Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Etna – survol du sommet le 14 juillet 2016 par un hélicoptère AW139 fourni par le 2° Nucleo Aereo della Guardia Costiera di Catania. Un champ de fractures traverse la zone sommitale depuis l'éruption de mai 2016, avec émission généralisée de fumerolles. La flèche rouge indique la position de la bouche ouverte le 7 août 2016 à l'intérieur du champ de fractures – photo Marco Neri / La Gazzetta Siracusana

Etna – survol du sommet le 14 juillet 2016 par un hélicoptère AW139 fourni par le 2° Nucleo Aereo della Guardia Costiera di Catania. Un champ de fractures traverse la zone sommitale depuis l'éruption de mai 2016, avec émission généralisée de fumerolles. La flèche rouge indique la position de la bouche ouverte le 7 août 2016 à l'intérieur du champ de fractures – photo Marco Neri / La Gazzetta Siracusana

Etna Voragine - le nouveau pit crater et son émission de gaz - photo Marco Neri in la Gazzetta Siracusianana

Etna Voragine - le nouveau pit crater et son émission de gaz - photo Marco Neri in la Gazzetta Siracusianana

Dans un article dans la Gazzetta Siracusana, Marco Neri résume l'activité de l'Etna depuis l'éruption du mois de mai. Les coulées de lave ont rempli le cratère central, ensuite débordé et se sont répandues sur le flanc ouest sur des kilomètres. En outre, toute la zone sommitale s'est fissurée, avec un faisceau de fractures large de 300 mètres sur une longueur de 2 kilomètres, émettant des quantités importantes de gaz.

Ce champ de fractures n'a cessé d'évoluer depuis : La Voragine a commencé à s'effondrer. Ce processus de subsidence à ouvert la voie à l'ouverture d'une nouvelle petite bouche sur le flanc Est de la Voragine ; large de 20 -30 mètres, elle émet depuis le 7 août un panache de gaz à haute température et illumine de rouge la zone sommitale durant la nuit. Autour de la bouche, l'éruption à l'ouverture de la bouche a laissé des scories de lave fraîches.

Le phénomène éruptif qui marque l'activité de l'Etna reste modeste pour l'instant, mais est suffisamment intéressant pour attirer nombre de touristes dans la zone du refuge Sapienza.

Etna - la Voragine et le nouveau pit crater le 11.08.2016 - photo Giuseppe Distefano / Etna Walk

Etna - la Voragine et le nouveau pit crater le 11.08.2016 - photo Giuseppe Distefano / Etna Walk

A Hawaii, la coulée de lave 61G a franchi la route côtière en trois endroits et formé plusieurs deltas de lave au pied de la falaise.

En plus du point d'entrée initial dans l'océan près de Kamokuna, un breakout est responsable d'un autre point d'entrée 400 mètres plus au sud-ouest.

Le 8 août, un second lobe de lave de la coulée 61G croise la route côtière - photo NPS / Shyla Ronia

Le 8 août, un second lobe de lave de la coulée 61G croise la route côtière - photo NPS / Shyla Ronia

Nouveau delta à l'ouest de Kamokuna - photo Paradise helicopters / Extreme exposure fine art

Nouveau delta à l'ouest de Kamokuna - photo Paradise helicopters / Extreme exposure fine art

Nouvelle entrée de lave de la coulée 61G en mer le 11 août - vidéo Mick Kalber

Une des entrée de lave dans la mer - vidéo Epiclava 13.08.2016 - Some of today's ocean entry EpicLava - https://www.facebook.com/Epiclavatours/videos/514684498714818/

L'observatoire rappelle les règles de prudence aux visiteurs.

Il est risqué de marcher sur des surfaces inégales et instables à proximité de falaises extrêmement raides et fracturées par endroits. Des explosions crées par la rencontre entre la lave et l'eau de mer peuvent se produire et projeter des débris incandescents.

Les nouveaux deltas de lave sont instables, car construits par des fragments de lave non consolidés et du sable. Facilement érodés par les vagues, ils peuvent glisser subitement en mer ... un effondrement d'un delta ce mardi après-midi a engendré un panache qui a obscurcit l'endroit un court instant.

Le panache acide chargé de petites particules de matériaux volcaniques peut causer une irritation des yeux, de la peau et des poumons.

Ces dangers sont bien illustrés dans un article de l'USGS, accessible par ce lien : http://pubs.usgs.gov/fs/2000/fs152-00/ 

 

 

White island - Un container est amené par les airs pour servir d'abri - photo NZ Herald

White island - Un container est amené par les airs pour servir d'abri - photo NZ Herald

Un container de 2,4 tonnes vient d'être placé sur White island par un hélicoptère de la Royal New Zealand Air force. Il pourra servir d'abri d'urgence en cas d'éruption, et être utilisé pour stocker des équipemenrs de sécurité, des vêtements de rechange, des vivres et des articles de secours.

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog