Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyages
Sandvik - à gauche, la plaque Américaine, à droite la plaque Eurasienne -  photo © Bernard Duyck 10.2016

Sandvik - à gauche, la plaque Américaine, à droite la plaque Eurasienne - photo © Bernard Duyck 10.2016

Sandvik - les côtés de la fissure ... basalte -  photo © Bernard Duyck 10.2016
Sandvik - les côtés de la fissure ... basalte -  photo © Bernard Duyck 10.2016

Sandvik - les côtés de la fissure ... basalte - photo © Bernard Duyck 10.2016

En descendant toujours vers le sud de la péninsule de Reykjanes, on trouve à Sandvik " un pont entre deux continents " : ce moche petit pont piétonnier enjambe une belle fissure qui marque la limite (théorique) entre les plaques tectoniques Américaines et Eurasienne, et l'endroit où elles s'écartent. Des parois de lave sont séparées par une zone de sable volcanique déprimée.

Sandvik - un bloc instable qui va bientôt choisir de transiter vers un autre continent -  photo © Bernard Duyck 10.2016

Sandvik - un bloc instable qui va bientôt choisir de transiter vers un autre continent - photo © Bernard Duyck 10.2016

Sandvik - le " pont entre deux continents" - un clic pour agrandir -  photo © Bernard Duyck 10.2016Sandvik - le " pont entre deux continents" - un clic pour agrandir -  photo © Bernard Duyck 10.2016

Sandvik - le " pont entre deux continents" - un clic pour agrandir - photo © Bernard Duyck 10.2016

Poursuite vers Valahnúkur et Reykjanesviti.

A la pointe de la péninsule, le premier phare islandais, Reykjanesviti, y fut construit en 1878. Des séismes en 1905 et les vagues de l'Atlantique en auront raison ; un nouveau phare est bâti en 1907-1908 sur la colline Baerjarfell,  : haut de 26 mètres, il émet à 69 mètres au dessus du niveau de la mer deux flashes toutes les 30 secondes.

Le phare de Reykjanes -  photo © Bernard Duyck 10.2016

Le phare de Reykjanes - photo © Bernard Duyck 10.2016

Près du phare, les falaises de Valahnúkur affrontent une mer souvent déchaînée.

Ce paysage a été formé par des éruptions sous-marines, de type Surtseyen à la fin de la glaciation Weicheselienne (ou de la Vistule).

Valahnúkur -  les falaises affrontent l'Atlantique -  photo © Bernard Duyck 10.2016
Valahnúkur -  les falaises affrontent l'Atlantique -  photo © Bernard Duyck 10.2016

Valahnúkur - les falaises affrontent l'Atlantique - photo © Bernard Duyck 10.2016

Entourant Valahnúkur, les jeunes laves Stampar couvrent 4,2 km² ; elles datent d'un épisode volcano-tectonique, appelé "les feux de Reykjanes" daté de 1211-1240, qui ont laissé un groupe de cratères et des coulées pahoehoe, échelonnés sur 4 km sur un axe NE-SO. A proximité des falaises, des éruptions surtseyennes ont produit le cône Vatnsfell, puis le cône Karl ; ces deux cônes de tuff se recouvrent et sont toujours visible à 300 mètres du rivage.

Les jeunes laves Stampar entourent Valahnúkur -  photo © Bernard Duyck 10.2016
Les jeunes laves Stampar entourent Valahnúkur -  photo © Bernard Duyck 10.2016

Les jeunes laves Stampar entourent Valahnúkur - photo © Bernard Duyck 10.2016

Le cône de tuff Karl, produit des "Feux de Reykjanes" -  photo © Bernard Duyck 10.2016

Le cône de tuff Karl, produit des "Feux de Reykjanes" - photo © Bernard Duyck 10.2016

A 15 km. au large de Valahnúkur, Eldey, un rocher de hyaloclastites basaltiques haut de 77 mètres, et paradis pour les oiseau marins, constitue le plus représentatif des îlots situés sur une petite dorsale sous-marine appelée Fuglasker ou Eldeyjar. Un de ces îlots abrita la dernière colonies de grand Pingouin (Pinguinus impennis). Le grand pingouin fut considéré comme éteint en 1844, le dernier exemplaire abattu par des chasseurs sur Eldey. Un bronze de ce géant incapable de voler, réalisé par l'artiste Américain Tood McGrain, est placé à Valahnúkur et regarde vers Eldey.

Sur l'horizon, à droite, la silhouette d'Eldey, un paradis pour les oiseaux -  photo © Bernard Duyck 10.2016

Sur l'horizon, à droite, la silhouette d'Eldey, un paradis pour les oiseaux - photo © Bernard Duyck 10.2016

La statue du Grand pingouin contemplant le lieu de sa disparition, Eldey -  photo © Bernard Duyck 10.2016

La statue du Grand pingouin contemplant le lieu de sa disparition, Eldey - photo © Bernard Duyck 10.2016

A suivre : Gunnuhver et le projet IDDP

Sources :

- Géomorphologie - Elaboration d’une typologie des dépôts de blocs supratidaux de sommets de falaise de la péninsule de Reykjanes (Islande) – R.Autret & al.

- Reykjanes UNESCO Global Geopark - link

- Geometry, formation and development of tectonic fractures on the Reykjanes Peninsula, southwest Iceland - A.Gudmundsson & al.

 


 

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog