Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

Du Mexique au Chili, c’est l’ensemble des volcans qui semblent devenu instables … tout au moins dans l’actualité. Quelques photos et nouvelles du nord au sud …

Au Mexique, le Popocatépetl a présenté 41 « exhalations » de basse intensité en 24 heures.  Septante minutes de trémor harmonique ont accompagné une série d’explosions. De l’incandescence a été perçue durant la nuit, illustrée par une belle image des webcams de Mexico.

Source : Cenapred

Popocatépetl - 03.03.2016 - incandescence à 6h19 et panache de cendres à 6h55 locale - photos webcamsdeMexico
Popocatépetl - 03.03.2016 - incandescence à 6h19 et panache de cendres à 6h55 locale - photos webcamsdeMexico

Popocatépetl - 03.03.2016 - incandescence à 6h19 et panache de cendres à 6h55 locale - photos webcamsdeMexico

Au Guatemala, le calme semble revenu au Fuego, alors que le dôme du Santiaguito, en faible dégazage de couleur blanche, connait une explosion modérée, accompagniée d’un panache montant à une hauteur de 3.6300 m asl, avant de se disperser vers l’ouest et de quelques avalanches dans la partie est du dôme.

Source : Insivumeh        

 

Santiaguito - 02.03.2016 panache de cendres grises -  Melvin Salguero Fotografía

Santiaguito - 02.03.2016 panache de cendres grises - Melvin Salguero Fotografía

Au Nicaragua, le Momotombo, depuis sa réactivation le 1 décembre 2015, continue de présenter des explosions, heureusement sans danger pour la population ; l’Ineter en dénombre 88 entre le 01.12.2015 et le 01.03.2016. Le 1° mars, à 6h46, les explosions ont éjecté gaz et tephra incandescents durant 16 minutes. Le 2 mars, trois explosions sont enregistrées … et cela se poursuit le 3 mars.

L’Ineter signale une fracture au fond du cratère du Telica, et la présence d’une petite quantité de lave. Les 1 et 2 mars, on constate des émissions de cendres sur les images de la webcam.

Le dernier rapport de l’Ineter mentionne une augmentation de la circulation magmatique  dans le cratère Santiago du Masaya et l’union de deux bouches proches dans la partie ouest du cratère. Le trémor volcanique reste élevé ; et une surveillance des gaz émis sera effectuée par les équipes techniques.

Le 2 mars, le réseau sismologique a enregistré un séisme de Mw 1,6 et une profondeur de 1,8 km  proche du Masaya. Leurs conclusions sont attendues.

Momotombo - 02.03.2016 / 10h17 - Photo RSNN

Momotombo - 02.03.2016 / 10h17 - Photo RSNN

Momotombo - 03.03.2016 / 7h39 - Photo RSNN

Momotombo - 03.03.2016 / 7h39 - Photo RSNN

Telica - respectivement le 01.03.2016 / photo RSNN - le 02.03.2016 / 17h11 et le 03.03.2016 / 9h38  / photos Ineter - un clic pour agrandir.Telica - respectivement le 01.03.2016 / photo RSNN - le 02.03.2016 / 17h11 et le 03.03.2016 / 9h38  / photos Ineter - un clic pour agrandir.
Telica - respectivement le 01.03.2016 / photo RSNN - le 02.03.2016 / 17h11 et le 03.03.2016 / 9h38  / photos Ineter - un clic pour agrandir.

Telica - respectivement le 01.03.2016 / photo RSNN - le 02.03.2016 / 17h11 et le 03.03.2016 / 9h38 / photos Ineter - un clic pour agrandir.

En Colombie, l’observatoire de Manizales a enregistré le 3 mars à 9h23 locale un épisode de trémor volcanique de niveau énergétique important au Nevado del Ruiz, associé à une émission de cendres. Le panache de couleur grise est monté à 3.000 mètres observé par les gardes du Parc National Los Nevados, en mouvance vers le sud-ouest du cratère Arenas.

Sources : SGC Manizales & Periodico La Patria.

Nevado del Ruiz - 03.03.2016 - photo Periodico La Patria / Twitter

Nevado del Ruiz - 03.03.2016 - photo Periodico La Patria / Twitter

Nevado del Ruiz - épisode de trémor associé à l'explosion du 03.03.2016 - doc. SGC Manizales

Nevado del Ruiz - épisode de trémor associé à l'explosion du 03.03.2016 - doc. SGC Manizales

Malgré une activité qualifiée de modérée par l’observatoire Equatorien, le Tungurahua a présenté dans la nuit du 2 mars 2016 des explosions stromboliennes accompagnées de bombes qui sont tombées sur près de 1.000 mètres sur les flancs du volcan. Cette activité s’est accompagnée de bruits de canon et de vibrations ressentis aux alentours.

A partir de 21h30, un panache continu de vapeur modérément chargé en cendres a atteint 1.000 mètres au-dessus du cratère avant de se disperser vers un secteur ouest, engendrant des chutes de cendres sur Chontapamba et Pillate, où 70 familles sont exposées, ainsi que 130 têtes de bétail ; les champs de maïs et l’herbe de l’endroit sont recouverts d’une mince couche de cendres noires.

Sources : IGEPN & El Comercio

Tungurahua  - 02.03.2016 / 21h41 - photo depuis Patate par José Luis Espinosa-Naranjo
Tungurahua  - 02.03.2016 / 21h41 - photo depuis Patate par José Luis Espinosa-Naranjo

Tungurahua - 02.03.2016 / 21h41 - photo depuis Patate par José Luis Espinosa-Naranjo

Tungurahua  - 02.03.2016 / 21h41 - photo José Luis Espinosa-Naranjo

Tungurahua - 02.03.2016 / 21h41 - photo José Luis Espinosa-Naranjo

Tungurahua - 02.03.2016 le panache de cendres en journée - photo Glenda Giacometti - El Comercio

Tungurahua - 02.03.2016 le panache de cendres en journée - photo Glenda Giacometti - El Comercio

Au Chili, la webcam révèle de nouvelles émissions de gaz et d’un peu de cendres ce 3 mars au complexe Nevados de Chillan.

L’OVDAS & le Sernageomin maintiennent le niveau d’alerte amarillo, assorti d’une zone de danger de 2 kilomètres autour du cratère.

Source : Sernageomin

Nevados de Chillan - 03.03.2016 - photos webcam Sernageomin
Nevados de Chillan - 03.03.2016 - photos webcam Sernageomin

Nevados de Chillan - 03.03.2016 - photos webcam Sernageomin

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog