un chercheur de l’INGV, " nous sommes en présence d’une activité corrélée à un phénomène volcanique non associé, pour le moment, à une ascension directe de magma ; toutefois, comme noté lors d’expériences précédentes au Japon, aux Canaries et en Mer Rouge, ces manifestations peuvent dans certains cas précéder la formation de volcans sous-marins ou des explosions hydrothermales ". Il conclue en disant que " l'étude de cette zone représente maintenant un point de départ pour la compréhension de l'activité volcanique sous-marine dans les zones côtières ".

Sources :

- Nature Scientific reports - Passaro, S. et al. Seafloor doming driven by degassing processes unveils sprouting volcanism in coastal areas. Sci. Rep. 6, 22448; doi: 10.1038/srep22448 (2016). - link

- Blue Planet Earth - INGV: "Scoperto un duomo lavico sul fondale del Golfo di Napoli " - link

 

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog